Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2010

Compte rendu du Petit Déjeuner de la MED du 5 mai 2010

«Quelle est la réalité identitaire du

 projet d’agglomération franco-valdo-genevois ?»

 

Logo Projet Agglo.JPG

Tel était le thème du débat que nous offrait la MED ce mercredi 5 mai autour d'un café-croissants dans l'amphithéatre de la CCG à Archamps. Les 2 conférenciers étaient Guillaume MATHELIER, maire d'Ambilly et enseignant à HEG Genève, et Grégory TESNIER, journaliste économique et chargé de cours à HEG Genève.

Au cours de leur présentation, ils nous ont expliqué en quoi consistait l'identité, une question interessante et d'actualité au regard du grand débat sur l'identité nationale qui a tenu la France en émoi. Pour ma part, j'ai retenu que cette identité se forgeait dans un ensemble de traits d'appartenance qui pouvaient être aussi divers qu'une couleur, un monument, une langue, une histoire commune, des interets communs. J'ai aussi compris qu'il fallait distinguer les 2 aspects froid & chaud comme composantes de l'identité:

- le froid est la raison qui pousse un individu ou un groupe d'individus à s'attribuer une identité en fonction d'aspects objectifs (communauté d'interets économiques, histoire partagée...)
- le chaud quant à lui, est le domaine de la passion qui nous pousse à s'identifier à une entité sur la base de pulsions ou d'émotions: c'est par exemple la France Black-Blanc-Beur de 1998 au soir de la victoire lors de la Coupe du Monde de Foot.....

L'identité de chacun est diverse par le fait que plusieurs identités "secondaires" se combinent pour déterminer notre propre identité globale. J'ai aussi retenu que cette identité est dynamique et changeante: elle répond aux évènements, et évolue au fil de l'évolution des raisons objectives et de la transformation de nos émotions.

Logo Geneve.JPG

Se pose alors la question, thème de la conférence: y a-t-il une identité franco-valdo-genevoise? A cette question, nos deux conférenciers ont répondu tout de go, et sans ambages, par la négative. Le sentiment d'appartenance à une même communauté identitaire des 2 cotés de la frontière, pour le moment, n'existe pas; ceci se manifeste par l'ignorance respective de ce qui est important chez notre voisin (quel savoyard pourrait sans coup férir associer la couleur grenat au Servette de Genève, ou nommer spontanément un leader politique genevois? et inversement, combien de genevois savent que le club de foot ETG va jouer en Ligue 2 la saison prochaine, ou qui est le président de la Région Rhône-Alpes?)

drapeau savoie.gif

Se pose alors la question suivante: pourquoi n'y a t-il pas d'identité commune alors que tant de choses nous rapprochent, comme la lecture de l'histoire le démontre (voir l'article sur ce blog de l'histoire de notre territoire du genevois français). A ce sujet, on ne peut que louer l'initiative des deux communes de Veyrier et du Pas de l'Echelle qui pendant quinze jours se sont attachées à célébrer leur histoire commune et à rétablir le lien de leurs deux populations, séparées par une frontière récente instaurée par les soubresauts de l'histoire au XIXè Siècle.

A mon sens, s'il y a absence d'identité commune, c'est que l'histoire politique nous a séparés et a concourru à nous faire oublier notre identité commune. En effet la France, une fois la Savoie rattachée par le traité d'Annexion, n'a eu de cesse que de tout faire pour distendre les liens économiques et affectifs qui nous liaient à notre "capitale économique". L'exemple le plus criant de cette action étant la suppression unilatérale par l'Etat Français de la zone franche qui nous avait été pourtant octroyée par traité au moment du rattachement à la France en 1860. De plus, la France, comme elle l'a toujours fait au cours des siècles, a su éradiquer de notre mémoire notre histoire "savoyarde" et nous faire oublier les liens ancestraux qui nous liaient avec notre grande voisine; avec comme point d'orgue, en 1859, les nombreuses pétitions qui furent signées dans le Genevois et le Faucigny demandant leur rattachement au canton de Genève plutôt qu'à la France.(relire l'article du blog intitulé "le bonheur c'est simple comme une conférence de la Salèvienne").

