Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2013

Municipales 2014 à St Julien - Les grandes manoeuvres ont commencé

A lire la Presse, pas toujours très bien renseignée d'ailleurs, on comprend que les grandes manoeuvres se précisent en vue de la constitution des listes pour l'échéance municipale de l'an prochain.

Qu'en est-il pour St Julien? Voici le décryptage que je vous propose:

La municipalité sortante, socialiste, reste accrochée à la décision du maire sortant Jean-Michel Thenard qui a promis à ses co-listiers de leur donner une réponse avant la fin juin sur sa décision de repartir ou pas. Une alternative est déja prête puisqu'un adjoint au maire a fait acte de candidature pour conduire la liste si Mr Thenard décidait de ne pas se représenter pour un 3ème mandat. Ce même candidat a cependant clairement annoncé qu'il se rangerait derrière Mr Thenard si celui-ci décidait de repartir, ce qui ne manque pas de désoler certains co-listiers qui préféreraient voir le maire céder la place et cet adjoint conduire la liste.

Mais Mr Thenard a, à mon avis très envie de mener à bien les grands projets qu'il a entrepris, au premier rang duquel bien sur le tramway; et pour plusieurs raisons, je pense qu'il envisage fortement de briguer un troisième mandat. Réponse sous peu.

Sous l'étiquette centriste, mais en réalité de centre gauche, le candidat Modem Antoine Vielliard se prépare depuis plusieurs mois, en constituant une équipe, profitant du fait qu'à ce jour, il est perçu comme le leader de l'opposition au Conseil Municipal. Cela lui confère un avantage non négligeable car ainsi il cristallise sur son nom les électeurs et aspirants conseillers municipaux qui veulent se débarrasser de Mr Thenard.

Il a décidé de passer la vitesse supérieure en lancant il y a quelques jours son grand sondage sur le PLU, qui n'est en fait qu'une façon habile de faire parler de lui auprès des électeurs rétifs à la municipalité actuelle, et de renforcer sa position de premier opposant au maire actuel.

A l'extrème droite, il semble que le FN se prépare à monter une liste, dans la droite ligne de sa stratégie de conquête pérenne de l'électorat qui se retrouve derrière les idées de Marine Le Pen. Selon les informations parues récemment dans le Dauphiné Libéré, cette liste serait presque prête, (ce qui me surprendrait), et serait, selon mes sources, conduite par un habitant d'une grande résidence située sur l'Avenue de Genève.

Quant à l'UMP, de nombreuses rumeurs courent, non vérifiées, qui laissent entendre que cette formation a l'intention de présenter sa propre liste. Je peux aujourd'hui confirmer le bien fondé de cette rumeur et dire qu'effectivement la Droite Républicaine modérée entend constituer une liste de rassemblement autour d'une équipe motivée pour défendre un  projet de ville ambitieux et concret, en vue de solutionner au plus vite les problèmes qui se posent aux Saint-Juliennois et de fixer un cap pour l'avenir.

N'ayant jamais caché que mes convictions politiques se situaient proches de cette famille politique et que je réfutais tout sectarisme, de droite comme de gauche, j'invite les personnes qui se retrouvent dans ces idées et qui souhaitent mettre leurs compétences et leur enthousiasme au profit de notre ville,  à prendre contact avec moi à l'adresse mail ci-après: pierre.brunet74160@gmail.com afin d'être tenues informées des prochaines étapes.

Bonne chance à tous! La politique n'est pas la guerre. Je souhaite de tout coeur que cette campagne reste digne, proposant idées contre idées des alternatives fructueuses pour nottre ville, et qu'elle permette aux St Juliennois de faire leur choix en toute connaissance de causes.

22/03/2013

Résultat du Conseil Municipal de St Julien: Minorité 1 - Majorité 0

Hier soir, lors du Conseil Municipal de St Julien-en-Genevois, la municipalité en place et tout particulièrement le maire Jean-Michel Thénard ont fait preuve de leur manque de sérénité, pour ne pas dire plus.

Lors de la dernière commission Finances, les élus majoritaires avaient fait part de leur volonté d'augmenter les impôts de 2%, augmentation qui était donc au programme des délibérations du Conseil Municipal de ce 21/3/2013.  Cette initiative m'avait d'ailleurs interpellé et j'avais même demandé avec humour à l'Adjoint aux finances si la Municipalité actuelle souhaitait perdre les élections municipales de 2014, tant chacun sait qu'il est inopportun, voire suicidaire, d'augmenter les impôts en période électorale.

A cela il me fut répondu que justement, la municipalité ne souhaitait pas faire ce genre de calcul, ni faire de démagogie mais qu'en tant qu'élus ils entendaient assumer leurs responsabilités sérieusement pour le bien de la ville; L'Adjoint aux Finances ajouta qu'en son âme et conscience une telle augmentation était justifiée compte tenu des projets importants que l'équipe en place avait pour la ville.

