Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2011

Grosse Programmation à la Fête de l'Espoir ce week end à Champel

anggun-0.jpg

Grande nouvelle : c'est la sublissime Anggun qui ouvrira la partie musicale de La Fête de l'Espoir le samedi 21 mai à 17:00 au Stade du Bout-du-Monde à Genève. C'est un événement puisqu'il s'agira de sa première scène européenne depuis cinq ans

Voici la liste des artistes qui ont confirmé leur présence à ce jour : Anggun, Elodie Frégé, Charlotte Marin, Maurane, Shy’m, Alenko, Dypingoos, EyOkA, Tom Frager & Gwayav’, Gama, Mama Rosin, MC Solaar, Quentin Mosimann, Mosquito, Pep’s, Remingway, S Petit Nico, Salsedo, Michel Tirabosco, Terpsycordes, Tryo

Une bien belle fête en perspective, d'autant plus que c'est GRATUIT......

Plus d'infos et programme des concerts sur http://www.espoir.ch/

 

 

16:45 Publié dans Genève, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg | | |  Facebook

15/04/2011

Guitare en Scène régale ses partenaires et dévoile son programme 2011: le jackpot au casino de St Julien

Hier soir au Casino de Saint-Julien, Jacques Falda et son équipe avaient réuni les amis et partenaires de Guitare en Scène pour les remercier de leur soutien et dévoiler officiellement le programme de cette 5 ème édition du festival qui se tiendra cet été du 29 au 31 juillet à Saint- Julien en Genevois, avec comme parrain le célèbre Bernie Marsden. Au programme cette année des pointures comme Louis Bertignac, Keziah Jones, Iggy and the Stooges et bien d'autres .......Pour le programme complet une visite du site www.guitare-en-scene.com s'impose!....

GES2011.JPG

 

Bernie Mardsen.JPG

Bernie Marsden

Ce fut l'occasion d'une belle fête bien sympa où se cotoyaient du beau monde puisqu'outre le Président du Conseil Général de la Haute-Savoie, Christian Monteil qui fit un bref discours de soutien au festival, on pouvait y croiser le conseiller général sortant Georges Etallaz ainsi que son successeur, le centriste  Antoine Vielliard ou encore le sous-préfet de Saint-Julien; pour faire bonne mesure, le maire de Saint-Julien Jean-Michel Thénard  honora la soirée de sa présence, tout comme l'ex sélectionneur du XV de France de rugby et ancien secrétaire aux sports, Bernard Laporte, qui nous faisait le plaisir de nous recevoir chez lui, puisque, rappelons le, il est l'heureux propriétaire du casino de St Julien.

GES1.JPG

GES3.JPG

Jacques Falda en compagnie d'Antoine Vielliard

GES2.JPG

Le maire de Saint-Julien en grande conversation avec Bernard Laporte

Jacques n'avait pas fait les choses à moitié puisqu'outre le champagne et les petits fours, il avait réalisé l'un des plans dont il a le secret en offrant à cette noble assistance un super concert de Michael Jones, le compère et complice du grand Jean-Jacques Goldman.

GES4.JPG


Une belle fête qui se poursuivit jusqu'aux alentours de minuit, dans une ambiance chaleureuse et bon enfant, et qui nous réserva la bonne surprise de voir Michael Jones et Bernie Marsden jouer ensemble quelques morceaux. Cela augure bien du succès de cette nouvelle édition de Guitare en Scène qui a désormais trouvé une place remarquée dans le calendrier des festivals  et se présente comme l'un l'un des grands rendez-vous de la saison estivale.

GES5.JPG

Alors les amoureux de la musique, et surtout de la guitare, venez nombreux à Saint-Julien dès le 29 juillet, et même avant, puisque dans la quinzaine précédant le festival, l'association GES animera les Musicales, une sorte de festival off de Guitare en Scène avec toute une série de mini concerts  dans les restaurants et parcs de la ville.

 

08/04/2011

Nolwenn Leroy vs Le Nouvel Observateur : lettre ouverte aux deux protagonistes

Une polémique est en train de se développer suite à l'article de Fabrice Pliskin paru dans Le Nouvel Observateur du 10 mars 2011 qui avait Marine Le Pen en couverture, et dans lequel le journaliste faisait une critique de l'album de la chanteuse qui, rappelons le caracole en tête des ventes avec près de 500 000 exemplaires vendus depuis sa sortie le 6 décembre 2010.

Afin que chacun puisse se faire une idée de cette polémique, on trouvera ci-dessous l'article incriminé, suivi du droit de réponse de Nolwenn, et enfin du commentaire du Nouvel Obs sur cette affaire.