Or, il n'est pas mentir que dire que Genève s'est toujours méfié de la France et de son ambition hégémonique (rappelons que les troupes de la République ont envahi et annexé Genève de 1793 à 1813), poussant les Genevois à rejoindre la Confédération pour se protéger de ce voisin trop envahissant. Les liens se sont donc distendus au fur et à mesure que la Haute Savoie du Nord, oubliant ses racines, devenait de plus en plus française; jusqu'à créer une véritable incompréhension entre deux populations qui pendant des millénaires avaient eu une destinée commune.

Mais comme on le dit souvent, l'histoire ne se répète pas, elle bégaye; et c'est la raison pour laquelle, au sein d'une Europe pacifiée, la tentation du Genevois et du Faucigny haut-savoyard d'unir leur destinée à celle de la ville phare de notre bassin de vie renait. Dans le même temps, les Genevois, bien que farouchement accrochés à la Suisse, se rendent bien compte qu'ils ont souvent plus à partager avec leurs voisins "français" qu'avec leurs compatriotes Suisse-Allemands. D'où cette nouvelle tentative de rapprochement au sein du Projet d'Agglo.

150ans2010.jpg

Cependant, si nous souhaitons que ce Projet vive et qu'il prospère, il me parait essentiel que nos élus locaux sachent organiser la "résistance" vis à vis des dirigeants de la nation française pour permettre à notre singularité d'éclore et de fleurir. Il n'est pas question pour nous de devenir Suisses, ni pour les Genevois de devenir Français; il suffit que nous prenions tous conscience, des 2 cotés de la frontière, que nous sommes avant tout des Genevois, compris au sens de la région transfrontalière qui entoure Genève, et dont les limites géographiques sont peu ou prou les mêmes que celles que le Projet d'Agglo recouvre.

Pour revenir au sujet de la conférence, c'est de symboles qu'a besoin l'identité pour se forger. A ce titre, je serais heureux que l'ETG puisse faire une belle carrière dans le championnat de France de Foot, et que, ayant son stade à Genève, l'équipe puisse susciter chez nos voisins Genevois un réel enthousiasme qui fédère un peu plus notre territoire vers un objectif et un rayonnement communs. De la même façon, je souhaite vivement le succès et le rayonnement du VITAM'PARC qui est pour moi la quintessence de ce nouveau départ: un projet suisse installé sur territoire français, portant un concept original et novateur, à travers une architecture remarquable et remarquée. Souhaitons qu'en son sein, nos deux populations puissent apprendre à mieux se (re)connaître et à fraterniser en s'amusant ensemble.

vue saleve.jpg

Alors vive le Projet d'Agglo et vive l'entente genevoise des 2 cotés de la frontière; et donnons le plus vite possible tort à nos deux conférenciers en leur prouvant que l'identité du projet d'Agglo existe et qu'avec le temps, elle sera de plus en plus vivace grace aux efforts conjoints de nos élus et à l'enthousiasme de la population.

04/05/2010

L'aménagement des bords de l'Aire

Comme je l'avais promis dans un article précèdent, vous trouverez ci-après des photos qui illustrent les travaux de titans réalisés par nos amis genevois pour aménager les bords de l'Aire au niveau du pont de Lully.

IMG_3657.JPG
Sur ces photos, on se rend compte que le cours de la rivière a été détourné afin de l'élargir et ainsi réduire le risque que la rivière sorte de son lit pour inonder les maisons voisines. On remarquera  aussi que le pont a été complêtement refait, permettant ainsi de faire désormais passer une piste cyclable au dessous.
IMG_3628.JPG
A noter les escaliers en béton qui descendent vers la rivière et qui, dès à présent, bien que l'aménagement ne soit pas terminé, attirent les jeunes qui aiment lézarder au soleil. On appréciera aussi les grandes tables en bois, idéales pour organiser un pique-nique en bord de rivière.
Dans ce cadre bucolique, ne manque plus qu'un bistrot, à moins que ce ne soit la vocation du préau que construit le Tennis Club de Certoux en bord de rivière.
IMG_3653.JPG
Il faut se rendre sur place pour se rendre compte de l'ampleur des travaux, car les photographies peinent à retranscrire la magnitude de ce qui a été entrepris par le Canton.
IMG_3647.JPG
En tous cas, bravo pour cette magnifique réalisation qui contribue, elle aussi, à l'amélioration constante du cadre de vie de notre commune.

