Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2010

Quand Icare s'appelle Piccard

Si au début du XX ème Siècle, les héros de l'aviation avaient pour nom les frères WRIGHT, BLERIOT et bien d'autres,  il se pourrait bien que le nom qui passera à la postérité pour ce début du XXIème Siècle soit celui du Suisse Bertrand PICCARD.

Bertrand Piccard.jpg

Ce qu'il vient de réaliser en effet est une étape majeure vers une nouvelle conception de l'aéronautique: le premier vol (4 heures de vol) à bord d'un avion se déplacant uniquement grace à l'énergie solaire. Et c'est ici que cela se passe puisque c'est sur l'aéroport de Genève-Cointrin que le Solar Impulse HB-SIA, nom de ce nouvel oiseau, s'est posé le 21 Septembre à 12:15 en provenance de Payerne.

D'une envergure de 63.40 m, l'avion solaire, malgré son silence, ne passe pas inaperçu. Utilisant l'énergie du soleil grace aux capteurs fixés sur ses ailes de rapace gigantesque, celui-ci ne l'est pas, rapace, en carburant, puisqu'il n'en utilise pas; ce qui le rend d'une propreté exemplaire et en fait un modèle en matière de conservation des ressources naturelles.

Solar Impulse.JPG

Le Solar Impulse survolant le Chateau de Chillon

Après le survol de la Suisse, c'est au monde que Bertrand PICCARD envisage de s'attaquer, puisqu'un tour du monde est prévu pour 2013. Bien sur, nous sommes encore loins d'une exploitation commerciale, mais avant l'Airbus 380 et ses 550 passagers 100 ans plus tard, n'oublions pas que les frères WRIGHT avaient ouvert la voie en laissant entrevoir que l'aviation était une solution d'avenir. Gageons qu'avec l'accélération des progrès technologiques, il faudra moins de temps à l'humanité pour faire rayonner l'aviation solaire.

Un grand bravo à Betrand PICCARD, digne descendant de ses ancètres qui s'étaient déjà rendus célèbres de par leurs exploits d'aventuriers des temps modernes: son grand père Auguste, qui découvrit l'uranium 235 inspira d'ailleurs le personnage du Professeur Tournesol à HERGE; il aida aussi son fils Jacques à créer le premier sous marin "touristique". Ce même Jacques, père de Bertrand, a d'ailleurs battu plusieurs records de plongée à bord d'un sous marin atteignant même la profondeur de -10916 m dans la fosse des Mariannes.

Jacques Piccard.jpg

Bon sang ne saurait mentir, et nul doute que Bertrand laissera lui aussi une trace mémorable dans l'Histoire des Hommes.

16/09/2010

Un exemple pour Nicolas Sarkozy

Hier soir sur ARTE, j'ai vu 2 excellents documentaires sur Ronald REAGAN, d'abord, puis sur le roi JUAN CARLOS ensuite.

Ronald Reagan.jpgCe qui est frappant dans le cas de Ronald REAGAN, c'est qu'il était bien moins bête que l'image d'Epinal qu'ont bien voulu distillé les médias de l'époque. D'ailleurs ce documentaire concluait sans ambage que c'est bien lui, et sa politique qu'il a su imposer à ses collaborateurs et à son gouvernement, qui ont permis à l'Ouest de gagner la Guerre Froide et de permettre l'éclatement de l'URSS et la disparition du Rideau de Fer.

Quant à Juan Carlos, certains n'ont vu en lui que la marionnette de Franco alorsJuan Carlos.jpg que son intelligence politique a permis à l'Espagne de sortir du fascisme tranquillement, sans bain de sang, et qu'il a su en moins de 20 ans réconcilier un pays qui avait traversé la pire épreuve qu'une nation peut vivre: une guerre civile.

Voila bien l'exemple de deux grands chefs d'Etat.

