Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2015

Faux Résidents Suisses - Antoine Vielliard "surprend" les élus genevois

Le Messager - Faux Residents Suisses.JPG

Que faut-il penser de la proposition de M. Vielliard, maire de Saint-Julien-en-Genevois qui veut identifier les Suisses qui vivent en France sans être déclarés en utilisant les images des caméras de surveillance aux douanes fournies par les garde frontière de la Confédération Helvétique.

Si on ne peut que souscrire à l'intention, louable, du maire de St-Julien de vouloir faire rentrer plus d'argent dans les caisses de sa commune en obligeant tous les habitants de la commune à payer leur dû citoyen, on peut toutefois s'étonner de la méthode qu'il préconise pour y parvenir.

Alors que notre député de circonscription,  Mme Duby-Muller, s'efforce à l'Assemblée Nationale  de faire voter une loi qui obligerait tous les résidents d'une commune à se déclarer, M. Vielliard préconise d'utiliser une méthode qui "surprend" le Président du Conseil d'Etat du canton de Genève, François Longchamp, qui selon ses propres termes répond à cette proposition en affirmant que " Obtenir des informations de cette manière est tout simplement illégal".

Au vu de ce qui s'est passé au Conseil Général de Haute Savoie, on ne peut que s'inquiéter de ce nouveau "dérapage" du maire de notre commune qui le voit se faire remettre en place sèchement par l'élu genevois:  " La compétence des douanes dépend de la Confédération et non du Canton..... A aucun moment la Suisse ne donnera ces informations".

Un exemple de plus dans lequel je me désolidarise sans ambages des actions de notre maire.

Nb: Pour mieux lire le texte de l'article du Messager du 1/1/2015, il vous suffit de cliquer sur l'image ci-dessus.

12/01/2015

Réponse à Antoine Vielliard qui me met en cause dans une interview donné à La Tribune Républicaine

J'ai déjà posté un article sur ce blog concernant les agissements d'Antoine Vielliard, maire de St-Julien, au Conseil Général de la Haute-Savoie tels que relatés par le Dauphiné Libéré en date du 20/12/2014. Malgré la désolation que m'inspire une telle attitude, je ne pensais pas m’appesantir plus avant sur ces faits navrants, que je juge pour ma part indignes d'un élu de la République.

Ce qui motive ce nouveau billet est l'article que je viens de découvrir sur internet dans lequel M. Vielliard me met en cause et, faisant preuve d'une outrecuidance inouïe, m'accuse selon les termes de cet article d'avoir insulté sa famille. Je ne peux bien évidemment pas laissé passer un tel mensonge et je vais donc m'en expliquer ici.

Ceux que cela intéresse pourront lire cet article signé Steve Blanc paru il y a quelques jours dans le journal La Tribune Républicaine que je reproduis ci-dessous (texte en bleu) 

Une plainte déposée contre Antoine Vielliard et une autre contre son frère

Ambiance délétère entre C.Monteil, A.Vielliard et V.Duby-Muller à l'approche des Départementales...

Drôle d'ambiance sur fond d'élections départementales. Le maire de Saint-Julien-en-Genevois, Antoine Vielliard, fait l'objet d'une plainte déposée par l'une des collaboratrices de Christian Monteil*, président du conseil général de Haute-Savoie et candidat - avec la députée de la 4e circonscription, Virginie Duby-Muller - aux Départementales de mars prochain dans le tout nouveau canton de Saint-Julien-en-Genevois, Frangy et Seyssel, là où se présente également le premier édile de la cité frontalière.


« Il y a de nombreux agents du conseil général qui m'ont dit qu'ils étaient choqués des consignes qu'ils avaient sur le canton de Saint-Julien par l'utilisation des moyens publics dans une campagne électorale, confie A. Vielliard, je n'avais pas d'éléments factuels et voulais en parler avec l'une des chargées de mission du président du conseil général. Son bureau était ouvert et je voulais lui laisser un mot pour en parler. Son agenda était ouvert sur le bureau avec effectivement que des rendez-vous de campagne et aucun pour le conseil général. Conformément au Code de procédure pénale, j'ai fait une photocopie pour la transmettre au procureur de la République. J'ai reçu de sa part une lettre dans laquelle elle reconnaît travailler sur la campagne et qu'elle a le droit ».