Polémique Nolwenn1.JPG

Polémique Nolwenn1bis.JPG

Polémique Nolwenn1ter.JPG

Polémique Nolwenn2.JPG

Polémique Nolwenn3.JPG

 

Avant de donner mon avis sur cette malheureuse affaire, rappelons pour être honnête que je suis moi-même un fan de Nolwenn, et que je connais donc assez bien son parcours. Aussi ai je cru interessant de chercher qui était la personne derrière cet article, qui selon moi, ne mérite pas une réplique aussi cinglante que celle que Nowenn a bien voulu lui faire. Voici donc comment est présenté Mr Pliskin sur le net.

Polémique Nolwenn4.JPG

 

A la lecture de cette présentation, on peut en effet vite désamorcer la bombe que Nolwenn a vu dans son article:

Ce monsieur, journaliste et écrivain de surcroit, est le parfait représentant de ce que des millions de provinciaux haissent et méprisent le plus: le parisien snob,  elitiste,  sûr de lui et de son bon gout, qui prétend donner des leçons au monde entier et qui n'a que mépris pour ces "bouseux" de province. Quand on écrit sur des personnages "urbains et modernes", que connait-on à la vraie vie, et aux valeurs de notre patrimoine? Rien !... C'est donc facile, et utile, de se moquer de ce que l'on ne comprend pas; mais c'est une preuve de bétise!.... Quelle différence avec un homme comme Maxime Leforestier capable dans le même album de défendre Pierre Goldman et d'écrire cette magnifique chanson qu'est "Les Lettres" sur la guerre de 14.

Alors bien sur, il n'est pas étonnant qu'un tel personnage, qui n'existe que dans le persiflage, s'en prenne à une chanteuse, propre sur elle, sincère et authentique qui n'a pas honte de ses origines provinciales et qui, en plus, infamie suprème, rencontre le succès. Non décidément Nolwenn ne "sera jamais ta parisienne" mon cher Fabrice, et c'est bien pour cela qu'on l'aime et qu'on se réjouit de son succès.

Nolwenn est une fille méritante qui se donne les moyens d'atteindre ses buts, artistiques et humains. Il n'est que de la voir mouiller le maillot dans les showcases qu'elle a accepté de faire dans les centres commerciaux pour assurer la promotion de son album, après le "bide" qu'elle a connu avec son précédent opus, pourtant de grande qualité. Mais ce n'est pas de sa faute si les Français préfèrent TF1 ou M6 à Arte; Si l'on veut exister dans cette société, il faut en jouer le jeu, et j'aimerais bien voir si vous même, cher Fabrice, vous refuseriez le Journal de 20:00 pour faire la promo de votre dernier bouquin... mais le problmème, c'est qu'à vous on ne l'a jamais proposé. On peut donc comprendre votre frustation d'artiste ignoré. Vous devriez faire de la chanson d'Aznavour "Je m'voyais déjà" votre hymne parisien (je ne dis pas national pour ne pas écorner vos oreilles:) )

Ceci étant dit, je pense que Nolwenn a quelque peu surréagi à votre article, qui se voulait plus persifleur que méchant. Mais, pour sa défense, on peut la comprendre, elle qui vit mal sa "naissance artistique" au sein de la Star Ac et de l'image qu'on lui a collée suite à sa victoire dans ce radio crochet. Pour ma part, je le regrette car, il n'y a aucune honte à avoir été choisie par le public, parmi d'autres talents (n'est- ce pas Houcine, Emma ou encore Anne-Laure); mais ce n'est pas "artistiquement correct" dans les milieux parisiens, et je suis sur que notre belle bretonne en souffre; d'autant plus qu'elle est loin de faire ce que vous lui reprocher, à savoir surfer sur la vague qu'elle aurait pu prendre à la sortie de l'émission de TF1. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter son précédent album "The Cheshire cat " qui est tout sauf de la variétoche et où elle a mis en musique son univers si particulier, à l'instar de Kate Bush ou Tori Amos, ses idoles de jeunesse. Trop "space" ou trop "élitiste", cet album n'a pas rencontré le succès, il a même foiré commercialement, mettant probablement en danger sa carrière.

