Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2012

Journée du Patrimoine à St Julien - demandez le programme!....

Journée Patrimoine 2012-1.JPG

Journée Patrimoine 2012-2.JPG

10:09 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journée du patrimoine, st julien | | | Digg! Digg | | |  Facebook

01/08/2012

Guitare en Scene 2012 - Toujours plus haut

Saint-Julien a connu ce week end un festival extra-ordinaire qui a enchanté le nombreux public venu applaudir un plateau de renommée mondiale.

Après une soirée rock vendredi inaugurée par BETH HART (voir ci-dessous), le groupe Suisse GOTTHARD a enflammé la salle  avant que KEB MO puis ERIC SARDINAS ne parachèvent le spectacle.

Le G3 du samedi qui réunissait 3 légendes de la guitare: Steve Morse, Steve Vai & Joe Satriani a connu un grand succes avec près de 5000 spectateurs qui ont échappé de peu au déluge qui s'est abattu sur la ville à 1:30 du matin, juste après que les musiciens eussent fini leur performance.

Quant à la soirée du dimanche qui accueillait la tête d'Affiche ZZ TOP , elle a été la soirée la plus fréquentée depuis que le festival existe avec 5000 personnes communiant dans une ambiance hyper sympa.

Pas étonnant que Philippe Manoeuvre, le grand prêtre français du rock considère GES comme l'un des tout meilleurs festivals de l'été, ou que des télés nationales, comme BFM,  se déplacent désormais pour couvrir le festival.

Que nous réserve Jacques Falda pour l'année prochaîne? A coup sur, on peut s'attendre à  une affiche grandiose qui cofirmera le festival St Juliennois au firmament des événements musicaux de l'été Européen. En tous cas, chapeau bas à lui, au comité organisateur et à tous les bénévoles qui rendent ce week end de juillet inoubliable.

Un petit mot aussi pour les organisateurs des Musicales qui ont permis d'enflammer la ville pendant 10 jours avant le festival, en présenatnt des artistes de qualité. Et merci au soleil qui était bien sur St Julien en cette seconde quinzaine de juillet pour nous permettre d'en profiter à plein.

16:50 Publié dans Musique, Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st julien, guiitare en scène, beth hart, g3, gotthard, zz top | | | Digg! Digg | | |  Facebook

19/06/2012

Le mur de la honte devient le mur des lamentations à St. Julien

Depuis plus de 3 ans et le rachat de la maison Hoo Paris, je n'ai cessé de pester contre cette municipalité qui laissait un mur de la honte trôner au centre de notre bonne ville, et dès novembre 2010 j'avais écrit un billet pour déplorer cet état de fait et recommander l'habillage de ce mur par un trompe l'oreille décoratif.

murvide.jpg

Le mur tel qu'il existait depuis 3 ans, avant les travaux


Finalement, après de longs atermoiements, la municipalité à bien voulu reconnaître le bien fondé de ma critique et a donc décidé de passer à l'action. Elle s'est donc enquise de trouver un artiste qui puisse réaliser une fresque murale et le maire lors du Conseil Municipal de février à annoncé la bonne nouvelle aux élus de la ville, avec, cerise sur le gâteau pour moi, l'annonce que je ferai partie de la commission qui déciderait de choisir l'œuvre à réaliser, ce qui me remplit de joie.

C'est ainsi que je ne fus pas trop surpris de constater lundi dernier, 11 juin 2012, que des échafaudages avaient été dressés devant le mur afin d'y réaliser des travaux de préparation à la réalisation de la fresque, même si je m'étonnais de ne pas avoir été convié à la moindre réunion préparatoire avec l'artiste choisi.

Les travaux de préparation avant la réalisation de la fresque imposant d'enlever le crépi existant pour en mettre un nouveau sur lequel exécuter la peinture, quelle ne fut pas la surprise des passants et voisins de découvrir le mercredi que sous cet horrible crépi se cachait un magnifique mur de pierre en boulets avec des encadrements en molasse et en pierre de taile magnifiques .

C'est alors que Mr Jean-Luc Daval, historien émérite et connaisseur de l'histoire de l'art, après en avoir parlé avec Claude MEGEVAND, Président de la Salevienne ( Société d'histoire savante de Savoie) prit immédiatement langue avec le maire de St. Julien, Mr Thenard, pour lui demander de faire suspendre les travaux. Ce que le maire accepta alors que les travaux avaient, entre-temps, continué et que les ouvriers avaient déjà recouvert du nouveau crépi le tiers supérieur de la façade.

Face à ce mur d'une grande beauté dont il était urgent de déterminer la valeur historique et patrimoniale,  il paraissait en effet évident qu'un court délai de reflexion s'imposait avant de décider de la suite à donner aux travaux, une fois conseil pris auprès d'un architecte ou historien reconnu.


