Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2013

Soirée UMP à Cranves Sales avec Christian Jacob

UMP Cranves Sales1.JPG

 

Hier soir a eu lieu une réunion UMP organisée par notre député Virginie Duby-Muller dans la salle des Sociétés à Cranves Sales où le maire Bernard Boccard nous a fort civilement donné l'hospitalité. L'invité d'honneur était Christian Jacob, le chef de file  des députés UMP à l'Assemblée Nationale venu nous précher la bonne parole du parti sur quelques sujets essentiels du moment, et tout particulièrement l'économie.

 

Christian Jacob.jpg

 

J'ai ainsi découvert que Mr Jacob était à l'origine un agriculteur qui s'est "égaré" en politique, ce qui me l'a tout de suite rendu sympathique. Il nous a d'ailleurs tenu un discours très terre à terre, mettant en évidence les lacunes de ce gouvernement socialiste qui s'empètre dans des réformes à contresens de ce qui devrait être fait, privilégiant le matraquage fiscal(+ 70 Mards d'impôts) alors qu'il faudrait en priorité s'attaquer à la réduction des dépenses publiques qui représentent aujourd'hui 57% du PIB, quasiment un record mondial.

Christian Jacob a exprimé le souhait que la Droite revienne sur 3 grandes lois socialistes marquées dans le temps comme suit:

1981: la retraite à 60 ans
1988: l'instauration du RMI
1997: la mise en place des 35 heures

3 réformes qui ont contribué à dévaloriser la valeur travail et à plonger notre pays dans le déclin économique.

Il a aussi critiqué la mise en oeuvre du CICE qui, au final, profite en premier à la Poste et à la Grande Distribution et surtout affirmé que ce dont la France avait le plus besoin était une bonne cure de SIMPLIFICATION.

Il s'est ensuite interrogé sur le fait que si notre système éducatif est aussi bon, comment se fait-il que le chomage des jeunes en France soit de 26% pour les moins de 25 ans alors qu'il n'est que de 7% en Allemagne. Mr Jacob a proné la possibilité d'aller vers l'apprentissage dès 14 ans, en faisant remarquer que le taux de placement dans les filières professionnelles est de 90% contre seulement 50% dans l'enseignement général.

A un moment où la dépense publique atteint 1000 Milliards d'euros, il a insisté sur la nécessité de réduire le nombre des fonctionnaires et de simplifier le mille feuilles administartif qui offre 5 niveaux de resonsabilités (état, région, département,intercommunalité, commune), ce qui est fort couteux et ralentit considérablement la mise en oeuvre des actions.

Enfin, il a réitéré la position de l'UMP qui ne ferait jamais d'alliance avec le FN dont le programme économique était complétement nul, rejoignant sur certains sujets le Front de Gauche en pronant par exemple  le maintien ou le retour de la retraite à 60 ans.

En résumé : Un bon orateur, une bonne salle, une bonne soirée.

 

UMP Cranves Sales 2.JPG

Christian Jacob entouré de Bernard Boccard, Bernard Accoyer, Virginie Duby-Muller, Sophie Dion, Pierre Hérisson, Jean-Claude Carle et Martial Saddier

 

00:59 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, christian jacob, virginie duby-muller | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.