Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2014

Débat Eric Zemmour vs Eric Brunet - des arguments à méditer

 

Zemmour vs Brunet, Le Suicide Français, RMC, Margaret Thatcher, Churchill, Tony Blair, François Bayrou

 

Voila un débat fort intéressant entre les 2 Eric qui se retrouvent sur l'état lamentable de notre pays mais qui divergent sur la cause de ce déclin.

Pour Eric Zemmour, ce sont les élites qui en sont responsables tandis que pour Eric Brunet, ce sont les Français eux même qui sont à blamer pour cette "décadence". Mon homonyme est bien entendu courageux et n'a aucune chance d'être entendu en voulant mettre les responsabilités sur chacun d'entre nous plutôt que de nous exonérer de nos responsabilités, car ce n'est évidemment pas très porteur de dire à quelqu'un qu'il doit assumer sa part de responsabilité dans l'échec.La preuve est que 74% des auditeurs de l'émission ont soutenu la thèse de Zemmour contre 26% seulement qui partageaient la vision de Brunet.

Pour étayer son propos, Eric Brunet compare le peuple français au peuple anglais qui, dans les heures sombres de son histoire, a su choisir de son plein gré des leaders forts (Churchill, Thatcher, Blair) pour le sortir de ses errements, alors que le peuple français lui, a "subi" les grands hommes qui se sont imposés à lui pour sortir le pays de l'ornière et le faire rayonner (Louis XIV, Napoléon, Charles De Gaulle).

Je dois dire que sur ce point j(ai tendance à rejoindre Eric Brunet car je pense que notre peuple, immature, a tendance à croire au Père Noel, et qu'il est malheureusement prêt à avaler toutes les couleuvres que les politiciens lui servent, pourvu que ce soit ce qu'il a envie d'entendre et que ce soit le chemin le plus facile.

Ainsi aux élections de 2012 notre peuple a t-il suivi l'homme qui leur promettait de réenchanter le rêve français, sans évidemment dire comment il allait faire, plutôt que d'écouter la voix de la raison, celle que défendait lors de la campagne François Bayrou qui annonçait des lendemains difficiles et qui proposait des réformes vitales mais peu populaires. Je me rappelle fort bien qur le candidat MODEM a commencé sa campagne à pres de 18% dans les sondages pour finir à moins de 10%. Une vraie dégringolade donc alors que les trois autres candidats rivalisaient de démagogie avec le résultat que l'on connait.

Les Français sont d'incorrigibles rêveurs qui croient qu'on peut sans arrêt faire abstraction de la réalité et de l'effort, car probablement sont-ils convaincus, ce fut d'ailleurs le titre d'un livre, que Dieu est français.

Le mérite du livre de Zemmour est de mettre sur la table un diagnostic éclairé de nos maux! Mais en même temps, Mr Zemmour commet une grande faute en exonérant le peuple de ses responsabilités. Car ce n'est pas un homme providentiel qui nous tirera d'affaires ( à moins d'être un dictateur) mais bien plutôt une conscience collective populaire de la nécessité de se réformer et de l'urgence qu(il y a à réagir en se rassemblant autour d'un projet de salut public commun et partagé.

Si cela n'est pas fait rapidement, la jeunesse française se révoltera contre ses aînés qu'elle accusera d'avoir précipité le pays dans le gouffre, et qui sait alors ce qui pourrait en sortir!...

Les commentaires sont fermés.