Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2012

Honte à LIBERATION

Liberation-Arnault.jpg

La Une de Libé du 10/9/2012

 

Que penser du degré de déchéance dans lequel est tombé ce pays lorsque l'un des plus grands quotidiens nationaux titre en une sur sa haine des riches et de ceux qui réussissent.

Je ne suis pas particulièrement un fan de Bernard Arnault, mais, ayant travaillé dans l'industrie du luxe,  j'ai quand même un profond respect pour ce qu'il a réalisé et ce que ses entreprises ont rapporté à notre pays.

Pour moi, une telle Une est une honte nationale, révélatrice des plus vils instinct qui guident certains dans ce pays, et j'espère que le gouvernement saura rappeler à plus de mesures ses soutiens. Je pense même que des excuses publiques sont nécessaires.

Quand ils voient ça, après devoir subir la confiscation de 75% de leurs revenus, je pense que les riches, cons ou pas, ont toutes les raisons de déserter ce pays qui ne se complait que dans la médiocrité.

Et bien évidemment, c'est toujours deux poids deux mesures, car que dit le journal de la gauche bien pensante à propos de Tsonga, Forget ou Loeb qui échappent bien tranquillement au fisc sur les rives du lac Léman, et qui eux, ne contribuent en rien à l'emploi ou à la balance commerciale!...

Quand ceux qui tirent la charrrette France auront déserté leur poste, j'ai bien peur que la charrette France ne nourisse plus que des affamés.

18:09 Publié dans Politique Française, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberation, bernard arnault | | | Digg! Digg | | |  Facebook

11/05/2010

8 mai 2010 à St Julien: La Résistance à l'honneur

Samedi 8 Mai 2010, comme chaque année, a eu lieu devant la mairie de Saint-Julien la commémoration du jour de la victoire de la Seconde Guerre Mondiale, avec discours des élus et hymnes joués par l'Harmonie Municipale.

Pour autant, ce qui fut remarquable ce jour là, est ce qui s'est passé ensuite dans les salons de la mairie. En effet, cette année, le maire a eu l'heureuse initiative de mettre à l'honneur le travail de mémoire qu'ont réalisé 4 fils d'anciennes figures de la Résistance de notre région, en organisant une mini exposition sur la Résistance à Saint-Julien.

Il faut féliciter et remercier Yves & Michel DUPARC, Jean-Claude RUCHE et Bernard BORGOGNON d'avoir réuni documents et photos d'archives qui nous font revivre, à travers des personnalités locales héroiques, ce que fut cette période trouble de notre histoire. Georges GUIDOLLET -"OSTIER", l'une des grandes figures de la Résistance, qui a préfacé le livret produit par les auteurs, a bien voulu honorer la cérémonie de sa présence, et cela a conféré à la cérémonie une grande émotion, parfaitement retranscrite dans le discours émouvant de Jean-Michel THENARD, maire de Saint-Julien, très ému en cette occasion.

L'un des points d'orgue de la manifestation fut la remise à Manuel TORNARE, maire de Genève, d'un document retrouvé dans les archives de leurs pères par nos quatre enquêteurs. Ce document  (photo ci dessous) porte la reconnaissance officielle des mouvements de la Résistance envers la Ville de Genève pour l'aide qu'elle a bien voulu apporter aux victimes des combats de libération. Ce document signé de Xavier DE GAULLE, frère du Général, est une preuve que nombre de nos amis Suisses ont fait ce qu'ils pouvaient pour nous aider. à l'un des moments les plus funestes de notre histoire. On rappellera à cet égard, l'acte courageux du maire de Chancy, qui, désobéissant aux ordres, ordonna l'ouverture de la frontière, pour permettre aux citoyens de Valleiry de fuir et d'échapper à la mort, lors de l'incendie de leur ville par les Allemands, au moment de leur repli.

Certificat de reconnaissance.JPG

Mr TORNARE, dans un discours de grande classe, rappela les liens qui lient beaucoup d'habitants de Genève à notre territoire, citant son exemple personnel qui le voit descendre d'une famille RAMBOSSON de Feigères et qui compte deux aieuls au fronton de notre monument aux morts. Voila un exemple de plus de la communauté de destins qui unit nos deux territoires par dela la frontière; et je salue l'opportunité saisie par notre maire de la rappeler à l'occasion de la commémoration du 8 mai, qui pour moi a valeur symbolique de la fondation de l'Europe de paix que nous connaissons aujourd'hui.

Pour ceux que l'histoire intéresse, ils peuvent s'adresser à la mairie pour se procurer le livret publié par ces 4 fils, soucieux d'honorer la mémoire de leur père et de faire connaître à notre jeunesse ce qui s'est passé à cette époque. Pour se faire une idée de ce que l'on peut trouver dans ce document, j'ai regroupé quelques pages de cet ouvrage dans un onglet consultable sur le blog, intitulé "La Résistance à Saint-Julien"

10:00 Publié dans Histoire, Saint-Julien | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : résistance, libération, manuel tornare, commémoration, as, ftp | | | Digg! Digg | | |  Facebook