Harcèlement 
« Il met en avant l'article 40 du Code de procédure pénale mais il ne dit pas ça !, tempête Virginie Duby-Muller, il dit que tout dépositaire de l'ordre public qui a connaissance d'un crime ou délit doit en informer le procureur de la République, mais pas de voler des documents ».
Celle qui juge que « cela me pose des questions en terme de moralité » a, elle aussi, déposé plainte. Pas contre Antoine Vielliard mais contre son frère. 
« Depuis le mois de mars et mon soutien à Pierre Brunet aux municipales à Saint-Julien, j'ai reçu, sur le formulaire de contact de mon site Internet, un premier mail plutôt insultant auquel j'ai voulu répondre mais l'adresse était bidon
, détaille la députée, j'en ai reçu un deuxième, puis un troisième dans lesquels j'étais attaquée en tant que femme. J'ai donc déposé une première plainte au commissariat d'Annemasse et les insultes continuaient, m'obligeant à porter trois fois plainte ».

Au final, l'enquête a permis de remonter à l'auteur qui, il y a un mois, lui a écrit. « J'ai reçu une lettre manuscrite de l'auteur qui s'excusait et qui n'était autre que le frère d'Antoine Vielliard, dévoile-t-elle, étant donné le caractère récurrent de ses agissements, je ne compte pas retirer ma plainte. » Ce que regrette A. Vielliard. « Il a adressé une longue lettre d'excuses à Virginie Duby-Muller qui souhaite maintenir sa plainte, libre à elle. S'agissant de Pierre Brunet, je n'ai pas porté plainte mais juste déposé une main courante pour que les faits soient consignés » .
Celui qui dit avoir « appris les faits fin octobre » trouve cela « tout à fait regrettable et dénonce toutes les insultes ; autant celles que ma famille a dû subir de Pierre Brunet que les réponses d'un membre de ma famille à Virginie Duby-Muller ».


STEVE BLANC
* Il n'a pas répondu à notre appel.

Dans les dernières lignes de cet article, si la retranscription de M. Blanc est correcte, M. Vielliard fait allusion au fait qu'il aurait déposé une main courante contre moi. Je pense pour ma part que voilà un nouvel exemple de l'hôpital qui se moque de la charité car c'est plutôt moi qui serait en droit de porter plainte pour diffamation envers M. Vielliard à la lecture de ce qu'il annonce dans cet interview.

Je récuse en effet absolument l'accusation qu'il semble porter contre moi d'avoir injurié sa famille. En effet la seule mention que j'ai pu faire de celle-ci lors de la campagne électorale est d'avoir signalé  que 7 membres de sa famille étaient domiciliés à son domicile à Saint-Julien et inscrits sur les lignes électorales comme tels.  Fait incontestable qui peut être vérifié de façon officielle et sans difficulté, en consultant les listes électorales de la commune.

Voici l'extrait de ma profession de foi de second tour auquel semble faire allusion M. le maire de St-Julien où je fais allusion à sa famille. Je la retranscris ci-après afin que chacun puisse juger du bien fondé de son accusation envers moi d'insulter sa famille. Où peut-on lire la moindre insulte ou injure envers quiconque?

"Contrairement à ce qu’a martelé depuis plusieurs semaines le candidat MODEM arrivé en tête, il n’a pas été élu au premier tour , malgré ses méthodes discutables ( 7 personnes de sa famille domiciliées à son domicile alors qu’il est célibataire, affichage de ses affiches électorales 48 heures avant les autres, etc…) et la désinformation qu’il a orchestrée  autour de notre liste."

Si mentionner une vérité indiscutable est une injure, je suis inquiet pour notre démocratie et surtout je m'interroge sur les méthodes qu'utilisent certains politiciens prêts aux méthodes les plus contestables pour combattre et discréditer les gens qui s'opposent à eux.

Ainsi, que dire de l'agression en public par M. Vielliard envers l'une de mes co-listières , entre les 2 tours, qui l'a suffisamment choquée pour qu'elle dépose une main courante contre lui à la gendarmerie de St-Julien.

