Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2010

PRONUMERICOM: le salon de la communication interactive

PRONUMERICOM se tiendra sur le site de la technopole d'Archamps les 6 et 7 mai prochains. Ce nouveau salon Franco-Suisse promet d'interesser tous les acteurs du web ou ceux qui souhaitent mieux l'utiliser.

Un exemple parmi tant d'autres du dynamisme économique de notre territoire; bravo aux organisateurs au premier rang desquels je tiens à saluer les responsables de la technopole.

archamps technopole.jpg

 

07/04/2010

La Russie dans l'Union Européenne: pourquoi pas!

L'Europe est aujourd'hui divisée sur l'opportunité de faire rentrer la Turquie au sein de l'Union Européenne. Certains y sont favorables, bien que l'essentiel de ce pays soit en Asie, d'autres y sont opposés pour la même raison officielle et aussi parce que, sans vouloir l'avouer, ils craignent d'intégrer un grand pays musulman à une Europe de tradition chrétienne.

Ceci étant dit, je suis étonné qu'il n'y ait pas aujourd'hui en Europe un mouvement d'opinion en faveur de l'entrée de la Russie dans l'Union Européenne; il ne s'agirait ni plus ni moins, comme le disait en son temps le Général de Gaulle, de réaliser l'Europe de l'Atlantique à l'Oural.

C'est en imaginant cette option que l'on se rend compte de l'immense intéret que présenterait une telle adhésion:

Pour l'Europe tout d'abord:

UE.jpgEn s'adjoignant le territoire de la Russie, l'UE deviendrait, et de loin, le premier bloc mondial en terme géographique.
La Russie apporterait à l'Europe ses richesses naturelles qui rendraient l'Union complétement autonome pour nombre de produits, au premier rang desquels figurent le gaz et le pétrole.
La Russie, de race blanche et de culture et tradition chrétiennes s'assimilerait facilement dans l'Union et, en rejoignant l'UE, ne serait plus une menace pour l'Europe, mais bien plutôt, un atout.
Cet immense territoire sous-équipé représenterait un marché colossal pour les entreprises Européennes qui sont à l'étroit dans l'UE.
Tout comme l'Union Européenne a permis d'apporter la paix sur notre continent, l'intégration de la Russie au sein de l'UE permettrait probablement de repousser à jamais les dangers d'un conflit avec ce peuple de grande culture.

 

Pour la Russie:russie.jpg

En intégrant l'UE, la Russie obtiendrait l'accès aux océans et obtiendrait de facto la possibilité de faire partie d'un ensemble riche et peuplé.
Elle trouverait en Europe des capitaux et des technologies pour développer son industrie.
La Russie pourrait remédier au plus grand danger qui la guette: sa décroissance démographique.
Elle s'ancrerait dans une tradition démocratique que son peuple accueillerait avec ferveur.

 

On voit bien l'interet commun d'un tel projet qui nécessitera probablement des décades avant de voir le jour. C'est pourquoi, dans un premier temps, il serait judicieux de négocier un statut spécial et privilégié pour la Russie vis à vis de l'UE en attendant que l'évolution des esprits permette une adhésion pleine et entière de ce grand pays à la Communauté Européenne.

Ne révons pas, de nombreux obstacles nous attendent sur cette route:

En tout premier lieu, la crainte que suscite un tel rapprochement chez nos amis Américains qui verraient revenir l'Europe dans la cour des Grands, alors qu'ils se préparent à diriger le monde dans un duopole avec la Chine (ou un triumvirat si l'on inclut l'Inde). C'est bien pourquoi, ils nous poussent par tous les moyens à accueillir la Turquie au sein de l'Union, repoussant par là même le danger que l'Europe se tourne plutôt vers la patrie de Pouchkine. Il est temps pour les Européens de copmprendre que si l'Amérique est notre amie, nous n'avons pas pour autant les mêmes intérets. L'exemple récent du contrat des avions ravitailleurs montre à l'évidence que les Américains privilégient leurs propres intérets à ceux de leurs amis Européens, et c'est bien normal.

