Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2015

Poitiers - Berlin - Poitiers : Nouvelle ligne aérienne pour un fan de foot

Manuel Valls aime le sport, et particulièrement  le foot.(et le tennis aussi si l'on en croit sa visite à Roland Garros). Catalan, son club de coeur est le FC Barcelone, qui justement jouait ce samedi la finale de la Coupe des Champions, et pas si loin de chez nous, à Berlin.

Apres quelques heures pénible au Congres du PS à Poitiers, l'occasion était trop belle pour notre Premeir Ministre de s'offrir une petite escapade divertissante avec ses 2 fils et de filer dare dare à Berlin, d'autant pklus que le Falcon gouvernmental l'attendait sur le tarmac . Oublions les frondeurs et faisons nous plaisir: Ni vu ni connu puisqu'on sera de retour dès le lendemain à Poitiers.

Mais en France, à l'inverse des patrons et des stars du show-biz qu'ils côtoient à longueur d'année, nos politiques doivent rendre des comptes au bon peuple, de peur d'être accusés de gaspiller l'argent public. Alors vite, on trouve le prétexte d'une visite à Micjhel Platini, Président de l'UEFA pour parler Euro 2016, et le tour est joué. La ballade familiale de plaisir devient une réunion au sommet.

Nos leaders politiques vont ils continuer encore longtemps à nous prendre pour des gogos, pour ne pas dire plus? En effet, cette hypocrisie mensongère devient vraiment une insulte à notre intelligence. Pourquoi ne pas admettre tout simplement que le Premier Ministre avait envie de se faire plaisir (un petit caprice footballistique comme l'a appelé Florian Philippot) avec ses gosses, et que pour cela il a utilisé les moyens à sa disposition: le Falcon de l'Etat.

Après tout, notre Premier Ministre n'a jamais prétendu être un Premier Ministre normal, même si en l’occurrence il n'a fait que ce que ses prédécesseurs ont fait (peut-être plus discrètement) avant lui. Ce matin sur Europe 1, on avait d'ailleurs droit à la condamnation d'une connerie, voire d'un enfantillage de la part d'Olivier Falorni (l'ami intime de Ségolène Royal) qui m'a séduit par sa liberté de ton, alors que Bruno Leroux s’empêtrait lui dans des excuses vaseuses et malvenues pour justifier , sans convaincre, le déplacement Vallsien.

Où cela devient grotesque, c'est qu'on demande à l'ami Manuel de rembourser le coût du déplacement, soit 20000 € pour tirer un trait sur cette affaire. Ni plus ni moins qu'un mois et demi de salaire, une paille quoi!....

Quand cesserons nous d'être bêtes et hypocrites dans ce pays? Le salaire d'un Premier Ministre devrait plus vraisemblablement tourner autour de 50000 € par mois que de 12000€ comme c'est le cas . Tant qu'on sous paiera nos responsables, ils continueront à abuser de leurs privilèges non officiels, et le bal des cocus (des 2 cotés) continuera.

A propos, alors que l'ensemble des médias se délecte de cette polémique à 20000 €, qui parle encore du gâchis de près d'1 Milliard d'euros perdus dans l'affaire abracadabrantesque de l'Ecotaxe ou du coût des vaccins commandés par le gouvernement Sarkozyste et jamais utilisés.

A Singapour, le Premier Ministre gagne prés d'1 Million d'euros , ce qui ne choque personne! Mais il est incorruptible et ne confond pas le portefeuille de l'Etat et le sien. Chez nous, nous avons mis en scène la plus vaste hypocrisie qui soit, en sous payant nos responsables qui se rattrapent ailleurs ( Guéant, vous avez dit Guéant?); parfois ils se font prendre la main dans le panier de bonbons et cela permet aux journalistes de lancer l’hallali et de vendre du papier.

Même si je réprouve l'acte de Manuel Valls, tout cela n'est pas si grave et ne mérite pas qu'on s'y attarde trop. Il n'a volé personne, seulement profité de quelque confort que son poste lui permet. Cependant les politiques devraient enfin comprendre qu'il n'y a pas de meilleur moyen de fédérer un peuple vers un objectif qu'en donnant l'exemple depuis le haut. Il est temps de mettre un terme au "Faites ce que je dis, pas ce que je fais"

19:04 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manuel valls, michel platini, fc barcelone, poitiers, berlin | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.