En conclusion, je n'accepte en aucune manière que ma conduite puisse être de près ou de loin assimilée par M. Vielliard à celle, indigne et méprisable, de son frère! Comment peut-on en effet mettre sur le même plan la révélation d'une vérité (par moi) avec des insultes répétées et anonymes envers une élue de la République (par son frère). Le mensonge est d'autant plus évident que le maire semble indiquer dans cet interview que son frère ne faisait que répondre à Mme Duby-Muller. Mensonge évident et indiscutable puisque son frère insultait notre députée de façon anonyme. Elle ne pouvait donc en aucun cas l'avoir pris à partie, ne sachant à qui elle avait à faire. Il faut en effet savoir que ce n'est qu'à la suite d'une enquête que le nom de son harceleur fut démasqué comme étant celui du propre frère de M. Vielliard , confondu par l'adresse IP de son ordinateur.

Tous ces mensonges ne sont pas conformes à mon éthique et je m'en ouvrirai de façon officielle auprès de notre maire lors du prochain Conseil Municipal.

Pierre Brunet
Conseiller Municipal d'opposition

NB: L'article original auquel je fais allusion peut être consulté en cliquant sur le lien:

http://www.latribunerepublicaine.fr/Actualite/Faits_Divers/article_1848364.shtml

 

 

 

 

 

11/01/2015

St-Julien est Charlie en ce dimanche 11 janvier

Près de 2000 Saint-Juliennois étaient Charlie ce dimanche après midi dans les rues de St-Julien pour affirmer leur soutien et leur solidarité avec les victimes des attentats terroristes perpétrés à Paris cette semaine.

Au vu de ce qui s'est passé cet après midi à Paris et dans les grandes villes de France, ce magnifique sursaut national peut nous faire reprendre espoir dans la résistance du peuple français qui a lancé un message fort aux terroristes intégristes. De toutes confessions, quelles que soient nos convictions politiques, nous sommes rassemblés et nous nous levons pour dire non à ceux qui veulent abattre nos valeurs de liberté, égalité et fraternité et  mettre en danger nos valeurs de tolérance et d'envie de vivre paisiblement ensemble.

Un grand merci aussi à tous nos amis européens qui se sont associés au deuil qui a frappé notre pays. Comme l'a si bien dit le Premier Ministre italien, c'est aussi cela l'Europe, une communauté de valeurs démocratiques qui ont permis de repousser la guerre depuis 70 ans. Ne l'oublions pas! il y a beaucoup plus qui nous rapproche que ce qui nous sépare.

Le 11 janvier restera un grand jour dans l'histoire de France et de notre continent. Faisons en sorte que les 17 victimes de 3 fous ne soient pas morts pour rien et que leur sacrifice soit le signal d'un sursaut de nos démocraties pour défendre et faire triompher nos valeurs. 

Tous unis, ne tolérons pas l'intolérable!

18:15 Publié dans Politique Française, Saint-Julien | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st-julien est charlie | | | Digg! Digg | | |  Facebook

24/12/2014

Le maire de St-Julien fait la une du Dauphiné Libéré - Y a t-il de quoi en être fier?

Le Dauphine libere -20 dec 2014 - Page 1.JPG

Première page du Dauphiné Libéré - Samedi 20 décembre 2014

Quelle ne fut pas ma surprise, comme probablement nombre de Saint-Juliennois, de découvrir la Une du Dauphiné Libéré du samedi 20 décembre 2014. On y apprend qu'Antoine Vielliard, Conseiller Général du canton de St-Julien et nouveau maire élu de notre commune fait l'objet d'une plainte pour vol de la part d'une employée du Conseil Général. Mieux, son frère est lui aussi sous la menace d'une plainte pour harcèlement émanant de la députée de notre circonscription, Mme Virginie Duby-Muller. Pour ceux qui ne voient notre maire qu'à travers le prisme de son sourire avenant, et qui trouvent l'homme éminemment sympathique,  je peux imaginer leur stupeur et leur incrédulité face à une telle nouvelle.

Pour ma part, ayant eu à faire à M. Vielliard lors des dernières élections municipales, et subi ses menaces et intimidations, je dois dire que si j'ai accusé un moment de surprise, je n'en suis pas tombé de ma chaise. Car les méthodes de ce politicien pour atteindre son but d'être élu sont pour le moins limites. J'avais d'ailleurs averti les St-Juliennois sur ce travers de Monsieur Vielliard qui sait être charmant quand cela lui sied, mais qui peut se conduire de façon curieuse lorsque ses intérêts électoraux sont en jeu. N'avait-il pas d'ailleurs agressé l'une de mes colistières quelques jours avant les élections municipales, ce qui avait poussé celle-ci à porter plainte contre lui à la Gendarmerie de St-Julien.