02/05/2010

Le transport par cable: une solution idéale pour notre territoire

Récemment a eu lieu à Ambilly une conférence sur les bienfaits du transport par cable. Certains se sont empressés alors de proposer ce moyen de transport comme une alternative au projet de tram si cher (dans les 2 sens du terme) au maire de Saint-Julien pour relier notre commune au centre ville de Genève.

Pour ma part, je n'y suis pas favorable, car le transport par cable est, comme son nom l'indique, un moyen de transport pour aller, certes rapidement et sans pollution, d'un point à un autre. En revanche, à l'inverse du tram, ce n'est pas un moyen de structurer et d'amalgamer un territoire comme peut le faire un tram traditionnel qui est, outre un moyen de locomotion, aussi et avant tout, un vecteur d'urbanisme et de développement intégré, entre le coeur d'une métropole et ses quartiers excentrés.

Je ne souhaite donc pas que l'on propose cette solution comme un moyen de relier Saint-Julien à Genève, d'autant plus que le choix des Suisses s'est porté sans ambage et sans hésitation, vers la solution du tram terrestre. Il n'est donc pas question de venir discuter avec eux d'une solution alternative, qui n'aurait à mon sens d'autre conséquence que de repousser la réalisation du tram aux calendes grecques.

Peut-on pour autant écarter d'un revers de la main une solution de transport originale qui a séduit de nombreuses villes, parmi lesquelles New York, Barcelone, ou encore Grenoble et Nantes. A Taipei (Taiwan) par exemple, un télécabine relie la station de métro Zoo Taïpei, située dans le quartier de Maokong, au zoo et aux quartiers résidentiels qui l'entourent. Le télécabine, avec cinq tronçons, quatre gares intermédiaires, 145 cabines, sur 4 kilomètres de long, transporte 2 400 personnes/heure à 21 km/h. Si de telles réalisations existent, c'est que le transport par cable présente de nombreux avantages en matière de mobilité:

 

Tram aerien.jpg

 

  • Le câble consomme 4 à 5 fois moins d'énergie que le tram par passager-km
  • le câble coûte au moins 5 fois moins cher en investissement et a un coût d'exploitation ridicule
  • Avec un véhicule toutes les 10 à 30 secondes selon les techniques utilisées, le câble autorise un transport fluide et permet d'éviter les attentes qui pénalisent les temps de transports
  • Le câble se joue des reliefs et traverse toutes sortes de terrains sans nécessiter de travaux au sol.
  • Le câble cause peu de nuisances dues aux travaux lors de son installation, qui, de surcroit est rapide.
  • Le câble ne pollue pas, fait très peu de bruit et ne cause pas d'accidents de la circulation
  • Le câble a un effet attractif très élevé, comme le montrent toutes les installations en service public actuelles

 

rostock_tram_aerien.jpg

 

 

Cest pourquoi je vois dans le tram aérien la solution idéale pour relier les poles majeurs de notre territoire; je recommande donc que l'on étudie sérieusement la faisabilité d'une ligne Archamps-Technopole - Douane de Bardonnex - Gare SNCF de St Julien - Vitam'Parc.

