Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2015

Éclats de voix dans un Conseil Municipal sans éclat

Mercredi soir était donc mon dernier Conseil Municipal. Une simple formalité pensais-je. D'autant plus que l'ordre du jour de ce Conseil Municipal de mars 2015 était d'une grande indigence puisque  seulement 8 délibérations figuraient au programme, avec il est vrai une délibération portant sur les subventions aux associations, point qui chaque année suscite un réel intérêt.

C'est toutefois lors des échanges hors agenda que les échauffourées ont eu lieu entre l'opposition de gauche avec M. de Smedt et Mme Sylvie Camilieri d'un côté et le maire et sa majorité de l'autre.

S'il est vrai que les propos préliminaires de Mme Camilieri étaient d'une virulence contestable, probablement liée à son exaspération face au double discours du maire qui prône la transparence et l'association de la minorité aux décisions et qui dans le même temps avance ses projets en consultant une partie de la population sans que les sujets ne soient traités en commissions, j'ai trouvé cependant déplacé le couplet moralisateur de M. Lorenzon sur le respect dû à la majorité. On voit bien que ce nouveau Conseiller Municipal n'a pas participé aux Conseils Municipaux de la précédente mandature. Il se serait rendu compte que son chef de file, lorsqu'il  siégeait dans l'opposition ne mâchait pas ses mots envers la municipalité de M. Thenard et que le respect n'était pas toujours présent dans sa posture.

Quant à l'énervement de Michel De Smedt qui s'est fâché tout rouge, lui habituellement si calme et posé, je dois dire qu'il m'a estomaqué. Là aussi, on sentait l'impatience et le dépit d'un homme de bonne volonté qui voit le premier édile se défiler à chaque fois qu'une question embarrassante lui est posée. M. Vielliard a en effet une façon tres adroite de botter en touche quand ça l'arrange. La confrontation entre le leader de la minorité de gauche et le maire a vu le ton monter des 2 cotés de façon inhabituelle et s'est conclue par une fin de non recevoir de la part du maire peu conforme aux exhortations de tempérance, de concorde et de convivialité qu'il prêche habituellement.

Quant à l'échange à propos des finances de la ville quand un Conseiller Municipal a demandé si la ville était ruinée comme on l'entendait parfois en ville, la réponse du maire a été bien entendu de nous rassurer sur les moyens de la ville à faire face à ses difficultés. J'ai cependant rappelé que cette situation était la conséquence d'une gestion euphorique depuis 5 ans alors que l'on savait que les dotations de l'Etat allaient baisser. J'ai aussi expliqué que c'est la raison pour laquelle depuis plus de 2 ans, j'ai systématiquement voté contre toute création de poste de fonctionnaire municipal.

Quoi qu'il en soit cet échange m'a renforcé dans ma conviction que nous n'échapperons pas à une hausse d'impôts, probablement dès l'an prochain, malgré les promesses électorales de M. Vielliard. Alors bien sûr, il trouvera des excuses pour nous faire avaler la pilule, rejetant la faute sur la municipalité précédente (ce qui est en partie vrai) et sur l'Etat. Cependant je considère que M. Vielliard est trop intelligent et au fait des affaires de la ville pour avoir été naif sur ce coup. Au contraire, je pense qu'il nous a menti sciemment, conscient comme tout politicien qui se respecte que les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

Voilà le résumé de ce qui fut pour moi mon dernier Conseil Municipal. S'il en était besoin, je dois avouer que je ne regrette pas du tout ma décision car la façon dont le maire traite l'opposition m'insupporte de plus en plus,expert qu'il est de rouler ses adversaires dans la farine. Quant à la convivialité qui lui est chère, elle semble avoir disparu comme en témoigne le ton des invectives.

Malgré tout, je souhaite bon vent à Saint-Julien-en-Genevois et je resterai vigilant à défendre, dans un autre rôle, les intérêts de ses habitants. J'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont témoigné leur confiance et leur soutien tout au long de ces 7 années passées au service de notre ville et de la CCG.

09:47 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : saint-julien, conseil municipal, vielliard, de smedt | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Commentaires

Merci Pierre pour ton dévouement à la ville de Saint-Julien.

J'espère que tu resteras actif d'une manière ou d'une autre car nous avons besoin de toutes les voix pour faire vivre notre démocratie. Surtout de ceux qui placent l'intérêt de la ville avant leurs intérêts personnel

A bientôt donc et bon vent !

David

Écrit par : David | 17/03/2015

Les commentaires sont fermés.