Pour en revenir à l'affaire que décrit Le Dauphiné, on peut s'étonner de l'attitude de M. Vielliard envers le Président du Conseil Général, surtout quand on sait que M. Vielliard appartient à un groupe de la majorité soutenant le Président Christian Monteil au Conseil Général de Haute-Savoie.... Mais c'est oublier que suite au redécoupage des cantons, M. Monteil, Conseiller Général de Seyssel est maintenant son adversaire sur le nouveau canton fusionné entre les 3 cantons de Seyssel, Frangy et St-Julien. Le Président du CG 74 n'est donc plus pour lui le leader de la majorité qu'il soutient, mais il devient un adversaire qu'il faut combattre afin de préserver sa place et peut-être sa carrière politique future.

Rien à redire jusque là! Mais, si les informations du journal sont véridiques, quand on est prêt à voler et à se mettre au niveau d'un petit délinquant de bas étage dans l'espoir de trouver des armes pour "tuer" son adversaire, on ne peut que s'étonner de la conduite d'un homme qui est investi d'une autorité publique et qui par ailleurs ne cesse de donner des leçons de morale à tout le monde. En effet, comme il est indiqué dans l'article ci dessous (cliquer sur l'image pour l'agrandir et lire), il semble que M. Vielliard se soit introduit dans le bureau d'une collaboratrice du Président, chargée de mission au CG74, pour lui subtiliser son agenda personnel afin d'en faire des photocopies dans le but espéré de pouvoir mettre en évidence le fait que celle-ci jouerait un rôle dans la campagne de M. Monteil. A titre de comparaison, imagine t-on Mr De Smedt ou moi même dérober l'agenda personnel de la Directrice de cabinet du maire de St-Julien pour prouver une soi disant participation ou un éventuel soutien de celle-ci à la candidature de M. Vielliard? C'est grotesque tant cela est loin de nos valeurs à tous deux, et de la plupart des habitants de cette commune, j'en suis convaincu!....

Nul besoin d'en rajouter pour être interpellé par une telle attitude. Mais où cela devient grave, c'est quand on apprend que le propre frère de M. Vielliard fait l'objet d'une plainte pour harcèlement de la part de Mme Virginie Duby-Muller, députée de notre circonscription et binôme de M. Monteil  dans leur candidature aux élections départementales. Il a pu être confondu, (il a d'ailleurs envoyé une lettre d'excuses à celle-ci, ce qui prouve de façon indubitable qu'il est bien l'auteur des courriels injurieux) par l'adresse IP de son ordinateur grâce à laquelle, selon le journal, l'enquête a permis de déterminer que ces messages étaient envoyés par lui, Loïc Vielliard depuis la Suisse.

J'avais moi même subi des insultes, tant à mon égard qu'envers Mme Duby-Muller (qui me soutenait) sur ce même blog au moment des dernières élections Municipales. Le même M. Vielliard en était-il l'auteur ? je ne saurai le dire, et je me garderai bien de faire l'amalgame.

Parole est désormais à la Justice pour rendre un jugement qui devra probablement avoir lieu avant la tenue des élections, puisque M. Vielliard a lui aussi déposé une plainte contre le Président du Conseil Général.

Quelle que soit l'issue de ce(s) jugement(s), en tant que Saint-Juliennois, j'ai honte d'une telle attitude de la part de notre maire, qui ne manquera pas d'être raillé dans la Presse Suisse dans laquelle il aime à se répandre pour donner des leçons de vertu à nos amis genevois. On peut d'ailleurs s'interroger si un tel pataquès médiatique va le mettre dans la meilleure des positions pour négocier avec eux au mieux des intérêts de la ville et du canton.

Pire! S'il devait être condamné, on peut se demander alors s'il resterait légitime pour conduire les affaires de la ville. Le débat mérite d'être lancé, et il serait souhaitable d'entendre ce que M. Antoine Vielliard a à dire sur le sujet. Mais à l'heure où je poste cet article, curieusement, pas une seule mention de l'affaire n’apparaît sur le blog de M. Vielliard (lien dans la colonne de droite)

Le Dauphine Libere - 20 dec 2014 article Vielliard & Monteil.JPG

21/12/2014

St-Ju lien Info - La nouvelle mouture du bulletin municipal déçoit

Depuis quelques jours les Saint-Juliennois ont pu découvrir la dernière édition du Bulletin Municipal de notre commune.