Cette solution présente en effet de nombreux avantages que je vais essayer d'énumérer ici:

* Relier la technopole d'Archamps à Bardonnex et à Saint-Julien éliminera le plus grand frein au développement de ce quartier d'affaires, à savoir son isolement et son absence de desserte par les transports publics. En agissant ainsi, on fait d'une pierre 2 coups, voire même plus, puisque Archamps sera de fait connecté au réseau de bus express circulant sur autoroute et reliant Bardonnex au centre ville de Genève, mais aussi à Cointrin et à ...Annecy. Bien évidemment, on ne s'attardera pas sur l'interet de relier la Technopole à la ville Centre et tout particulièrement à sa gare SNCF et à l'accès TGV vers Bellegarde. On pourra cependant apprécier l'attrait majeur de relier la Technopole au plateau des Mouilles (MACUMBA & VITAM'PARC) dans l'optique de développer notre territoire comme un site majeur de conventions et séminaires.

* Relier la gare SNCF de Saint-Julien, terminus du tram, à Bardonnex, permettra de créer un pôle intermodal unique au monde, qui interconnectera véhicule particuliers, bus express sur autoroute, train, tram & tram aérien. Cette liaison permettra aux Saint-Juliennois, mais aussi à tous les voyageurs SNCF, d'avoir un accès facilité au site de Bardonnex où on pourra envisager sereinement des aménagements tels que restoroute, gare de préembarquement de l'aéroport etc....

* Relier la gare SNCF de saint-Julien au site MACUMBA-VITAM'PARC permettra de relier la ville centre au centre de loisirs, un atout particulièrement interessant pour notre jeunesse (qui pourra par ailleurs pourra aussi accèder facilement au Multiplexe Gaumont) ne disposant pas de véhicules. Cette liaison permettra l'intégration du Centre de loisirs à la ville centre pour le plus grand bénéfice des 2 parties. Un autre avantage sera de doter la ZAC de Cervonnex d'une desserte en transports publics, augmentant immédiatement son attractivité pour les investisseurs. Toutefois, j'y vois un argument encore plus fort en exposant que cette liaison permettra l'accès au tram à toute une population de la région, en lui évitant de rentrer en ville avec sa voiture. En effet, ceux qui ont utilisé la navette bus pour se rendre au Salon de l'Auto depuis le MACUMBA, ont bien compris l'interet majeur de garer leur véhicule sur l'immense parking du MACUMBA pour utiliser ensuite les transports publics. Ainsi, avec la liaison par tram aérien depuis Neydens, plus besoin de venir en ville pour prendre le tram, ou le bus express. On gare sa voiture sur le parking du MACUMBA, on grimpe dans le tram aérien qui vous emmène, qui à la gare (pour prendre le tram), qui à Bardonnex (pour attraper un bus express), qui à Archamp.... sans compter que le MACUMBA verrait probablement là une façon bien appréciable d'augmenter ses recettes en facturant l'utilisant de son parking qui reste désespérement vide durant la journée.

 

metrocable-meddelin-1.jpg

Quand on additionne les avantages que le tram aérien a un cout d'investissement et d'opération 5 à 6 fois moins cher que celui d'un tram traditionnel, qu'il ne fait pas de bruit, qu'il ne pollue pas et qu'en plus, il a un coté ludique, on ne peut que penser qu'il rencontrera un grand succès auprès de la population. Sa conception même lui permet de se jouer des pièges du relief et il est écologique pour la vie animale puisqu'il en respecte son habitat et ses déplacements. De plus, il correspond bien à l'image de notre Haute-Savoie qui utilise depuis plus de 50 ans ce moyen de transport pour véhiculer les touristes & skieurs qui se pressent dans les stations  notre département. Enfin, je ne considère même pas l'impact publicitaire qu'aura une telle réalisation pour notre territoire, avec sans aucun doute des articles à foison dans les journaux et sur les télés du monde entier.

Alors, Messieurs les élus, débattons en, et donnons à notre territoire, la longueur d'avance qu'il mérite.

Pierre Brunet
Conseiller Municipal de Saint-Julien et Conseiller Communautaire de la CCG.

30/04/2010

Samedi 1er Mai: Cap sur Shanghai pour l'inauguration de l'Expo Universelle 2010


Logo Expo 2010 rect.JPG

Demain, samedi 1er Mai, alors qu'en France, nous fêterons la Fête du Travail, les Chinois, eux, célébreront l'inauguration de l'Exposition Universelle de Shanghai, qui promet d'être la plus grande foire jamais organisée sur la planète.