Il faudra aussi vaincre les réticences de nos amis d'Europe de l'Est, qui, récemment intégrés à l'UE pensent s'être mis à l'abri de leur grand voisin oriental. Il faut accepter que compte tenu de leur histoire au XXème Siècle, ils ne verront pas d'un oeil bienveillant l'arrimage de l'Europe à l'ogre Russe. Mais ceci ne me parait pas plus insurmontable que l'inimitié qui régnait entre Français et Allemands à l'issue de la 2ème guerre mondiale et que la vision de Grands Hommes d'Etat comme DE GAULLE et ADENAUER ont permis de surmonter.

On peut aussi compter sur l'hostilité de la Chine qui n'appréciera pas que cette Union Européenne élargie puisse lui faire de l'ombre.

tour eiffel.jpgEnfin, au sein même des 2 entités, on trouvera de nombreux opposants à cette vision d'avenir; Chez nous, l'opposition risque de rassembler dans un même camp les souverainistes et les Atlantistes. En Russie, les nostalgiques de la Grande Russie pourraient refuser de considérer les avantages de l'union, y voyant là une sorte de déchéance.sainte basile.jpg

Toutefois, quels que soient les obstacles qui ne manqueront pas d'apparaître, je suis convaincu que c'est dans cette direction que réside l'avenir de l'Europe; C'est par la paix et avec l'adhésion des peuples que se fera cette union qu'ont tenté par la force, et sans succès, Napoléon et Hitler en leur temps. C'est pourquoi il serait souhaitable que dans les deux entités, dès maintrenant, se constituent des courants d'opinion en faveur de cette solution historique et que le débat puisse s'ouvrir.

 

 

03/04/2010

Un marché bio à Saint-Julien

Ce week-end a lieu à Saint-Julien la première manifestation éco-bio organisée par la municipalité en collaboration avec l'Association Appollon 74. Je me félicite d'une telle initiative et je souhaite qu'elle ne soit que la première pièce d'un édifice que tous les habitants auront à coeur de construire ensemble. Même si je regrette que celle ci n'ait pas eu lieu sur la place du Crêt, je pense qu'il faut féliciter tous ceux qui se sont investis et qui n'ont pas ménagé leur peine pour en faire un succès.Marché bio.jpg

Il faut espérer que dans l'avenir, nous pourrons organiser régulièrement, de préférence le samedi matin, un marché régulier sur la place du Crêt et aux alentours sur le thème du bio et du développement durable, en y associant les producteurs de produits bio et les agriculteurs locaux qui souhaitent écouler leurs production directement à la population du canton. Afin de peaufiner le projet, il sera nécessaire de se retrouver autour d'une table pour que le point de vue demarché bio 2.jpgchacun soit pris en compte et que toutes les chances soient mises de notre coté pour que ce marché devienne incontournable pour les habitants du canton et de Genève.

Une telle manifestation devrait permettre d'animer notre ville le samedi et de procurer aux commerçants locaux un surcroit de trafic dont ils ont bien besoin. D'autre part, Saint-julien, outre sa situation géographique privilégiée, héberge déjà BiO FRAIS et un magasin LA VIE SAINE en son centre; notre commune me parait donc avoir une véritable légitimité pour prendre le leadership du canton dans ce domaine.marché bio 3.jpg

Souhaitons donc qu'un tel projet puisse déboucher rapidement sur quelque chose de concret, pour le bénéfice de tous les Saint-Juliennois.

16:35 Publié dans Economie, Saint-Julien | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint-julien, marché, bio, appollon74 | | | Digg! Digg | | |  Facebook

29/03/2010

Proposition d'aménagement du site douanier de Bardonnex

douanes_bardonnex2.jpg

Un des développements majeurs que le Projet d'Agglo Franco-Valdo-Genevois devrait trancher au plus tôt concerne l'aménagement du site douanier de Bardonnex.

En effet c'est la porte d'entrée principale de la France vers la Suisse, que l'on vienne de Paris, Lyon , Grenoble ou Marseille , voire même de l'Italie. C'est aussi le point essentiel d'accès à l'Aéroport International de Genève-Cointrin et au Centre International de conventions PALEXPO. 2 autoroutes françaises convergent vers ce site tandis que du coté suisse, de la même façon, 2 branches autoroutières s'y rejoignent.