Quelle déception de découvrir un magazine sans charme dans une présentation désuète qui ne donne guère envie. Ce résultat est d'autant plus décevant que la nouvelle municipalité à fait appel à la publicité pour financer la réalisation de ce bulletin, lui offrant donc des possibilités que n'avait pas la précédente municipalité.

Sans vouloir initier une polémique sur le bien fondé de mettre de la publicité dans une publication municipale qui se doit de rester neutre et indépendante de toute sollicitation, on a envie de dire "Tout ça pour ça". Car pour dire vrai, je trouve cette nouvelle présentation assez ringarde. Mais je ne dois pas être "moderne" puisque comme notre maire nous l'annonce dans son éditorial, cette nouvelle présentation du Bulletin lui permet d'être  "dynamique, coloré et informatif". Un nouveau sujet de désaccord donc entre moi et notre premier édile qui vient s'ajouter au profond désaccord qui nous oppose sur l'inversion du sens de la Grande Rue, ce qu'il appelle pacification de la Grande Rue et dont il est si fier alors que pour ma part je réprouve cette mesure comme je l'ai  écrit dans le Bulletin (voir note précédente).

A ce sujet j'ai envie de dire ceci à notre maire! Non M. Vielliard, ce n'est pas parce que vous assénez avec une assurance inaltérable des points de vue qui se veulent définitifs qu'ils deviennent pour autant des vérités absolues. Non vous n'avez pas "pacifié le Centre Ville" avec votre inversion du sens de la Grande Rue. Vous avez juste mis en péril la santé financière de nos commerces. Et non votre nouveau bulletin n'est pas dynamique, coloré ou plus informatif qu'avant. Il est juste différent tant vous aviez envie d'imprimer votre marque sur ce qui se fait dans cette ville. Que vous y croyiez et que vous soyez un adepte de la méthode Coué ne changera rien a mon appréciation: le changement pour le changement n'est pas forcément un progrès, il peut même en l'occurrence être une régression.

Quand ce que vous faites est positif, comme l'instauration des comités de quartier, je le dis, mais quand vous vous égarez, je le dis aussi. C'est ma force d'homme libre qui n'attend rien en retour. Je me permettrai donc de vous exprimer mon indignation sur la façon dont vous présentez dans le Bulletin les tribunes de l'Opposition.

Votre conception de la démocratie et du droit des minorités transpire dans la mise en page que vous nous avez offerte à M. De Smedt et moi même  à la page 10 du Bulletin. Vous devriez à l'avenir réduire encore plus la typo de la page réservée à l'opposition en doublant la marge médiane. Ainsi personne ne pourra nous lire sans prendre une loupe, et vous pourrez continuer à asséner vos vérités et vos leçons de morale sans que personne ne puisse venir vous contredire. Quand on se remémore vos attaques contre la municipalité précédente sur la liberté de parole qu'elle octroyait à la minorité, c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

Votre vrai visage commence à apparaître M. Le maire, comme le dévoile l'article du Dauphiné Libéré du 20 décembre. Sous couvert de nobles sentiments et de formules imprécatoires en faveur du bien commun, vous n'en faites en réalité qu'à votre tête, convaincu  que vous êtes d'avoir la science infuse et de détenir la vérité révélée. Et pire, vous utilisez des méthodes pour le moins contestables. Je suis d'ailleurs sûr que vous aurez prochainement l'occasion d'en remettre une couche puisque vous êtes à nouveau entré en campagne électorale, départementale celle là. J'espère simplement que les habitants de notre canton commencent à ouvrir les yeux et qu'ils vous le feront savoir en vous sanctionnant lors des prochaines élections départementales.

19:42 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : st.-julien, vielliard | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Texte publié par le groupe "St-Julien un nouvel horizon" dans le Bulletin Municipal de Décembre 2014

Pour ceux qui auraient du mal à lire la tribune de l'opposition ou pour ceux qui n'auraient pas reçu le Bulletin Municipal de Décembre, voici le texte in extenso publié au nom de notre groupe.

Le 13 novembre dernier avait lieu la création des comités de quartiers. Une excellente initiative à laquelle notre groupe souscrit pleinement  et qui va dans le bon sens de mieux associer la population aux affaires de la ville. Ce comité sera votre premier interlocuteur pour faire remonter vos doléances ou suggestions auprès de la municipalité et faire en sorte que vos préoccupations d’habitant ou d’usager de la commune soient mieux prises en compte.