Ce qui m'a frappé cependant, chez ces deux hommes, qui ont accompli de grands exploits, c'est leur volonté de ne pas compromettre leur oeuvre en se gardant bien de crier haut et fort ce qu'ils avaient accompli. Ainsi jamais Ronald REAGAN ne s'est-il vanté d'avoir vaincu l'URSS; il a même interdit à ses collaborateurs de s'en prévaloir afin de ne pas créer d'animosité  dans le camp adverse. De même Juan Carlos n'a pas trouvé opportun de mettre en avant la défaite cuisante que subissait le camp fasciste, trop heureux qu'il était de réussir une transition paisible.

Pour ces deux grands chefs d'Etat, l'interet du pays était bien supérieur à la petite satisfaction égoiste qu'ils auraient pu retirer de se mettre en avant et de se prévaloir de leur réussite. Le jugement de l'Histoire leur paraissait plus digne et plus durable que celui de leurs contemporains.

Sarkozy 2.jpgQuelle différence avec notre Président de la République actuel!... On dirait que Nicolas SARKOZY ne s'interesse qu'à la triviale satisfaction de pouvoir se glorifier des brassements d'air qu'il crée en gesticulant sans cesse. Est-il ainsi nécessaire de provoquer l'adversaire syndical pour lui faire admettre que désormais les grèves en France ne se remarquent plus. N'est-il préferreable de régler dans la discrétion le problème de la délinquance et de l'immigration plutôt que de faire de grandes gesticulations autour des Roms, attirant par là même l'opprobre internationale sur le pays .

Les deux premiers grands hommes étaient de grande taille, Nicolas Sarkozy,lui, est désespérément petit. Faut-il y voir une relation de cause à effet?

Il est temps de grandir Mr le Président: vous avez réussi votre vie, vous avez atteint l'ambition que vous vous étiez fixée: Alors prenez de la hauteur en vous conduisant comme un grand homme à défaut d'être un homme grand. C'est comme cela que vous laisserez une trace dans l'Histoire. Ce n'est pas votre politique que les Français contestent, même s'ils souhaiteraient parfois plus de fermeté et moins d'effets d'annonce; c'est votre style qui est en cause. Nous ne nous reconnaissons pas dans ce président qui parle et se conduit comme un voyou de banlieue. C'est bien la raison pour laquelle nombre de Sarkozistes de la première heure, comme moi, plébiscitent désormais François FILLON pour le poste suprème. Vous aviez tout entre les mains et vous avez tout gaché!...

Francois Fillon.jpg

Saurez vous redresser la barre à temps? J'en doute car, comme on dit, chassez le naturel, il revient au galop....

03/09/2010

Mise en garde contre les fraudes informatiques

Depuis quelque temps un nouveau type d'escroquerie se répand sur Internet, pour l'instant vis à vis des sociétés.

Vous recevez un message courriel de la CAF (Caisse des Allocations Familiales) ou du Service des Impots vous annoncant qu'ils doivent vous rembourser un trop payé. Ceci n'est qu'un moyen de vous soutirer des informations sur votre compte en banque ou sur votre carte de crédit. Il est donc impératif de ne pas y donner suite.

Je vous mets tout particulièrement en garde contre le message du fisc dont l'authenticité est très bien copiée avec un logo de la République Française et une adresse mail se finissant par finances.gouv.fr

Il serait temps que les autorités se penchent sur ce problème et fassent en sorte que ces petits malins qui cherchent à abuser de la naiveté des personnes les plus crédules soient punis comme ils le méritent.

12:15 Publié dans Infos Pratiques, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg | | |  Facebook

22/06/2010

Curée sur les Bleus: Les Médias brûlent les idoles qu'ils ont façonnées

Voilà, c'est fini! l'équipe de France quitte la Coupe du Monde, sur un dernier échec (prévisible) et sur une dernière inélégance de Raymond DOMENECH qui refuse de serrer la main de l'entraineur des Sud Africains à la fin du match. Comment s'étonner que les joueurs soient minables si l'exemple qu'ils ont devant les yeux est aussi lamentable.