Plusieurs projets y sont envisagés depuis plusieurs années, mais à ce jour sans résultats: Un Parking Relais, un Restoroute, le terminus de la ligne de tram de St Julien.......

A titre d'information, voici les esquisses des 2 projets en cours, tels que publiés dans la Tribune de Genève

Le Parking de BardonnexP+R Bardonnex.jpg

Il existe un projet de construction d'un parking d'échange en amont de la plateforme douanière sur sol aujourd'hui français, naguère suisse. (en effet, la commune Bardonnex a dû céder huit hectares à la France au moment de la construction de l'autoroute, car il était impossible alors d'installer la douane française sur territoire suisse et réciproquement. Ces huit hectares sont venus grossir la zone d'activité de Saint-Julien).

Outre l'interdiction faite aux bus des TPG de circuler sur l'autoroute (?), la question achoppe sur le financements dudit parking. Les Genevois voudraient que ce soit les Français vu qu'il se trouve en France et vice-versa.

 Le Restoroute & Station-Service de Bardonnex

 Restoroute Bardonnex.jpg                                        Le Conseil d'Etat a récemment renvoyé au Grand Conseil le projet de loi de déclassement d'une zone jouxtant la plate-forme douanière de Bardonnex dans le but d'y créer une station de ravitaillement, un magasin, des espaces de promotion des produits du terroir et un restaurant. Le choix du gouvernement s'est porté sur une zone de développement 3 ce qui est une première étape vers une urbanisation accrue de la région autorisant la construction d'immeubles hauts.

En effet, le site est inclus dans le PACA se Saint-Julien-Plaine de l'Aire. Le projet de loi prévoit également de mettre en conformité l’assiette de la plateforme douanière en créant une zone de développement 3 affectée à de l’équipement public, d’une superficie de 47'713 m2. Cette mise en conformité promet de créer des immeubles d'un autre rapport que les parkings actuels.

L'aire autoroutière de ravitaillement couvrira 23'793 m2 auquel s'ajoutera une zone de verdure d’une superficie de 14'540 m2 entre la station et l'autoroute.

Le communiqué du Conseil d'Etat précise que "le projet permettra la réalisation d’une aire autoroutière de ravitaillement constituée d’une station service, d'un office de promotion franco-genevois avec notamment des surfaces de vente de produits du terroir, d’un restaurant, ainsi que d’un parking de 120 places automobiles et dix-huit places destinées aux cars.

Les éléments bâtis de cet équipement représentent 950 m2 de surface de plancher. Des dispositions particulières ont été prises afin de garantir une intégration de qualité dans le paysage et de limiter au maximum les nuisances sonores dues à cet équipement. Une aire de détente et des espaces de jeux ont également été prévus dans la partie qui borde la plateforme douanière.

 

A ces projets, Je souhaiterais en ajouter un autre qui, à mon avis, donnerait tout leur sens aux autres projets en ce sens que chacun de ces développements viendraient renforcer l'intèret de l'autre, et donnerait à ce site un rôle majeur dans notre territoire.

Airport Express.jpg

Ma proposition consiste à établir sur ce site une gare de pré-embarquement pour l'aéroport de Genève. Ainsi que l'ont déja fait de nombreuses villes dans le monde, (Stocholm, Hong Kong....), il s'agirait de permettre aux passagers venant de France de s'enregistrer, ainsi que leurs bagages, dans une gare prévue à cet effet, puis de s'embarquer, débarrassés de leurs bagages et avec leur carte d'embarquement en mains, dans un bus express qui les conduirait en 10 minutes à l'aéroport de Cointrin.