C'est d'ailleurs pourquoi nombreux sont ceux qui la voyaient finie, et probablement beaucoup de sales cons jaloux envieux s'en réjouissaient déjà. Mais la résurrection fut possible grace à ses origines, et à son mérite. En effet, alors que plusieurs distributeurs, échaudés par l'échec du CD précédent sorti un an plus tôt, avaient refusé de mettre son nouvel album dans leurs bacs, la belle fée de Bretagne ne dut son salut qu'au soutien de quelques irréductibles celtes, dont LECLERC, à qui elle dut probablement promettre un support musclé sur les points de vente (d'où les showcases en centre commercial)

Quoi de mal là dedans? au contraire,c'est admirable!.... Quel artiste aurait accepté une telle galère? il faut la voir se débattre devant des foules curieuses et étonnées (en tous les cas dans les premières semaines, car depuis quelques semaines ces showcases attirent des milliers de personnes, avec les problèmes de sécurité qui vont avec). Pour s'en convaincre il suffit de ragarder la vidéo ci-dessous qui illustre mon propos.

 

 

Mais bien sur, il faut venir de la classe moyenne et s'en être sorti pour comprendre cela!... Est ce votre cas? j'en doute à vous lire.

Pour en revenir à la teneur de votre article, je le redis, il recèle plus de la jalousie envers le succès et de ce besoin qu'ont les médiocres de dégommer ce qui plait au plus grand nombre, que de la méchanceté. Vous ne méritez comme l'aurait chanté Jean Ferrat "ni cet excès d'hionneur ni cette indignité". Et il est probablement vrai que Nolwenn n'aurait pas sur-réagi de la sorte si l'article n'était pas paru dans un numéro qui mettait Marine Le Pen en couverture et qui cherchait à comprendre les raisons de sa montée dans les esprits. L'amalgame que vous journalistes aimez tant pratiquer a de quoi faire peur à une artiste d'autant plus éloignée des idées du FN qu'elle s'est au contraire engagée avec ferveur pour des causes humanitaires telles que la Fondation de l'abbé Pierre, le Sidaction, ou auttres fondations Laurette Fugain. En ce sens, votre persiflage insidieux l'a probablement blessée et conduit, à tort, à voir rouge et à lancer cette polémique, plutôt que de vous traiter avec le mépris qu'appelait l'inconsistance de votre article !.... Mais il en va souvent ainsi lorsque des gens foncièrement honnêtes, authentiques, sincères et pas calculateurs pour un sou se voient accuser de maux qui sont à mille lieues de leur moi intime.

Ainsi c'est bas, et faux,  de prétendre que sa compilation n'est qu'un remix sans saveur de tubes anciens. Où étiez vous pour critiquer Laurent Voulzy quand il a sorti son album de compil "la 7ème vague" Deux poids deux mesures, comme d'habitude!... quant à dire que les arrangements sont tout sauf originaux, c'est faire injure à celui qui a travaillé avec Nolwenn, mais aussi Paul Mac Cartney.

Quant à son courage et son génie de nous faire découvrir ces langues que sont le breton et le gaélique, seul un prétentieux nombriliste et qui ne voit rien de plus beau que son bitume Parisien peut avoir le mauvais gout de le tourner en dérision. Pour ma part, je me félicite que chanter dans une langue régionale française soit crédité au quota de la chanson française; à moins que le jacobinisme que vous semblez revendiquer ne prone le nivellement et l'uniformisation complète du pays, en gommant ses richesses régionales, au premier rang desquelles figure la langue (c'est un Savoyard qui vous parle!...)

Et que dire de son "pedigree de la vieille roche"!.... Dans le pays que vous et vos amis nous préparent, faudrait-il s'excuser d'être français de souche, fier de ses racines ancrées dans l'histoire de notre pays et implorer le pardon pour cette tare absolue? Mais qui pourra nous absoudre? Jean-Marie , Jean-Luc, ou bien vous Fabrice, du haut de votre condescendance et haute conscience de vous même.

Enfin, pour quelqu'un qui appartient au camp de ceux qui ne cessent de reprocher au Président de chercher à opposer les Français, quel opportunisme de reprendre les paroles de Renan et de monter les Normands contre les Bretons. mais il est vrai que le sectarisme n'en est jamais à un paradoxe près!.. C'est d'ailleurs dans ce paragraphe de votre article qu'on atteint l'ignominie la plus grave de votre propos lorsque vous accusez Nowenn de "spéculer ... à la façon de Bolloré, Pinault ou Leclerc". L'amalgame entre une artiste et des capitaines d'industrie est un blasphème,  et le procès d'intention que vous faites à la charmante interprète bretonne est blessant, pour ne pas dire plus. Mais vous n'en avez probablement que faire, tant la certitude de votre supériorité vous aveugle.

En revanche, vous êtes le roi des calembours!... Quelle brillance d'esprit  que ce "Leroy Merlin"!.... Vous êtes le roi ....... des pitres. Si "l'inconscient de Nolwenn est structuré comme l'Office de Tourisme de Morlaix", votre cervelle dégoulinante de jalousie  est digne d'une des plus célèbres chansons de Brassens: encore une histoire de roi d'ailleurs, quelle coincidence!...