Funeste naiveté, car Antoine Vielliard, en bon politicien qu'il est, ne l'entendit pas de cette oreille et vit immédiatement le bénéfice électoral qu'il pouvait tirer de cette initiative hasardeuse. Après nous avoir consultés sur notre position vis à vis de cette augmentation d'impôts et vérifié qu'il y avait au sein de la Minorité un consensus à priori pour s'y opposer, il déclencha l'attaque sous forme d'une pétition qu'il lanca, non sans avoir rameuté la presse pour donner plus d'écho à son opposition absolue à une telle hausse. C'est ainsi que fort opportunèment Carole Varnier du Faucigny, le journal sarcastique local qui se régale de ces joutes croustillantes, était présente hier soir au Conseil.

Mais à notre grande surprise, la mère de toutes les batailles n'eut pas lieu, puisque l'un des combattants, le maire en l'occurrence, renonça à se battre et esquiva la joute promise, en retirant la délibération de l'ordre du jour.

Dès le début de séance, après avoir villipendé les méthodes abjectes de certains, sans les nommer, qui utilisent blogs et presse pour distiller des contre vérités et faire de la politique politicienne, le maire nous annonca que dans un esprit de pacification et d'apaisement, il avait décidé de retirer cette proposition au dernier moment et qu'il n'y aurait donc pas d'augmentation des taux d'imposition sur la feuille d'impots que les Saint-Juliennois recevront fin 2013. Ouf! Comme en 1938 à Munich, nous venions d'échaper à la guerre.

Cet épisode tragi-comique appelle plusieurs commentaires de ma part.

Si la situation l'exigeait vraiment, je trouve bien peu courageux de la part du maire de retirer une délibération qui devait bénéficier aux St Juliennois. Il a reculé non pas devant des milliers de gens dans la rue, mais devant une pétition qui hier soir à 20:00 n'avait recueilli que 120 signatures. Une telle reculade montre qu'il est désormais sur la défensive et Il ne sort pas grandi d'une telle attitude de renoncement. Ne choisit-on pas nos élus par rapport à des convictions et à une force de caractere pour les mener à bien. Si sa proposition était légitime, il se devait de la défendre, sans craindre le débat! Mais l'était-elle vraiment? Au vu des événements, on pourra désormais en douter.

Je trouve de la même facon que la Majorité a fait preuve d'un grand amateurisme en se risquant à proposer une hausse d'impots sans justification incontestable. Ils ont sous estimé l'Opposition en croyant que nous laisserions faire sans broncher; ils se sont trompés et ils se sont fait contrer.

Pour ma part, tout en étant farouchement opposé à cette hausse d'impôts malvenue, je n'ai pas signé la pétition que mon co-listier Antoine Vielliard a lancé et je tiens à m'en expliquer ici.

D'une part parce qu'il l'a lancée sans me consulter, et que je trouve la méthode quelque peu cavalière. En effet, si Antoine m'a bien consulté, ainsi que les autres membres de l'Opposition sur notre position par rappot à cette augmentation d'impôts, c'est tout seul, et de son propre chef qu'il a pris l'initiative de lancer cette pétition, d'abord sur son blog portevoix, puis en version papier; c'est ainsi que j'ai découvert dans ma boite à lettres hier à 14:00 le Bulletin Municipal de mars et la pétition. Amusante coincidence!...

D'autre part, parce que j'estimais que c'est au sein du Conseil Municipal que devait se régler ce problème et que j'attendais les explications de la Majorité avant de me prononcer, et le cas échéant signer alors une pétition. Je souhaitais en outre que fut mise en évidence la difference de méthode entre une Municipalité et des élus socialistes qui augmente les impots et celle de l'Opposition qui privilégie, et de loin, une maitrise accrue des dépenses pour éviter d'avoir recours trop facilement à la vache à lait qu'est à leurs yeux le contribuable. C'est d'ailleurs ce que j'ai dit hier soir.

Comment peut on accepter une hausse d'impôts alors que les recettes du budget 2013 sont systématiquement sous évaluées, mais que les dépenses ne sont pas bridées pour autant (+8% d'accroissement de frais de personnel prévus au budget 2013). En symbole de mon opposition à cette gestion, j'ai d'ailleurs décidé de systématiquement voter contre toute nouvelle création de poste à pourvoir par un fonctionnaire, me réservant la possibilité d'approuver ou de m'abstenir sur une création de poste réservé à un contractuel, ce qui n'engage pas de façon irrémédiable les dépenses futures de la commune.