Tout le monde y gagnerait:

Du coté suisse:

Bénéfices pour l'aéroport:

L'aéroport de Cointrin pourrait continuer à se développer sans crainte d'avoir à construire de nouveaux parkings.
Les temps d'embarquement seraient réduits grace à un plus faible encombrement de l'aérogare.
Les Magasins Duty Free y gagneraient puisque les passagers auraient plus de temps disponible pour faire leur shopping.
L'aéroport de Genève y gagnerait une image "française", qui lui permettrait de renforcer son attractivité sur la clientèle française en dehors des frontières de la Haute-Savoie

Bénéfices pour le canton de Genève:

L'agglomération genevoise et ses habitants y gagneraient, car en réduisant le nombre de voitures circulant entre Bardonnex et l'aéroport, cela améliorerait significativement le traffic et réduirait les embouteillages sur cette section d'autoroute souvent saturée.
La desserte de l'aéroport par bus express depuis la France augmenterait l'attractivité de la zone économique et des bureaux installés autour de l'aéroport.

 

Du coté français:

Les Français non frontaliers y gagneraient, à ne pas avoir à acheter la vignette d'autoroute pour uniquement se rendre à l'aéroport.
Le concept de "PORTE SUD DE GENEVE" prendrait tout son sens.
La commune de Saint-Julien y gagnerait en créant une nouvelle activité économique à sa porte.
Le territoire du Genevois Haut Savoyard en ayant à sa disposition une liaison rapide avec l'aéroport renforcerait son attractivité pour les entreprises internationales désireuses de s'implanter près d'un aéroport au centre géographique de l'Europe.
Les hotels de la région Porte Sud de Genève y gagneraient en pouvant mieux assurer l'acheminement de leur clients depuis et vers l'aéroport.
Les exploitants de taxi français y gagneraient en pouvant récupérer une activité liée à l'aéroport.

De plus, une telle installation donnerait tout son sens à l'installation:

- d'un restoroute où les passagers pourraient se désaltérer et dire au revoir à leurs amis
- d'un parking P+R où les voyageurs pourraient garer leurs voitures dans un lieu sécurisé à un coût plus modique qu'à l'aéroport, et sans avoir à payer la vignette suisse.
- du terminus de la ligne de tram qui permettrait de relier la gare SNCF de Saint-Julien, et tout son traffic, avec cette facilité attractive et pratique.
- d'une station-service qui bénéficierait de la clientèle captive des passagers abandonnant leurs voitures pour prendre le bus et inversement.

J'ajoute que ce service de bus lié directement à l'aménagement de cette plateforme d'embarquement serait très bénéfique à l'attractivité de PALEXPO auprès des chalands Français et pourrait même à long terme permettre un agrandissement de PALEXPO sur le territoire de PORTE SUD DE GENEVE.

Il me parait souhaitable qu'une telle proposition soit faite au Conseil d'Administration de l'Aéroport de Genève pour valider avec eux leur interet et la faisabilité d'une telle installation.

Pierre Brunet
Conseiller Municipal de Saint-Julien et membre de la CCG

02/02/2010

Christine Lagarde à Saint-Julien

Une bonne nouvelle pour notre ville que le début des travaux de l'agrandissement de l'implantation locale des Laboratoires Pierre Fabre. Outre les 30 emplois que cet investissement va générer, cela donne un nouvel élan à la politique menée autour des bio-technologies sur notre territoire, avec comme pendant le Bio Park d'Archamps.

Il n'est pas anodin que l'un des ministres les plus en vue et les plus respectés de ce gouvernement se déplace dans notre belle ville. Cela est un nouveau signe que les décideurs ont pris conscience de notre potentiel, et à ce titre, je m'en félicite.

Il faut d'ailleurs souligner que le gouvernement a su mettre en place un crédit d'impôt Recherche , particulièrement intéressant pour les entreprises de haute technologie qui investissent dans le nerf de la guerre qu'est la recherche pour leur secteur d'activités.

Un seul regret: que les élus locaux n'aient pas été mieux conviés à s'associer à cet événement.

Bonne chance aux Laboratoires Fabre et merci de contribuer à la richesse économique de notre territoire.

 

21:52 Publié dans Economie, Porte Sud de Genève - CCG, Saint-Julien | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre fabre, lagarde, bio-park | | | Digg! Digg | | |  Facebook