C'est ainsi, au courant de la décision prise par le maire, et qui me convenait parfaitement, que je me rendais au Conseil Municipal, non sans avoir pris au préalable une photo du mur découvert,  afin de soulever le sujet de la fresque et d'en débattre avec mes collègues de la municipalité!

Mur boulets.JPG

Le mur en boulets avec en haut une partie du crépi neuf

A la fin du Conseil Municipal, alors que le maire nous informait du marché de travaux qu'il avait signé pour les travaux de ravalement de la façade, je me permis donc de soulever le problème lié à la découverte du mur en boulets sous le crépi, et je mentionnais aussi mon étonnement de ne pas avoir été convoqué à la moindre réunion alors que les travaux commençaient. A cela Mme Stalder et Mme Brawand toutes deux adjointes au maire , en charge du projet, m'informèrent qu'une réunion de travail était prévue pour le lendemain, soit le vendredi 16 juin au soir. Réunion à laquelle bien entendu, je n'avais pas été convié, au mépris de la promesse qui m'avait été faite par le maire de m'associer à ce projet. Mon sang alors ne fit qu'un tour , d'autant plus que j'étais déjà passablement énervé par la façon mensongère dont le maire nous avait informé de la démission d'une Conseillère Municipale de la Majorité en début de séance. C'est pourquoi je pris donc la décision de quitter immédiatement la salle du Conseil pour manifester mon mécontentement sur la façon dont les choses se passent dans la commune.

Mur 3.JPG

Reprise des travaux le vendredi matin: Le crépi est remis, avec la séparation en haut bien visible


Si, après réflexion, j'ai pu penser que ma décision de quitter la salle était peut être disproportionnée par rapport à l'incident du Conseil Municipal, mon attitude s'est vue renforcée et justifiée, lorsque j'ai découvert à midi le lendemain, vendredi 16 juin, que malgré sa promesse faite à Mr Daval mercredi après midi de suspendre les travaux, le maire avait de façon unilatérale et sans en parler à quiconque, décidé le jeudi soir de faire reprendre les travaux et de recouvrir à nouveau par un enduit le magnifique mur de pierres qui n'aura donc été visible par la population que moins de 30 heures.

Mur 2.JPG

Le mur tel qu'il apparait aujourd'hui, une fois le crépi sec

Un exemple de plus de la façon dont Mr Thénard gère cette ville: il lui faut 9 mois pour prendre la décision d'enlever des blocs plastique qui polluent visuellement notre centre ville, mais 24 heures lui suffisent pour décider tout seul d'oblitérer un élément fort interessant du patrimoine de la ville.

On ne peut le laisser faire impunément: et j'engage tous ceux qui, comme moi et Mr Daval, souhaitent une réflexion sur le traitement à apporter au mur, à nous rejoindre dans ce combat afin qu'un débat citoyen ait lieu sur la meilleure solution pour notre ville et pour imposer une réflexion à ce maire qui se moque du passé et qui n'a que mépris pour les éléments patrimoniaux de notre ville!

Tous ensemble, faisons échec à la poursuite des travaux tant que la valeur patrimoniale du mur n'aura pas été évaluée par une autorité compétente.

08/06/2012

Top Départ pour La Maison Intergénérationnelle de l'Enfance et de la Famille - MIEF

Ca y est: les travaux de la MIEF ont commencé hier rue du Jura, avec une ouverture prévue en Janvier 2014, juste avant la dâte prévue de élections municipales.  Cet ensemble qui accueillera deux crêches de 45 places chacune et un plateau familial offrant divers services aux familles est un équipement majeur, dont notre ville manquait cruellement; ce que nous avions mis en évidence lors de la campagne municipale en 2008.

MIEF1.JPG

Mief4.JPG

Un environnement qui reste champètre

Avec cet équipement, St Julien se dote d'un outil performant pour répondre aux préoccupations des familles, contribuant à rendre notre ville encore plus attractive et agréable à vivre.  Idéalement situé sur la rue du Jura, grace à la famille DUPARC qui a cédé à la municipalité le terrain à un prix raisonnable, le projet a muri, et s'avère être d'ores et déja, comme le projet phare de cette mandature. D'autant plus que le choix architectural proposé par le cabinet Richard Plottier Architectes est , à mon avis excellent: avec un bâtiment de faible hauteur qui offre un mur végétalisé donnnant sur la rue du Jura, l'équipement s'intègre parfaitement dans son environnement.

MIEF2.JPG

Mief5.JPG

Le mur végétalisé coté rue du Jura

MIEF3.JPG

Le batiment coté crêches

Souhaitons que le chantier avance bon train, afin de respecter l'échéance!

Ne restera plus qu'à trouver un nom plus convivial que MIEF pour ce lieu d'accueil des familles et des enfants: J'ai déjà proposé 2 pistes à la Municipalité:

La Maison du Parc
Le Nid du Parc

Vos suggestions sont les bienvenues.