Il va donc falloir reconstruire sur un champ de ruines! Bon courage à Laurent BLANC. Encore une fois, ce n'est pas tant la défaite qui est inacceptable que la façon de faire de cette "équipe". Nouvel exemple sur le terrain où le brassard de   capitaine change de bras d'une manière tout à fait inattendue, voire irrégulière. Il est vrai que ces joueurs ont déjà prouvé qu'ils étaient au dessus des règles, et que tout leur était permis.

Il est temps de rétablir l'autorité; et j'espère que la presse qui est si prompte à tirer à boulets rouges sur l'encadrement de cette équipe saura respecter et soutenir celui ou ceux qui viendront remettre de l'ordre dans la maison. Mais, au souvenir du traitement qui fut réservé par celle-ci à Aimé JACQUET, avant la victoire du 13 juillet 1998, j'en doute fort.

La conclusion de tout cela est que la presse qui pérore aujourd'hui, est loin d'être exempte de reproches. Car Messieurs les journalistes, si vous n'étiez pas si promps à bruler ce que vous avez adoré, et si vous ne faisiez pas de ces gamins des divas en les portant au pinnacle dès qu'ils ont fait deux bons matches de suite, peut-être que ces joueurs là seraient plus facilement gérables. Alors acceptez vous aussi de faire votre auto-critique et d'accepter la part qui vous revient dans ce désastre national.

19:00 Publié dans Société, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bleus, désastre, presse coupable | | | Digg! Digg | | |  Facebook

21/06/2010

Et moi, et moi, et moi: le tout à l'égo des Bleus

Compte tenu des évènements du week-end, je me sens obligé de faire une prolongation à mon article précédent.

Déplaisants sur le terrain, voila que nos bleus sont devenus détestables en dehors. Non contents de n'apparaître que coiffés de leurs casques à musique lors des rares moments où on peut les apercevoir, quand ils les enlèvent pour s'exprimer c'est encore plus pitoyable. A force de nous mettre des bleus au coeur, notre sentiment pour eux est parti au tout à l'égo de cette équipe pitoyable.

Moi qui avait un certain respect pour Patrice EVRA que j'avais trouvé touchant lors de la Marseillaise d'avant match, que ne suis je tombé de haut lorsqu'en conférence de presse, il a annoncé que la chasse au traître était ouverte. Et quand ils le trouveront, que lui feront-ils? passage à tabac, tonte des cheveux, que sais je encore?

Enfin dimanche, on a atteint des sommets: après RIBERY venu annoncer dans un français digne de l'Académie Française sa souffrance, nous avons eu droit à la grève des millionnaires. N'oubliez pas de vous syndiquer à la CGT ou à la CFDT pour mieux défendre vos interets, jeunes gens. On est vraiment revenu dans la cour de récréation du collège que ces sales gosses n'auraient jamais dû quitter.

Je ne ferai pas plus long sur le sujet, car la meilleure façon de traiter ces petits messieurs est par le mépris. Ils ne méritent pas qu'on s'interesse à eux, ni qu'on les soutienne. Demain après-midi, devant ma télévision, je serai supporter de l'Afrique du Sud; ce serait super pour cette Coupe du Monde que le pays hôte nous mette une belle raclée, du style 4-0 et puisse ainsi se qualifier pour le second tour.

En conclusion, j'aimerais quand même que l'on s'interroge sur l'autorité à la française: n'est-il pas curieux que toutes nos têtes brulées se conduisent à peu près correctement dans les clubs étrangers (Cantona & Evra à Manchester, Ribery au Bayern ou encore Anelka à Chelsea) alors qu'ils sont ingérables en France. Cela en dit long sur la permissivité de notre système qui est pris à défaut non seulement dans le football mais dans la société toute entière, et au premier chef à l'école.