Et combien votre propos tient la route et devient vérité absolue quand il s'appuye sur les dires de cette célébrité absolue qu'est Ronan Gueblez, le maitre à penser incontesté de la Bretagne. Quel tact de faire appel au druide de la musique bretonne pour tirer son portrait à cette "imposteuse" qui a eu le culot de vendre 500 000 albums à des imbéciles qui n'ont pas su saisir sa duplicité et qui n'ont pas eu la chance de vous lire plus tôt afin d'être éclairé dans l'obscurité de leur ignorance et de leur bétise. Nolwenn n'a pas su lui préter allégeance, s'égarant avec les frères Morvan à qui elle a eu la gentillesse de rendre hommage, et préférant la compagnie de cuistres comme Alan Stiwell et Christophe Miossec au beau Ronan. Une telle conduite est inqualifiable! Coupable votre honneur....

Pour conclure, je souhaite vous féliciter, cher Fabrice, pour votre élégance et votre distinction: Comparer l'une des plus belles interprètes de la chanson française (par son talent et par son physique) à un robot me parait des plus fins. De plus, vous oubliez la partie auvergnate de la fabrication: ce n'est pas gentil pour Michelin ou Vichy Saint-Yorre.

Trève de balivernes, mon cher Fabrice, je suis cinquantenaire et j'ai deux filles magnifiques que j'adore et qui me reprochent souvent mon idolatrie pour cette fille aux yeux clairs. Mais c'est tout simplement parce que je n'aime pas seulement la chanteuse mais aussi la femme. Je l'avoue, j'aurais aimé avoir une fille comme elle: belle, talentueuse, sensible, courageuse, méritante, intelligente et généreuse. Y a t-il honte à le reconaître? tant pis j'assume. Elle est un exemple de ce que la jeunesse peut faire de mieux, et je la défendrai toujours (la jeunesse) contre des frustrés jaloux de votre acabit. Voila c'est dit, vous pourrez sans crainte me traiter de vieux con, je l'aurai mérité... Mais venant de vous, je prendrai cela pour un compliment.

C'est pourquoi ma chère Nolwenn, je t'encourage à oublier ce malheureux épisode, trop représentatif de ce pays où une certaine élite bien penseante aime cracher sur ce qui brille. Garde ton cap, sans te soucier des critiques, suis tes instincts et reste toi même; et n'oublie jamais que les journalistes ne sont que des parasites qui, tels des morpions, cherchent à vivre de la fortune des autres. Je n'oublierai ainsi jamais la couverture de l'EXPRESS qui dans les années 80 avait titré en couverture " Jean-Jacques Goldman est-il nul?" Avoir aussi peu le sens de ce qui se passe autour de soi quand on fait profession d'éclairer ses lecteurs sur les évènements et ce qu'ils laissent présager m'a toujours laissé pantois.

Les chiens aboient, la caravane passe. A l'instar d'Adamo ou de céline Dion, je te prédis, Nolwenn, une carrière INTERNATIONALE. Bon vent......

06/04/2011

Invitation à la découverte d'un artiste trop tôt disparu: Dan Fogelberg

2 de ses plus belles chansons: "Tucson Arizona" & "Windows and Walls". Dans un style très différent, chacune véhicule de belles émotions.

 

19:08 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dan fogelberg, tucson, windows and walls | | | Digg! Digg | | |  Facebook

05/04/2011

Mysteries - Beth Gibbons

Cette magnifique chanson est le générique de fin du film "Les Poupées Russes" de Cédric Klapish; un film à voir, de préférence après avoir vu "L'Auberge Espagnole" dont il est la suite.

07:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mysteries, beth gibbons, les poupées russes | | | Digg! Digg | | |  Facebook

04/04/2011

Avis aux amateurs de jazz

Jazz à la Chartreuse de Pomier.JPG

Renseignements et réservation:

r.cavicchiolo@bluewin.ch ou j-l-muller@bluewin.ch

 

22:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jazz, pomier | | | Digg! Digg | | |  Facebook

01/04/2011

Nolxenn Leroy rend hommage à Serge Gainsbourg et nous rappelle combien elle ressemble à Isabelle Adjani

20:17 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nolwenn leroy, isabelle adjani, derge gainsbourg, pull bleu marine | | | Digg! Digg | | |  Facebook

02/03/2011

Découverte du mois - Février 2011

<

18:19 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irma, espoir musical, musique | | | Digg! Digg | | |  Facebook