18:20 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mief, duparc, richard plottier architectes, rue du jura, st julien | | | Digg! Digg | | |  Facebook

07/06/2012

Une supportrice de charme pour Virginie DUBY-MULLER: Valérie PECRESSE

 virginie duby-muller,valérie pecresse,bernard accoyer,maison du salève,la diligence,st julien,campagne législative

La candidate Virginie DUBY-MULLER et l'ancien ministre Valérie PECRESSE

Ce matin à St Julien, un petit groupe de militants UMP a attiré l'attention des St Juliennois dans les rues de notre cité frontalière. En effet, Virginie DUBY-MULLER, candidate aux élections législatives dans notre circonscription était heureuse de faire un petit tour de notre bonne ville en compagnie d'un soutien de poids et de charme en la personne de l'ancien ministre Valérie PECRESSE qui avait eu la gentillesse de se déplacer depuis l'Ile de France, où elle mène elle même campagne, pour venir soutenir son amie Virginie. Il est regrettable qu'un retard d'avion nous ait empéché de rencontrer plus de gens car un nouveau Rendez-Vous nous attendait à la Maison du Salève.

Virginie DUBY-MULLER,Valérie PECRESSE,Bernard ACCOYER,Maison du Salève,La Diligence,St Julien,Campagne législative

Bonne ambiance sur la terrasse de la Diligence

Virginie DUBY-MULLER,Valérie PECRESSE,Bernard ACCOYER,Maison du Salève,La Diligence,St Julien,Campagne législative

Christophe FAVRE en bonne compagnie devant son restaurant

Virginie DUBY-MULLER,Valérie PECRESSE,Bernard ACCOYER,Maison du Salève,La Diligence,St Julien,Campagne législative

François LAMBERT, sans blouse, entre Virginie et Valérie

C'était en tous cas fort sympathique et l'accueil réservé par nos concitoyens, que ce soit sur la terrasse de la Diligence ou au supermarché Carrefour Market Lambert fut très chaleureux, tant envers Virginie qu'envers Valérie.

A la Maison du Salève, notre groupe a retrouvé Bernard ACCOYER, Président pour quelques jours encore de l'Assemblée Nationale, ainsi que Sophie DION, ex conseillère aux Sports de Nicolas Sarkozy, qui se présente dans la 6ème circonscription de Haute-Savoie.

Virginie DUBY-MULLER,Valérie PECRESSE,Bernard ACCOYER,Maison du Salève,La Diligence,St Julien,Campagne législative

Un trio politique de charme à la Maison du Salève

Devant un petit groupe d'une cinquantaine de personnes, court discours de Valérie PECRESSE précédant celui de Bernard ACCOYER, avant que le Président du Syndicat Mixte du Salève, Pierre CUSIN, ne souhaite la bienvenue à ses hôtes et ne fasse découvrir à l'ancien ministre les richesses de la Maison du Salève.

Virginie DUBY-MULLER,Valérie PECRESSE,Bernard ACCOYER,Maison du Salève,La Diligence,St Julien,Campagne législative

Photo souvenir devant la Maison du Salève

Un petit tour et puis s'en va, Valérie PECRESSE repartait avec Sophie DION vers d'autres rendez-vous sur notre belle terre haut-savoyarde. Un grand merci à elle pour son soutien à Viginie et bonne chance aux trois candidates.

29/05/2012

Après 9 mois de gestation le centre-ville de St Julien accouche de sa nouvelle parure verte.

centre ville st julien

Il aura donc fallu 9 mois pour que la Municipalité St Juliennoise remplace les horribles blocs plastique blanc et rouge par de magnifiques poteaux vert et blanc. On ne peut pas dire que nos élus aient fait diligence pour aménager le carrefour de la Diligence. Comme ce sont les mêmes poteaux qu'on trouve partout en ville, on comprend qu'il ait fallu autant de temps. S'ils avaient été différents, une année n'aurait certainement pas été de trop.

En tous cas, merci Mr le Maire d'avoir enfin rendu à notre ville un look plus conforme à ce que nous sommes en droit d'attendre d'une cité frontalière dont beaucoup de communes aimeraient avoir les moyens financiers.

 

centre ville st julien

Ce que nous ne verrons plus.

18:07 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : centre ville st julien, diligence | | | Digg! Digg | | |  Facebook

13/05/2012

St Julien se prend pour Atlanta, ville de Coca-Cola

St blocs1.JPG

En aout 2011, la Municipalité de St Julien procédait à l'aménagement d'une terrasse devant la Diligence afin de réanimer la vie du centre ville. Inititive louable qui a reçu notre soutien!...