18:30 Publié dans Société, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bleus, coupe du monde | | | Digg! Digg | | |  Facebook

18/06/2010

Les Bleus devancent l'appel (du 18 juin): c'est la pelle du 17 juin 2010

And the winner is..... Yohann GOURCUFF

Quelle chance pour lui d'avoir échappé à cette pantalonnade qui laissera des traces dans le foot français et qui ne devrait pas rester sans conséquences pour les plus hauts responsables de ce sport.

Gourcuff.jpg

Il n'est pas honteux de perdre, c'est même la loi du sport: il faut un vainqueur et donc un perdant. Non, ce qui n'est pas tolérable, c'est de ne pas jouer, car comme le disait Pierre de Coubertin, l'important c'est de participer!... Mais depuis de nombreux mois, il n'est nul besoin d'être expert en football pour constater que notre équipe nationale ne joue pas, elle se traîne.... aucune envie de jouer dans cette équipe, ils sont là pour faire de la figuration et prendre ce qu'ils estiment leur être dus.

Foot France.jpg

Si les journaux peuvent ce matin tîtrer "Honte à eux", ce n'est pas parce qu'ils ont perdu, mais bien parce qu'ils n'ont pas essayé de gagner. Il suffit de voir avec quelle fierté la France évoque les héros malheureux de Séville en 1982, pour être convaincus que nous savons accepter l'échec; et personne n'en a jamais voulu à PLATINI, GIRESSE ou même BOSSIS (il rate le tir au but qui nous élimine) de cette défaite face aux Allemands de RUMENIGGE et du tristement célèbre Harald SCHUMACHER.

anelka.jpgEn revanche, nous en voudrons longtemps à ANELKA, GOVOU et bien sûr Raymond DOMENECH de nous avoir ridiculisé et humilié devant la planète du foot et au delà. Car de par leur attitude sur le terrain, ils ont mis en lumière l'état d'esprit calamiteux de la nation, où égoisme et affairisme mènent la danse. Où est passé l'esprit chevaleresque et le sens de l'honneur de leurs glorieux ainés ou de leurs collègues handballeurs, qui il est vrai n'ont pas encore été corrompus par l'argent tout puissant.

Honte à vous Messieurs les footballeurs français, et à tous ceux qui sont responsables de ce fiasco.

Au premier rang des accusés, le président de la Fédération: Mr Jean-Pierre ESCALETTES. Celui-ci qui a maintenu Raymond DOMENECH contre vents et marées doit assumer sa responsabilité et quitter la présidence de la FFF. Et s'il ne le fait pas de son plein gré, il faut le virer avec pertes et fracas. Nous avons besoin de ce coup de balai pour reconstruire sur des bases solides. D'autant plus qu'il s'est déja discrédité dans la façon de recruter Laurent BLANC, au mépris des règles du professionnalisme, et avec les conséquences que l'on sait pour le club de Bordeaux.

Domenech.jpgLe deuxième responsable, Raymond DOMENECH, avait déjà été jugé coupable, avant le Mondial. Et, chose inhabituelle, son départ et le nom de son successeur avaient déja été actés: preuve s'il en était besoin que les hauts responsables savaient depuis longtemps que l'équipe de France étaient en de bien mauvaises mains et sur une voie de garage. Cependant, je ne veux pas accabler DOMENECH qui a bien sur une grosse part de responsabilité dans ce qui arrive, mais qui a été mis dans la pire des situations par la Fédération. Il y a belle lurette que lui non plus n'y croyait plus. Comparons son attitude de 2006, où malgré les critiques qui déjà pleuvaient sur lui, il ressortait sans cesse le même refrain "Rendez Vous le 11 juillet à Berlin". Même si c'était de la fanfarronnade, il a réussi son pari. Rien de tel cette année: jamais il n'a fixé pareil rendez-vous. Il était le premier conscient des limites de cette équipe. Sans l'accabler, on peut cependant lui faire plusieurs reproches:

zahia.jpgPremière lacune: Il a fait preuve d'un manque de psychologie latent vis à vis de ses joueurs: il n'a pas réussi à motiver ces millionnaires du ballon à jouer ensemble et à mouiller le maillot pour l'honneur du pays. Quand on voit ce qu'a réussi l'Allemand Hitzfeld à la tête de la Suisse, on comprend mieux la différence entre un grand entraineur et un ancien joueur reconverti qui se donne le nom d'entraineur. Dans le mot entraineur, il y a le verbe entrainer, (donner de l'entrain), mais ça DOMENECH n'en a pas été capable. A sa décharge, il est vrai que nos joueurs préfèrent, et de loin, les entraineuses.... Peut-être que la blonde Zahia aurait mieux réussi à faire courir nos joueurs que le sourcilleux Raymond!...

Dans sa volonté d'isoler l'équipe de France en la bunkérisant à 2 reprises (Euro 2006 & Mondial 2010) dans des hotels de luxe, fermés à tout le monde et mieux défendus que FORT KNOX contre les importuns, il a coupé l'équipe de France de son public et de ses supporters. On était bien loin de l'enthousiasme et de la ferveur qui accompagnaient le bus des Bleus sur le trajet de Clairefontaine au Stade de France l'après mide du 13 juillet 1998. Bien sur, l'expérience de la Corée du Sud où l'on avait mis nos joueurs dans un hotel-casino en plein centre de Seoul (avec tout ce qui va avec, je ne vous fais pas de dessin) n'était pas à reproduire, mais on peut peut être trouver un juste milieu entre ces deux extrêmes. Résultat des courses, on perd (ce qui n'est pas si dramatique après tout), mais on crée un véritable désamour entre l'équipe nationale et son public (80% des Français avouent ne pas se reconnaître dans cette équipe qu'ils n'aiment plus). En outre, pour habiter sur une frontière, je vous passe les quolibets des étrangers qui se régalent de la remise en place de cette nation (et de son entraineur qui l'incarne si bien) qui se targue d'être l'un des phares de la civilisation et qui prétend donner des leçons au monde entier.

DOMENECH a fait preuve d'une totale incapacité à établir une stratégie de jeu et à s'y tenir, sur le long terme. C'est grave en football, car comment préparer une équipe type et un schéma de jeu en en changeant tous les 36 du mois.

jacquet.jpgEnfin, j'aimerais mettre en avant une différence d'approche psychologique et humaine entre le grand Aimé JACQUET, qui lui aussi dut affronter les foudres de la presse, mais qui ne renia pas ses idées et resta fidèle à ses principes. Convaincu qu'il tenait en ZIDANE une future star du ballon, il n'hésita pas, au grand dam des commentateurs, à écarter CANTONA et GINOLA qu'il estimait être préjudiciables à l'éclosion de son talent, et contre vents et marées, il tint bon avec le résultat que l'on sait. DOMENECH lui, a fait le chemin inverse: il a sacrifié le jeune et talentueux GOURCUFF sur l'autel de la jalousie et de la vanité des ANELKA et RIBERY. On en voit les conséquences.... Heureusement pour le jeune Yohann, beau gosse et bien élevé, on peut espérer que Laurent BLANC, qui le connait bien, saura lui donner l'environnement qu'il mérite en le débarrassant de l'ivraie qui l'étouffe.

DOMENECH avait fait la moitié du chemin en éliminant d'emblée quelques parasites vaniteux qu'il laissa  au pays; dommage qu'il se soit arrêté au milieu du gué, là où il est le plus facile de couler à pic; il aurait fallu aller au bout de tes idées, Raymond. Désormais, puisqu'il n'y a plus rien à perdre mardi, sors en beauté en faisant jouer ceux qui en ont vraiment envie: les VALBUENA, GIGNAC, GOURCUFF avec à leur tête un Thierry HENRI, taille patron, à qui tu pourras offrir la sortie glorieuse, s'il sait saisir sa chance, que sa carrière justifie pleinement.