Vue Shanghai.jpg
A leur habitude, on peut faire confiance à nos amis chinois pour réaliser un évènement grandiose qui restera dans les mémoires. On attend déjà jusqu'à 500 000 visiteurs par jour pendant 6 mois., soit près de 90 Millions de visiteurs qui vont découvrir ce que le monde a à offrir de meilleur dans l'écrin de la ville appelée à devenir la capitale économique de l'Asie et du monde.
Le thème de l'Expo devrait séduire puisqu'il concerne l'aménagement des métropoles, sujet oh combien d'actualité, en particulier dans les pays émergents. Le slogan qu'ont imaginé les organisteurs s'intitule d'ailleurs "Meilleure Ville, Meilleure Vie"
Logo Expo 2010.JPG
Compte tenu de l'enjeu qui est de séduire les 1 300 000 000 de chinois qui peu à peu accèdent à la consommation, chaque pays a rivalisé d'imagination et d'audace pour réaliser un pavillon attractif et futuriste.
Pavillon Australie.jpg
Pavillon de l'Australie

Pavillon USA.jpg
Pavillon des USA


La France a elle aussi réalisé un pavillon ambitieux, dans lequel notre pays a essayé de retranscrire un style de vie à la française. Et pour séduire le public féminin chinois, la France a eu l'idée de demander à Alain Delon d'être le parrain de notre pavillon.

Pavillon France Jour.jpg
Pavillon France Nuit.jpg
Photo Delon.jpg


Mais bien sûr, noblesse oblige, les chinois ont souhaité démontrer que désormais, ils sont les plus forts, et pour cela, ils ont réalisé un pavillon qui domine tous les autres, comme un symbole de la puissance recouvrée de l'Empire du Milieu.
Pavillon Chine.jpg
Pour les fanas d'architecture, je vous engage à consulter la page des pavillons en cliquant sur le lien "voir les autres pavillons", vous ne serez pas déçus.....

Nul doute que les curieux et les amoureux de la Chine sauront utiliser ce prétexte pour aller voir de leurs propres yeux le chemin incommensurable parcouru depuis que DENG XIAO PING a remis la Chine sur les bons rails, en 1981; il y tout juste 30 ans.....

deng.jpg
L'Expo Universelle fermera ses portes le 31 octobre 2010.

28/04/2010

Saint-Julien embellit avec le nouveau parc de centre ville

Le mois prochain, le centre ville de Saint-Julien va s'enrichir d'un nouveau lieu de promenade et de détente avec l'ouverture du parc de centre ville derrière la maison HOO-PARIS.

IMG_4205.JPG

Vous pouvez découvrir en avant première à quoi va ressembler cet espace vert sur la photo ci-dessous.

IMG_4200.JPG

En tant qu'élus de la minorité au Conseil Municipal, nous ne pouvons que féliciter l'équipe municipale en place pour cette magnifique réalisation qui fera de Saint-Julien une ville encore plus agréable à vivre. Nous sommes aussi fiers d'y avoir apporté notre contribution en convainquant la municipalité de revoir son plan initial qui était loin d'offrir d'aussi belles perspectives. Voila un bon exemple de coopération positive et réussie entre majorité et minorité, pour le plus grand bénéfice des habitants de notre commune.

Notre prochain effort portera sur l'urgence qu'il y a à ne pas laisser le mur de droite tel qu'il est mais à lui trouver un habillage séduisant, etIMG_4206.JPG surtout à achever  au plus tôt la suite du programme, à savoir la réalisation d'une liaison pédestre depuis ce parc jusqu'à la gare,via l'allée des Cèdres.

IMG_4204.JPGEnfin, nous soutenons le maire dans son projet de favoriser l'implantation d'un établissement bar-restaurant de qualité dans les murs de la maison HOO-PARIS. Dans l'attente d'une solution idéale qui corresponde à ces critères, il nous parait indispensable de cacher d'une manière ou d'une autre le mur de la maison (photo de gauche) afin de donner belle allure au centre de notre cité.

