Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2013

Tout ça pour ça - L'urbanisme à St-Julien version Vielliard.

On peut dire qu'Antoine Vielliard a réussi son coup. Obtenir les faveurs du Messager et du Faucigny avec un sondage qui enfonce des portes ouvertes, cela mérité d'être salué. Il confirme par là même qu'il est bien le roi du buzz.

Ainsi donc 450 familles ( sur une estimation de 6200 foyers habitant St-Julien) ont répondu à son sondage sur l'urbanisme dans notre commune. Un résultat somme toute très honorable vu la pertinence des questions posées. Quant à l'échantillon répondant, peut-il être qualifié de représentatif des habitants de la ville? Je laisse le soin de répondre à Antoine, puisque ses années de chef de produit chez Procter & Gamble lui confèrent une expertise que je n'ai pas. En tous cas, selon l'article de Carole Varvier dans le Faucigny (cliquer ici pour lire l'article), les résultats de ce sondage prouvent qu'il a tout juste quand la municipalité actuelle a tout faux.

Puisqu'il a tout juste, il est donc essentiel de lire les résultats de ce sondage et si possible, d'en tirer la substantifique moelle. (cliquez ici pour mieux lire les résultats du sondage)

 

AV Urbanisme1.JPG

AV Urbanisme2.JPG

Les jardins publics

Ainsi donc, les équipements publics les plus urgents à St-Julien seraient des jardins publics! Je ne suis pas d'accord avec ces résultats car je pense qu'au contraire, nous avons la chance à St Julien d'avoir une ville particulièrement verte, sans compter les espaces verts qui entourent la ville à moins de 500m du centre ville (Ternier, Plaine de l'Aire, Thairy ou Ogny). En effet, pour respirer  en ville, il n'y a pas moins d'une demi douzaine de parcs!

* le parc du cheval blanc (centre ville)
* la promenade du Cret (centre ville)
* le parc de la mairie (entre la mairie et le Clos Desjacques au centre ville)
* le parc du Puy St Martin
* le grand terrain vert devant l'Escalade
* les jardins de la sous préfecture (non ouvert au public)
* l'espace sportif des Burgondes
* les jardins communaux du Puy St Martin et de la route de Thairy
* les bords de l'Aire avec en point d'orgue le stade de la Paguette
* sans compter les nombreux jardins des propriétés privées (le long de la rue Fernand David,....)

Le seul parc public qu'à mon sens il serait souhaitable de réaliser est sur  l'espace qui se trouve devant l'Arande, à la confluence du Ternier et de l'Arande , à l'endroit où se trouve l'ancien centre de tri postal.

Selon moi, la ville est très bien pourvue en espaces verts et parcs publics. Y consacrer plus d'argent me parait irresponsable, d'autant que Mr Veilliard crie à tue tête qu'il ne faut pas augmenter les impôts (idée que je  partage). La question est donc: Où trouvera t-il l'argent? Car au prix actuel du terrain dans notre commune, je suis curieux de lire les propositions de Mr Veilliard sur l'implantation géographique des jardins publics qu'il se propose de réaliser, et le budget qu'il entend y consacrer.

La place de coeur de ville

La place de coeur de ville est en revanche indispensable, et elle absorbera des ressources considérables, mais indispensables pour redynamiser notre cité. Quant à sa localisation, nul besoin de faire un sondage pour savoir que l'emplacement incontournable de ce coeur de ville se situe sur la place réunie du Cret & du Marché qu'il conviendra de rendre piétonne. A deux pas de la station de tram, cette place deviendra le nouveau poumon de St-Julien.

Les cantines scolaires

Le problème des cantines est effectivement un problème à traiter, en particulier en ce qui concerne les maternelles. Cette réflexion doit faire partie du projet de la nouvelle école de Chabloux afin de décider si on doit inclure une cantine dans cette nouvelle école et, si oui,  quelle taille lui donner.

La piscine

Quant à la piscine, c'est un peu l'Arlèsienne, tant elle a été promise par les municipalités successives, et jamais réalisée. Il faudra la réaliser lors du prochain mandat! L'option bassin biologique proposé par la municipalité, ouvert uniquement l'été a ma faveur, et ce projet devra être mené à bien au sein du projet plus large de l'aménagement de la plaine de l'Aire.

L'Espace inter-générationnel

Je suis particulièrement intrigué par le fait que l'Espace Intergénérationnel apparait en fin de classement. Rappelons que cet espace qui doit ouvrir ses portes au 1er trimestre 2014 abritera 2 crèches de 45 places chacune. Ce projet d'accroitre l'offre des places en crèche répondait au souhait de Mr Vieilliard qui avait fait du manque de place de crèches son cheval de bataille lors de la campagne des élections municipales de 2008. Ce qui est sûr, c'est que si la création de places de crèche s'imposait, on peut dire que la municipalité actuelle a surréagi en construisant un équipement probablement surdimensionné par rapport aux besoins de la ville.

Les artères piétonnes

Quant aux artères piétonnes, bien sûr que ce serait agréable d'avoir des espaces piétonniers, mais où Antoine Vielliard fera t-il passer le trafic, une fois la Grande Rue devenue piétonne; sans compter l'hostilité virulente des commercants qui craignent de voir leur Chiffre d'Affaires pénalisé par une telle mesure. Quant aux itinéraires piétonniers, il en existe déja un certain nombre, et je suis d'accord que chaque fois que c'est possible, il faut le faire. C'est pourquoi je soutiens le projet de la municipalité de permettre la mobilité douce (vélos et piétons) entre la Poste et la Gare via l'allée des Cèdres en cours de municipalisation.