Non il ne faut pas augmenter les impots maintenant: la proposition de la Majorité aurait créé  un accroissement de recettes de 100 000 €, ce qui est négligeable  par rapport a un budget de fonctionnement de 19 000 000 €,  mais le message envoyé aux plus modestes d'entre nous aurait été calamiteux, les poussant un peu plus, s'il en est besoin, vers les extrêmes. En ces temps de vache maigre, chacun doit y mettre du sien. Une  augmentation de l'impôt  ne doit venir qu'en dernière extremité ou pour faire face à un projet très important et prioritaire qui la justifie. Hier soir, je n'ai pas entendu un tel discours.

Au final, la raison a prévalu, et c'est tant mieux, même si je regrette la méthode employèe pour y arriver. La politique municipale, ce n'est pas la guerre! L'Opposition doit respecter la Majorité et vice versa. C'est l'interet général qui doit primer. Hier soir, j'ai eu le sentiment que celui-ci était pris en otage au profit de raisons et stratègies avant tout électorales. Je ne crois pas que les Saint-Juliennois y aient gagné au change, car si l'Opposition a incontestablement gagné le match aller grace à un but personnel d'Antoine Vielliard, il faudra attendre le résultat final en 2014 pour connaitre le vrai vainqueur de cet affrontement stèrile mais médiatisé.

Entre temps, la Presse en aura fait ses choux gras, et le dialogue entre la Majorité et l'Opposition se sera détérioré, avec pour corollaire un repli sur soi de la Majorité qui sent bien que sa position est affaiblie. Elle trouvera dans cet épisode une justification supplémentaire pour nous tenir à l'écart de ses réflexions et travaux sur la construction de l'avenir de notre commune. Et, au final, de par notre exclusion des projets à venir, c'est Saint-Julien qui en patira, car nous ne pourrons pas exprimer notre point de vue et contribuer à l'amélioration du fonctionnement et des aménagements futurs de la ville.

Pierre Brunet
Conseiller Municipal de Saint-Julien-en-Genevois
Conseiller Communautaire de la CCG

02/03/2011

Conseil Municipal - Une Mise au point s'impose

Comme à son habitude, le maire de Saint-Julien prend des libertés avec la vérité pour relater les faits qui se sont passés lors du dernier Conseil Municipal comme on peut le lire dans l'entretien qu'il a donné au Messager (édition du 24 février reproduit ci-dessous).

 

Messager St Ju.JPG

Aussi pour que les habitants de Saint-Julien puissent connaitre avec exactitude ce qui s'est pasé ce soir là, je souhaite apporter les commentaires suivants sur les propos du maire afin de rétablir la vérité.

Le Conseil Municipal, comme chaque mois, était convoqué à 20:30. A 20:45, alors que le maire adjoint aux travaux, Jean-Claude GUILLON, s'apprétait à commencer sa présentation sur la voirie, Antoine Vielliard s'est adressé au maire en lui suggèrant poliment d'attendre que le quorum soit atteint avant d'aller plus loin. Ce à quoi, le maire lui a répondu du tac au tac que "de toute façon, ce soir le quorum ne sera pas atteint" . Ce n'est qu'à la suite de cette réponse, faite sur un ton laconique, que nous avons, d'un commun accord, décidé de quitter la salle, en signe de protestation et d'exaspération face aux absences trop répétées à notre gout de la majorité, tant au niveau du Conseil Municipal, qu'à celui des commissions de la ville ou encore des commissions de la Communauté de Communes.

st julien,conseil municipal,jean-michel thénardMr Thénard travestit donc la vérité dans cet entretien, et il est d'une mauvaise foi criante (mais nous en avons l'habitude) dans la façon qu'il a de relater les faits et de taxer la minorité de privilégier les "combines" plutôt que de s'occuper des interets de la commune.

Quant à l'explication des absences des élus de  sa majorité par des problèmes familiaux ou des maladies, le maire se moque du monde! Comment explique t-il alors l'absence d'un agriculteur bien connu de Thairy depuis plus de 6 mois, ou les démissions en série des élus de sa majorité?

Arrétez de prendre les gens pour des imbéciles, Mr le Maire et s'il vous plait, n'insultez pas la minorité par des paroles blessantes et mensongères. Quant au fait de nous accuser de survoler les dossiers et de ne pas approfondir les choses, encore faudrait-il qu'un minimum d'information nous soit communiqué afin que nous puissions jouer notre rôle de proposition d'alternatives quand les projets ne nous satisfont pas pleinement.

Mais cela est bien loin de la manière de fonctionner de ce maire autocratique qui a ses idées bien arrétées et qui refuse la plupart du temps d'expliquer ses choix. Probablement est-il très au dessus de notre niveau intellectuel, et sans doute ne pouvons nous pas comprendre un esprit aussi brillant qui s'est depuis longtemps consacré à la recherche du Boson de Higgs.