Cependant, la finalité de ce que nos édiles voulaint pour notre ville n'étant pas complétement claire dans leurs têtes, il fut décidé par les maitres à penser de la Municipalité de se donner un peu de temps pour réfléchir à l'aménagement complet du carrefour de centre ville; cela même alors que nous avions fait plusieurs propositions, qui n'eurent pas l'heur de leur plaire, mais bon, pourquoi pas!...

C'est ainsi que le 8 aout 2011 furent installés ces "magnifiques" blocs platique rouge et blanc dont on ne sait s'ils étaient destinés à annoncer par avance les festivités de Noel ou à vanter les vertus de Coca Cola. Tant et si bien que je décidais d'alerter notre maire sur la nécessité, pour une fois, de se départir de leur "tram de céna-teur" lors de leur prise de décision, et de trancher une fois pour toutes.

C'est ainsi que lors du Conseil Municipal de Décembre 2011, sur le ton humoristique qui me semblait convenir à cet incident, j'interpellais le maire en le félicitant pour le raffinement des décorations de Noel, qui cette année avait été poussé jusqu'à orner notre centre ville de ces magnifiques blocs blanc et rouge, très bien assortis aux couleurs de Noel. Apres le rire que déclencha mon intervention, je fus heureusement surpris de constater que plusieurs élus de la majorité vinrent me féliciter de mon intervention, car eux aussi déploraient cette indécision du maire, qui avait pour conséquence de nous imposer ces horribles éléments.

Un mois plus tard, rien n'ayant changé, lors du Conseil Municipal de janvier, je revins à la charge, toujours sur le registre de l'humour: Annoncant un dysfonctionnement sérieux des services de la municipalité, ce qui eut l'heur d'obtenir l'écoute attentive du maire, je prévins celui-ci que ses services qui avaient démonté l'ensemble des décorations de Noel, avaient, par inadvertance, oublié d'enlever les fameux blocs plastique, clou des décorations hivernales que j'avais louées le mois précédent . Une fois rassuré en constatant que ce dysfonctionnement n'était finalement dû qu'à une pointe d'humour de ma part, le maire passa à autre chose......

C'est donc cette fois sur le ton d'un véritable agacement et d'un courroux bien justifié que j'interpellais le maire une troisième fois lors du Conseil Municipal de Février. Cette fois ci, je pris la Presse à témoin, et je critiquai vivement cette nonchalance, voire même ce je-m'en foutisme d'une municipalité qui ne prenait pas les choses à bras le corps pour d'abord, nous débarrasser de cette pollution visuelle, et enfin, finir l'aménagement du carrefour de centre ville. Sur un ton rassurant et avec beaucoup d'aplomb, le maire me promit alors que les travaux seraient exécutés sous peu, et que le centre ville retrouverait bien vite une allure accueillante. Cela fut dit par notre premier édile le 1er mars 2012, or les blocs plastique sont toujours en place à ce jour, le vendredi 11 mai 2012.

St Ju blocs2.JPG

Je ne sais pas ce qu'en pensent mes amis et concitoyens St Juliennois, mais pour ma part je ne peux que m'élever contre une aussi mauvaise gestion de notre commune; si pour un cas aussi simple, il faut autant de temps pour prendre une décision (en l'occurence plus de 9 mois), cela ne laisse présager rien de bon pour les dossiers majeurs de la commune. Je tenais à vous en informer et vous dire que comme vous, nous sommes las de cette pollution visuelle indigne d'une ville qui souhaite revivifier son commerce de centre-ville.

09:06 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st julien, décorations de noel, conseil municipal, coca cola | | | Digg! Digg | | |  Facebook

04/04/2012

Saint-Julien embellit dans le quartier de Paisy

En mai 2011, a été inaugurée la placette qui se trouve au bout de l'avenue Amédée VIII de Savoie, juste avant le début du chemin de Certoux.

Outre la réussite esthétique de cette réalisation pour laquelle on peut donner crédit au cabinet UGUET, la placette  permet d'offrir un espace de jeux aux enfants et un lieu de réunion aux plus agés. Elle rencontre d'ailleurs un vif succès, étant rapidement devenue le lieu de rencontre privilégié des résidents du quartier.

Reste maintenant à finaliser l'aménagement de l'avenue Amédée VIII de la placette jusqu'au carrefour avec la rue du Jura, devant l'hôpital, en créant une piste cyclable et un cheminement piétonnier. Cet aménagement est en cours et semble sur la bonne voie pour être lui aussi un franc succès. La fin des travaux est prévue au début de l'été. Il ne restera plus alors qu'à finaliser le projet en permettant un raccordement vers la traversée des Cyclades par un aménagement tout aussi qualitatif qui saura je l'espère, séduire et convaincre les habitants de cette résidence.

Quoiqu'il en soit, tout en siègeant dans la minorité, on ne peut que se réjouir quand un aménagement fait pratiquement l'unanimité en sa faveur, et contribue à l'amélioation du cadre de vie de nos concitoyens.