335862-thierry-henry.jpg

Mais notre Raymond, roi de la pirouette inattendue, n'a pas tout perdu: outre ses émoluments conséquents, je vous prédis d'avance un livre de révélations où il dévoilera les coulisses de ce qui se trame dans et autour de l'équipe de France; et dans le genre "grand déballage" on risque d'être servis!... on apprendra peut-être enfin ce que la méthode Coué et la politique de l'autruche et du politiquement correct nous ont caché; et je vois déjà son bouquin sur la liste des best-sellers. Car, s'il est facile de faire de DOMENECH le bouc émissaire, n'oublions pas les pressions qu'il doit subir quotidiennement entre sponsors, clubs, agents de joueurs, responsables de la FFF, la démago Rama YADE, et bien sûr les journalistes ravis de pouvoir aller à la curée. D'ailleurs dans cette affaire, peu de gens ont le courage de dire la vérité, tant les intérets en jeu, financiers pour la plupart, sont grands. Il faut s'en remettre aux lapsus involontaires d'un commentateur comme Christian JEANPIERRE déclarant sur TF1 que les joueurs de l'Equipe de France se faisaient un plaisir de jouer cette "Coupe d'Afrique" pour toucher du doigt les vrais problèmes que personne n'ose mettre au grand jour.

liza.jpgC'est pourquoi, j'adresse un satisfecit au sympathique LIZARAZZU qui oublie la langue de bois quand, dès la fin du match, il assène une vérité évidente sur le jeu pitoyable et l'attitude lamentable d'ANELKA qui n'avait rien à faire dans cette équipe. Si le fait d'être hautain et arrogant rapportait des médailles, le fier Nicolas serait à coup sûr champion d'Europe, du monde & olympique; mais malheureusement, dans un sport collectif, il faut jouer collectif, savoir être humble et généreux, et respecter ses partenaires pour conquerir le Graal...

Quant aux champions du monde 98 qui attaquent violemment cette équipe, s'ils ont raison sur le fond, je pense qu'ils devraient quand même faire preuve d'un peu de retenue et de décence car n'oublions pas qu'eux aussi, trop sûrs d'eux et trop préoccupés par leurs plaisirs exotiques, ont connu en 2002 un fiasco encore plus grand que celui que nous vivons en ce moment; plus grand car leur équipe était bien supérieure à celle d'aujourd'hui et que leur pitoyable échec n'était dû qu'à leur sentiment d'invincibilité et à leur manque de sérieux dans la préparation. Comme quoi, n'oublions jamais qu'il n'y a qu'un pas du Capitole à la Roche Tarpéienne.

Et l'avenir, me direz vous.....

J'entends ici et là des thèses fumeuses sur la probabilité que Mexique et Uruguay  s'entendent sur notre dos et nous condamnent ainsi à la sortie. Ce qui n'aurait rien de choquant, avouons le, puisque nous n'avons même pas été capables de marquer le moindre but. Mais avant d'en arriver là, ayons déjà le souci de battre l'Afrique du Sud (ce n'est pas gagné d'avance) afin de restaurer le peu d'honneur qui nous reste et, pour le résultat de l'autre match, Advienne que Pourra..... Il est temps de remettre un peu de baume au coeur du public français qui ne souhaite qu'une chose, voir ses représentants, ses ambassadeurs en quelque sorte, lui faire honneur, en courant comme des dératés et en produisant un football de gala. Si l'on réussit cela, avec des joueurs fiers de leur maillot et de son étoile, qui communient dans la fraternité et l'envie, alors il sera permis d'espérer en des jours meilleurs.