A ce titre, je vous rappelle que vous pouvez toujours compter sur nous, élus de la minorité, pour contester et combattre les mesures de la municipalité qui ne vont pas dans le bon sens. Je  reviens ainsi sur l’une des mesures les plus préjudiciables selon nous prise par la nouvelle équipe, à savoir l’inversion du sens de circulation de la Grande Rue.
Cette mesure prise sans réelle concertation et à laquelle nous nous sommes opposés avant même sa mise en place (voir le Bulletin Municipal de Septembre) n’était  pas explicitement décrite dans le programme de campagne de M. Vielliard. Or il y a une grosse différence entre le but louable annoncé d’ »apaiser le centre ville » et cette mesure contestable  qui met en danger la survie de certains commerçants, sans résoudre pour autant les problèmes de bouchons qui n’ont été que déplacés.  Alors que dans le même temps, les nuisances et la dangerosité liées au trafic automobile se sont considérablement accrues dans le quartier de l’Atrium et en particulier avenue des Contamines .

Interpellé à chaque Conseil, le maire nous répète  que « tout va très bien», que la baisse de Chiffre d’Affaires des commerçants  est minime (5 à 8%) et que les habitants de la commune plébiscitent cette mesure. Cet aplomb étant fort différent de ce que nous entendons par ailleurs,  j’en appelle à ceux qui sont hostiles  à cette mesure, comme à ceux qui y sont favorables, à se manifester auprès de nous en étayant leur position, afin que la meilleure solution possible puisse être rapidement trouvée.

Les fêtes de Noel sont bientôt là, il est urgent de s’assurer que le commerce à St-Julien fleurisse et non pas qu’il périclite, surtout à cette période commerciale clé. Ce serait désastreux pour la vie et la convivialité de notre commune.

Quant aux indemnités mensuelles ( environ 75€) que le Maire a souhaité allouer aux Conseillers Municipaux, ce qui est à ma connaissance une première à St-Julien,  je ne l’ai pas voté(ainsi qu’une Conseillère de la Majorité) car, à titre personnel, je considère que  si le travail des adjoints mérite salaire, il n’en va pas de même pour le simple Conseiller dont l’engagement s’apparente plutôt à celui d’un bénévole ; en outre, tout en  considérant  que ce n’est pas un bon signal envoyé à la population , ce précédent me parait quelque peu problématique par rapport à la liberté de conscience de chaque conseiller de voter ou non les propositions de l’exécutif.

Au nom de toute notre équipe, je vous souhaite un très  Joyeux Noel et une Bonne Année. Que ces fêtes soient pour chacun de vous l’occasion de célébrer et de partager de bons et chaleureux  moments , et que notre commune soit en fête.

 

Pierre Brunet
Pour « St-Julien un nouvel horizon »
Pierre.brunet74160@gmail.com

Si vous avez des  commentaires ou des remarques à faire sur ce texte, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cette page. Nous souhaitons être à votre écoute et nous apprécions votre point de vue.

19:34 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st-julien -en-genevois | | | Digg! Digg | | |  Facebook

17/12/2014

Merci au Choeur de St-Julien et à Jean Durand pour un magnifique concert de Noël

Dimanche soir, l'église de St-Julien était pleine à craquer pour le traditionnel concert de Noël que le choeur de St-Julien offre aux Saint-Juliennois, sous la conduite de l'admirable Jean Durand. Près de 400 personnes se sont régalées à écouter les membres de la chorale et les 2 solistes Anne Pittet et Sophie Rappalini.

Un moment magique qui a ravi tous ceux qui s'étaient rassemblés pour leur faire honneur et écouter musique classique et chants de Noël.

Pour ma part, j'ai particulièrement apprécié la performance de la jeune violoniste Camille Guilpain qui nous a offert une sublime interprétation solo de la Méditation de Thaïs de Jules Massenet.

Pour ceux qui n'étaient pas présents, vous trouverez ci dessous une vidéo de la violoniste Anne-Sophie Mutter qui interprète ce petit bijou.

Bravo et merci à tous les interprètes et un salut particulier à Jean Durand qui a rendu cette soirée possible.