Les espaces agricoles

A l'exception d'une association qui souhaiterait réaliser un péricentrique dans la plaine de l'Aire, il y a un quasi consensus dans notre commune pour préserver les terres agricoles, ce qui se traduit dans les résultats du sondage. Les quelques extensions urbanistiques prévues au PLU dans les hameaux sont cantonnées à l'interieur de ceux-ci, principalement dans des "dents creuses", et il est grossièrement exagéré de vouloir faire croire aux habitants que ces espaces et paysages agricoles sont en danger.

La hauteur des immeubles et les espaces verts autour

Etait-il besoin d'un sondage pour découvrir que l'Escalade,  située sur le terrain culminant de la commune, est trop haut. La construction de cet ensemble est l'une des plus graves fautes urbanistiques jamais commises à St-Julien. Mais bon, les batiments  sont là! Antoine Vielliard propose t-il de démolir ces immeubles? Une telle erreur ne doit pas se reproduire! Dans les règlements d'urbanisme de St-Julien, il existe aujourd'hui une hauteur maximale des batiments; il n'y a donc pas péril à voir apparaitre demain des tours en pleine ville.

Les 57% des sondés qui souhaitent qu'on revienne aux proportions d'espaces verts des anciens programmes (Favernay, Puy Saint Martin) pour les nouveaux projets immobiliers n'ont probablement pas intégré la différence de valeur du terrain à St Julien entre les années 70-80 et maintenant. A COS équivalent, revenir à une même proportion d'espace vert impliquerait forcément une élévation des immeubles, ce que par ailleurs la population semble récuser. Comment Antoine Vieillard entend il résoudre la quadrature du cercle?

Les espaces pour les entreprises

90% des sondés pensent que les espaces alloués aux entreprises sont insuffisants. Cela serait recevable si ces mêmes espaces étaient saturés. Mais que nenni, il y a actuellement 3 zones sur la commune de St Julien qui sont dédiées aux entreprises et à l'activité économique (sur la technopole d'Archamps, à Cervonnex, et sur la route d'Annemasse) A ce jour, aucune de ces 3 zones n'a vu la moindre entreprise s'y installer ni le moindre projet en cours. Ce qui démontre non pas que les espaces réservés aux entreprises sont insuffisants mais bien plutôt que c'est le manque d'entreprises et la faiblesse de l'activité économique qui est critiquée. Une confirmation que  l'activité de la municipalité actuelle en faveur des entreprises est insuffisante, ce que je ne cesse de répéter depuis 5 ans.

La rue des Sardes

Je suis content d'apprendre que 3/4 des habitants sont contre la mise à double sens de la rue des Sardes, puisque j'ai été le premier à vivement m'opposer à ce projet de la municipalité actuelle. Un tel projet est une aberration! Cependant, une fois ce refus énoncé, il convient de proposer une solution alternative, car il est essentiel de désenclaver le quartier de Chabloux et d'améliorer la circulation.

Le patrimoine

Il est tout à fait regrettable que la Villa Tapponnier ait été démolie. Un élément remarquable du patrimoine architectural de notre ville s'en est allé. Mais se battre la coulpe à longueur de temps ne la fera malheureusement pas revenir. Ce qu'il convient de faire, c'est d'empécher qu'à l'avenir une telle disparition ne se reproduise! Ainsi de mon combat pour préserver le Pont Manera qui date de 1780 et que les projets de la municipalité vont probablement détruire.

  AV Urbanisme3bis.JPG

 AV Urbanisme4bis.JPG

Le stationnement des véhicules

Une fois énoncés les problèmes de stationnement, il convient d'y trouver des solutions, et j'attends avec impatience de découvrir les solutions préconisées par Mr Vieilliard. Quant au stationnement des actifs en amont de la ville, même si une telle solution a du sens, Mr Vieilliard ommet cependant un paramètre important de l'équation. Le plus souvent les espaces dévolus à ces parkings ne sont pas sur la commune de St Julien (ainsi par exemple le parking du Macumba est privé, et de surcroit situé sur la commune de Neydens)

Le PLU

Enfin, venons en au PLU, le dernier cheval que Mr Vielliard a enfourché. Il sera interessant de savoir combien de St-Juliennois se seront rendus aupres du commissaire enquêteur pour lui faire part de leurs observations. On aura là un marqueur clair de l'importance qu'y prêtent les habitants de notre ville.
Je réitère ma position : Même si ce PLU n'est pas parfait, il faut le voter le plus vite possible, quitte à l'amender plus tard sur quelques points qui posent problème, pour sortir du système du POS qui prévaut aujourd'hui et qui est bien plus défavorable aux interets de la commune. En retardant l'adoption du PLU, Mr Vielliard va contre l'interet général et affaiblit notre commune face aux promoteurs.

En un mot comme en cent, ce sondage est beaucoup de bruit pour rien! En revanche, pour le buzz, opération réussie.

Mais diriger une ville, ce n'est pas faire  le buzz! C'est  proposer des projets (pas trace d'une seule proposition pour l'instant), avoir une vision pour la ville, et entrainer la population vers un objectif compris et partagé. En résumé, c'est  quitter le costume d'un opposant systématique pour endosser celui d'un acteur qui proposera des solutions concrètes pour assurer un avenir meilleur à ses administrés.

PS: Pour ceux qui croient aveuglément aux promesses du candidat Vielliard, une mise en garde amicale : ce n'est pas la peine de vous rendre aux urnes le 9 mars comme indiqué sur le document d'Antoine Vielliard, c'est les 23 et 30 mars 2014 que tout se jouera.