Bravo donc à toutes les personnes concernées, architectes, services techniques, élus,  qui ont permis la réalisation de ce parc, où les habitants auront, à n'en pas douter, plaisir à venir profiter du soleil sur Saint-Julien....

25/04/2010

VITAM'PARC: Un centre de loisirs familial

A 3 kms au sud de Saint-Julien, sur la commune de Neydens, au lieu dit Les Envignes, s'élève aujourd'hui, grace au groupe Migros, un centre commercial et de loisirs, à nul autre pareil: VITAM'PARC

IMG_4138.JPG

Si le but de ce blog est de rendre la vie plus belle dans le Genevois et au delà, on peut dire que ViTAM'PARC y contribue grandement, en IMG_4167.JPGoffrant à notre population un centre attractif et convivial, en passe de devenir le lieu de rendez vous ou de rencontre, qui faisait cruellement défaut à notre territoire. C'est ainsi qu'allant déjeuner au Vitam In ce vendredi, je n'y ai pas rencontré moins d'une demi douzaine de copains ou de connaissances.

IMG_4183.JPGIl faut féliciter la Migros pour l'aspect qualitatif de cette réalisation, très propre et très bien entretenue.

Pour ceux qui n'auraient pas encore découvert cette magnifique réalisation, il est urgent de vous y rendre, pour vous faire votre propre idée, et ne pas croire sur parole ce que mon enthousiasme peut parfois m'entraîner à écrire. Alors, que trouve t-on à VITAM'PARC?

IMG_4166.JPG

D'abord, il faut comprendre que VITAM'PARC a été conçu comme un centre de loisirs axé autour du thème de l'eau et du bien-être. Son slogan s'affiche d'ailleurs comme: "L'Eau, la Forme, le Bien-Etre, le Shopping"

IMG_4156.JPGOn y trouve donc une piscine couverte ainsi qu'un bassin d'aqua gym, des bassins de plein air (dont certains sontIMG_4159.JPG chauffés pour la pratique hivernale), ainsi que des pateaugeoires pour les plus petits, tant intérieures qu'extérieures. Et bien sur, il y a surtout les toboggans, faisant de VITAM'PARC un véritable Aqua Parc. En annexe à cet ensemble aquatique, un centre de bien-être vient d'ouvrir fin mars, offrant sauna, hammams et bains d'eau glacée; on ajoutera que massages et soins y sont aussi disponibles, pour le plus grand bonheur de ceux qui aiment être dorlottés.

Outre l'espace aquatique, on trouve à VITAM'PARC une immense plateforme de remise en forme et d'entretien physique disposant des équipements les plus sophistiqués. S'y ajoutent des terrains de squash et de badminton pour compléter l'offre.

IMG_4173.JPGMais VITAM'PARC offre aussi un mur d'escalade de 14 m de haut qui est un peu le point d'orgue du centre, puisque celui-ci est mis en valeur au point névralgique de la galerie commerciale, avec un espace vitré qui en fait un spectacle à lui tout seul, et donc un point d'attraction naturel.

La galerie commerciale, à taille humaine, regroupe une trentaine de commercants, avec plusieurs restaurants dont un IMG_4181.JPGMacDonald's. Outre le supermarché Migros qui en est le maillon principal, on y trouve aussi une pharmacie, une parfumerie, une maison de la presse, un magasin de téléphonie, un magasin d'équipement de fitness, un autre spécialisé pour les seniors.... L'autre point d'ancrage est le Magasin GO Sports, entouré d'un magasin de jouets, d'un coiffeur, d'un magasin d'optique et de quelques autres....

J'insiste sur le fait que cette galerie est de très haut standing, avec du marbre par terre et un souci constant de la rendre conviviale grace à une décoration événementielle sans cesse renouvelée.