Sinon, pour conclure sur une note d'humour, la presse étrangère pourra faire ses choux gras sur l'équipe Africaine d'Europe qui, comme toute ses consoeurs d'Afrique Continentale, met un entraineur Blanc* pour diriger et faire courir des footballeurs noirs. 

blanc.jpg

* Je fais bien entendu référence à Laurent BLANC

18:14 Publié dans Société, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot, bleus, jacquet, domenech, lizarazzu, anelka, escalettes, fff, zahia, laurent blanc, gourcuff | | | Digg! Digg | | |  Facebook

17/06/2010

Questions pour un "jeune" champion - le bac vaut-il encore quelque chose?

Je me suis à plusieurs reprises inquiété sur ce blog du niveau catastrophique des connaissances de la jeunesse. Aussi, quand je tombe sur une vidéo comme celle-ci, je ne peux m'empêcher de vous en faire profiter et je ne résiste pas à la tentation de vous faire rire (un peu jaune quand même) grace à ce florilège des perles du bac.

 

En attendant dans le même registre une vidéo sur les champions de foot français avec dans le rôle des vedettes les Anelka et consorts sous la férule du grand examinateur Raymond.......

23:51 Publié dans Humour, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bac, bac pour les nuls, ignorance | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Ligue Savoisienne 2- Mondial de Foot 3

A la demande d'un des visiteurs du blog, voici le compte rendu fait par le Président de la Ligue Savoisienne  des journées d'action de la Ligue des 12 et 13 juin.

On notera la petite déception du président qui regrette la faible participation de la jeunesse!... Effet Coupe du Monde?

Bonjour!
Nos actions du week-end dernier se sont bien passées.
Plus de 3000 tracts ont été distribués à Aix, et 1600 à Chambéry.
Les festivités d'Aix, dont le message était évidemment pro-"rattachement", avaient un contenu politique très léger, mais portaient haut les couleurs de la Savoie.
Le chant des Allobroges a retenti bien plus souvent que la Marseillaise.
Le récit historique mis en scène l'après-midi au théâtre de verdure était plutôt nuancé,
malheureusement il finissait par une grotesque "nouvelle signature" de l'annexion avec la participation du prince Victor-Emmanuel de Savoie.
La Compagnie de Savoie (une sorte de Rotary savoisien), présente en force, est apparue comme l'organisateur principal de la journée.
Notre ancien adhérent Pierre-Louis Balthazard (de Cusy) a été présenté comme l'un des principaux dignitaires de la Compagnie.
La Brigade de Savoie a participé sans sourciller à l'ensemble du spectacle.
Nos tracts ont été bien reçus car ils donnaient au public des informations largement inconnues.
Lundi à Chambéry, nos jeunes, épaulés par quelques "vieux savoisiens" ont bravé la pluie et distribué presque tous leurs tracts.
Thomas Chevallay a mis les rieurs de son côté en apostrophant le "troupeau" des invités qui allaient au banquet de Gaymard.


On peut seulement regretter la faiblesse de notre mobilisation.
Plus nombreux, nous aurions pu carrément détourner le déroulement des festivités...
Le mois de juin est traditionnellement peu propice aux rassemblements.
Pourtant nous avions prévenu tous les adhérents par INFO internet et par courrier postal.
Plus de 120 jeunes s'étaient inscrits sur Facebook, ils n'étaient que 10 à Chambéry.
Grande différence entre le monde virtuel et le monde réel (à part pour les "apéros"...)


Où se cachent tous ceux qui déplorent que la Ligue ne fasse pas assez d'actions?


Le reste des tracts est disponible à Ugine pour distribution au cours des fêtes prévues par vos communes,
ou dans les boîtes à lettres.


Peut-être aussi faut-il tout arrêter pendant le déroulement de la Coupe du monde de football?


Savoisiennement,
Patrice Abeille.

Ne vous découragez pas Président, le mouvement qui porte la Savoie vers plus d'autonomie par rapport à l'Etat jacobin et centralisateur est en marche....

10:02 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ligue savoisienne, aix, chambéry, coupe du monde | | | Digg! Digg | | |  Facebook