En attendant, que dire de la participation des élus de la majorité à la dernière commission économie de la CCG, lundi soir, au cours de laquelle 2 projets tres interessants pour la commune nous étaient présentés par des investisseurs qui avaient fait plusieurs centaines de kilomètres pour nous rencontrer. Mais cela ne devait probablement pas en valoir la peine puisqu'aucun aucun des élus de la majorité n'avait pris la peine d'y assister.

Non Mr le Maire, nous ne faisons pas de "combines", nous préférons vous en laisser le privilège, à Norcier ou ailleurs; nous prenons à coeur notre mission et nous continuerons, que cela vous plaise ou non, à exercer notre rôle d'élus: sans chercher l'opposition systématique et en soutenant vos projets quand ils sont bons, mais en vous apportant la contradiction quand nous estimons qu'il y a mieux à faire ou que les projets n'avancent pas aussi vite que nécessaire.

Pierre Brunet
Conseiller Municipal de la Minorité

12:52 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st julien, conseil municipal, jean-michel thénard | | | Digg! Digg | | |  Facebook

05/01/2011

Les voeux du Maire de St Julien-en-Genevois

Mairie de Saint-Julien.jpg

Hier soir, 4 janvier, le maire de St Julien s'est livré à un exercice qu'il semble affectionner; en effet devant un aréopage de personnalités, au nombre desquels on relevait le sénateur Hérisson, le conseiller général Georges Etallaz, le maire d'Annemasse Christian Dupessey et bon nombre d'élus de la CCG, ainsi que le sous-préfet et plusieurs représentants des administrations d'Etat,  Jean-Michel Thénard a présenté pour la 10 ème fois consécutive ses voeux de bonne année à la population de la ville et du canton.

Exercice dans lequel il se complait, tant il aime rappeler tout le bon travail que son équipe et lui ont fait dans l'année; cela lui donne aussi l'occasion de faire un inventaire des actions menées et de faire partager sa vision de l'avenir de notre ville.

On regrettera la longueur du discours et le manque de perspectives autour de quelques axes forts de ce qu'il veut faire de notre belle commune, mais je serai mal venu de lui jeter la pierre, puisqu'il s'est adressé à moi personnellement pour apporter ma pierre à l'édifice.

Nul doute que de bonnes choses ont été et sont faites; mais loin de la complaisance, il est de notre devoir d'opposants de rappeler à la majorité ce qui pêche, et de proposer, aussi souvent que nécessaire, des solutions alternatives pour le bien de la cité. Ce ne sera pas le cas dans cet article, car je tiens à rester dans l'humeur festive de la nouvelle année.

Saluons en tous cas la bonne humeur dans laquelle s'est déroulée cette présentation des voeux et la qualité du buffet offert aux quelques cent convives qui s'étaient rassemblés dans les salons d'honneur de la mairie.

Meilleurs voeux à Saint-Julien pour 2011

19/12/2010

Joyeux anniversaire à Jean-Michel Thenard

En ce 19 décembre, je souhaite un bon anniversaire à notre maire, et je lui offre cette chanson qui saura, je l'espère, lui inspirer de bonnes résolutions pour notre bonne ville.

 

 

Comme quoi, la rivalité politique n'exclut pas la convivialité, et aussi un message à ceux qui n'aiment pas cette musique: le rap, quand il est bon, ça peut être sympa!....

15/12/2010

Soirée de Noël à St Julien - la Mairie en fête

photo.JPG

Hier soir, la Mairie de Saint-Julien avait invité son personnel à la soirée de Noël. Dans un très joli décor, les élus municipaux et la Directrice Générale des Services Anne Blanc recevaient les membres du personnel au Macumba.

photostju4.JPG

Le maire s'était fait beau (coiffeur, et tout et tout......), les adjoints étaient sur le podium, à défaut d'être sur leur 31.......

photostju2.JPG

photostju3.JPG

Au programme, quelques discours de bienvenue et de motivation des troupes. Pour une fois Jean-Michel Thénard fut bref et concis (c'est bien Jean-Mi, tu es sur la bonne voie ......du tram). Comme à son habitude, Michel De Smedt fut impeccable, avec un discours sobre et percutant. Comme dirait Jack Lang, "Quel bel homme!....."


 

photostju8.JPG

Enfin, vous l'aurez compris, l'ambiance était festive. D'autant que ce fut l'occasion de décerner quelques médailles et de célébrer un départ à la retraite. Rien de bien sensationnel, mais c'était sympa.

photostju5.JPG

Le Macumba nous avait concocté un très bon repas, agrémenté de vins gouleyants à souhait, mais surtout, nous eumes droit à un spectacle de "music hall", avec magicien, danseuse dévétue et chanteuse, qui dérida tout le monde et participa à faire de cette soirée un évènement très réussi.

photostju6.JPG

Tout le monde avait l'air content, n'est ce pas Geneviève!...

photostju7.JPG

Alors bravo aux organisateurs et A l'année prochaine,
et bien sûr, joyeuses fêtes à tous les employés municipaux.