21/11/2014

Pourquoi je suis contre le nouveau sens de circulation de la Grande Rue

Comme on peut le lire dans l'article paru dans Le Dauphiné Libéré samedi dernier, je me suis élevé lors du dernier Conseil Municipal contre l'inversion du sens de circulation au milieu de la Grande Rue et surtout de la manière dont cela a été fait.

Alors qu'à aucun moment dans la campagne électorale, Mr Vielliard n'avait mentionné ce projet, se contentant de nous annoncer son souhait de pacifier le centre ville, il a décidé de mettre cette mesure en place au beau milieu de l'été de façon abrupte et unilatérale sans réelle concertation avec les commerçants, et bien entendu sans tenir compte de notre opposition.

Si cette mesure avait été explicite dans son programme, il n'y aurait rien à dire, mais j'estime qu'il a utilisé à cette occasion un procédé qui n'est guère consensuel et qui malheureusement est courant parmi les politiciens.

Mais faisons fi de la polémique et voyons plutôt pourquoi j'y suis opposé?

Dans toute mesure, il y a des plus et des moins. Aucune mesure n'est parfaite. Toutefois ce qui rend une mesure bonne, c'est quand la somme des plus est nettement supérieure à celle des moins, ce qui est loin d'être le cas ici.

1- En pure logique, cela me parait aberrant de faire un plan de circulation qui conduit à avoir  2 flux qui viennent se rencontrer l'un contre l'autre. Cela contrevient à la fluidité qui devrait être recherchée dans une ville qui souffre déjà d'asphyxie. Alors bien sur, j'ai compris que c'est une façon de décourager les voitures de passer par là, et il est vrai que le trafic a été réduit de 10% selon les chiffres publiés. Mais les nuisances engendrées par ce nouveau plan de circulation sont à mon sens bien supérieures à ce faible gain de réduction de trafic. 

2- Le flux, réduit, mais toujours important des voitures qui descendent la Grande Rue (ne serait ce que pour les Saint-Juliennois qui habitent au Centre Ville et qui souhaitent sortir vers Viry, Le Chable ou l'autoroute) est détourné vers l'avenue des Contamines et il passe en plein milieu d'un quartier résidentiel où souvent des enfants jouent près de la rue. Si un accident devait survenir, ce que je ne souhaite évidemment pas, on comprendrait alors le réel danger que cette déviation engendre.

3- L'accès à l'Arande, lieu d'activité important pour les Saint-Juliennois, est dégradé, y compris pour la mobilité douce puisque les vélos sont eux aussi pénalisés. Cela me parait donc aller à l'encontre de l'objectif qui est de faire de l'Arande un lieu d'activités et de convivialité.

4- D'autre part, il n'est pas dans les habitudes de la population de remonter la Grande Rue depuis l'Arande, ce qui pénalise donc les commerces qui sont au sud de l'avenue de Ternier. Bien évidemment, nos commerçants qui ne se portent déjà pas si bien, souffrent de cet handicap supplémentaire car je pense que c'est une erreur de croire que la perte du trafic automobile sera compensée par une augmentation du trafic piétonnier, ce qui, si cela se passait aurait un effet neutre pour l'activité commerciale. En effet, le trafic existant toujours, même s'il est réduit, cela ne rend pas pour autant l'espace de la Grande Rue propice au cheminement piétonnier.

5- Les bouchons se sont considérablement accrus sur la rue Berthollet, l'avenue de la Gare et l'avenue Louis Armand. On peut extrapoler en se demandant où on fera passer le trafic automobile une fois que l'avenue de Genève sera réservée au terminus du tram?

 

Alors oui, comme le dit la journaliste du DL, j'ai été virulent lors du dernier Conseil, d'autant plus que le maire ne veut pas accepter de voir la réalité en face et qu'il nous assène des contre vérités en disant que le CA des commerces n'a baissé que dans une faible mesure (de 5 à 8% selon lui), ce qui est loin d'être négligeable. J'aimerais voir la tête qu'il aurait fait à l'époque où il travaillait chez Procter & Gamble si ses chiffres de vente avaient baissé de 5% et que le Panel Nielsen lui avait indiqué  une perte de part de marché de ses lessives. Je trouve indélicat de la part du premier édile de la commune de ne pas se soucier de la bonne marche des affaires des commerçants de la ville, qui contribuent énormément à la vie citadine et à la convivialité de notre commune.  

sens de circulation.JPG

17:58 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint-julien, dauphiné libéré, l'arande | | | Digg! Digg | | |  Facebook