Enfin, pour parfaire l'ensemble, un hotel 2 étoiles vient d'ouvrir, All Seasons,  offrant des prestations modernes et fonctionnelles, à un prix abordable

IMG_4193.JPG

Comme j'ai pu l'écrire dans d'autres articles, nous pouvons être fiers de cet équipement qui, ajouté au Macumba, au Casino de Saint-Julien et au Cinéma Multiplexe d'Archamps donne une attractivité régionale à cet espace. Espérons que les décisions prises par les élus concernés pour l'aménagement futur du plateau sauront s'appuyer sur ces atouts, et qu'elles iront dans le sens d'un renforcement de l'attractivité du pôle. A cet égard, un projet d'hôtel 3 étoiles s'il se concrétise, ne pourra qu'aller dans le bons sens.

IMG_4185.JPG
Sachant que désormais, la ligne D relie Genève & Saint-Julien à Vitam'Parc toutes les 20 minutes le mercredi et les week ends, vous n'avez plus d'excuses pour ne pas découvrir au plus vite l'une des attractions majeures du Genevois.

Le 5 mai prochain, VITAM'PARC ouvrira l'espace extèrieur de son centre aquatique et je suis impatient de voir petits et grands se régaler et s'éclater sur les toboggans et dans les bassins, sous le beau soleil du Genevois.

IMG_4142.JPG

21/04/2010

Le CEVA est en route

CEVA, premier maillon du futur RER de Genève, a désormais surmonté tous les obstacles administratifs qui faisaient obstacle à sa réalisation, et le premier coup de pioche devrait pouvoir être donné dès la fin de l'année, pour une ouverture prévue en 2015.

Plus qu'un nouveau moyen de transport, c'est un équipement structurant pour l'ensemble de la région lémanique qui s'accompagnera du remodelage de nombreux quartiers et qui va révolutionner la vie des habitants de la région d'Annemasse et au delà.

Toutefois, si la plupart des gens de la région en ont entendu parler, je ne suis pas sûr que tout le monde connaisse le détail du tracé et en quoi CEVA est un élément primordial du Projet d'Agglo Franco-Valdo-Genevois.  C'est pourquoi j'ai voulu proposer aux visiteurs de ce blog la présentation, courte mais très bien faite, du projet.

En visionnant la vidéo ci-dessous, on a une bien meilleure idée de ce que l'avenir nous promet: 

En résumé, si c'est la région d'Annemasse qui sera le principal bénéficaire de CEVA, la réalisation de CEVA impactera favorablement la vie quotidienne des habitants de l'ensemble de la région, rendant Genève plus accessible à tout son bassin de vie.

En ce qui concerne le territoire du Genevois, les bénéfices espérés sont les suivants:

- une réduction du trafic à la douane de Bardonnex
- une connexion à CEVA à Bachet de Pesay permettant de relier à la fois Annemasse et la gare de Genève-Cornavin

Espérons que les problèmes techniques ne viendront pas freiner les travaux et que le calendrier de mise en service puisse être respecté pour le bénéfice de tous les Genevois et de leurs voisins et amis Français.

 

17/04/2010

Les Bords de l'Aire: Une métamorphose écologique

Quand les Suisses font les choses, ils ne les font pas à moitié. Je suis allé voir ce matin le chantier des bords de l'Aire au pont de Lully, et j'ai été bluffé par ce que nos amis Genevois sont en train d'y réaliser, en joignant l'utile à l'agréable.

l'aire.jpgAu départ est la nécessité de protéger le quartier des crues de l'Aire, qui dans le passé est sortie de son lit, pour inonder de nombreuses habitations voisines de la rivière. A l'arrivée, et quelques 15 M. FS plus tard, on découvre un lieu complétement réaménagé pour faire une large place à la balade et au farniente le long du ruisseau.

Les travaux n'étant pas complétement finis, je posterai les photos dans quelques semaines pour que chacun puisse se rendre compte de ce qu'on peut faire quand il y a une véritable volonté politique de privilégier le cadre de vie. En attendant, j'invite tous les Saint-Juliennois à se rendre sur place (20 minutes de marche depuis le stade de la Paguette) pour découvrir par eux même une réussite exemplaire d'aménagement paysager.

Cet exemple devrait nous encourager, nous Français, à nous inspirer de leur exemple, pour aménager les bords de l'Aire sur la partie française de son cours.