Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2013

Le mariage gay justifie t-il les manifestations qui parcourent la France?

J'ai été interpellé récemment par une lectrice de ce blog qui me demandait quelle était ma position par rapport au mariage gay, aussi appelé par la majorité "mariage pour tous" et dont la loi l'autorisant vient d'être votée aujoud'hui.

Voila un sujet sensible, qui, quelle que soit la position prise, attirera à son auteur le désaveu de 50% de l'opinion, puisque c'est à peu près la ligne de partage dans le pays sur le projet de loi. Il n'y a donc rien a gagner à afficher son opinion sur un tel sujet, mais cela ne me géne pas pour exprimer ce que je ressens.

Je considère que comme la peine de mort en son temps, le mariage gay relève de la conviction personnelle et non pas d'une orientation politique gauche ou droite.

Pour ma part je n'y suis pas favorable, en tant que "mariage", car j'aurais préféré que l'on aménage le Pacs pour lui donner les mêmes droits qu'au mariage et ainsi  donner aux gays les mêmes droits qu'aux mariés hétérosexuels. Mais je n'y suis pas non plus hostile car il est en effet normal que tout un chacun bénéficie des mêmes droits, quelle que soit sa préférence sexuelle.
 
Quant à l'adoption, j'ai mes réserves car souvent l'enfer se cache dans les détails et je n'ai pas suffisamment étudié les détails de la loi pour avoir un jugement définitif. Il me semble cependant que l'on fasse trop de cas de ce que propose la loi, puisqu'un célibataire a droit à l'adoption. On ne voit donc pas pourquoi un couple d'homos ne le pourrait pas; il lui suffirait de se déclarer célibataire pour contourner la loi. Metttre fin à cette hypocrisie me parait donc tout à fait légitime. En revanche, remplacer les notions de pére et mère, qui s'appliquent dans 95% des cas,  par parent 1 et parent 2, pour 5% des cas seulement, me parait totalement grotesque.
 
Cependant, il est hors de question pour moi de participer à une quelconque manifestation contre cette loi, et ce pour une raison simple: j'aime la cohérence et la responsabilité personnelle. Mr Hollande avait mis cette mesure à son programme; la mesure No 31. Il l'applique, ça ne me choque pas, même si ça ne m'emballe pas, ni ne me gène d'ailleurs.
 
Ce sont les 2 millions d'électeurs qui ont voté blanc lors des Présidentielles de  2012 et permis la victoire de Mr Hollande face à Mr Sarkozy qui ont décidé. S'ils s'en mordent les doigts aujourd'hui, ça ne les disculpe pas pour autant de leur responsabilité!....
 
Qu'ils en assument donc les conséquences démocratiquement!
 
J'ai suffisamment pesté contre la dictature  de la rue quand la droite était au pouvoir pour la soutenir aujourd'hui. La différence c'est que la gauche n'y cède pas, et pour moi, c'est son droit démocratique: elle applique son programme, sur lequel elle a été élue. Il n'y a donc rien à dire la dessus.
 
Quand la droite reviendra au pouvoir, elle ferait bien de s'inspirer de cet exemple et de mener ses réformes à leur terme , quelle que soit l'attitude de la rue. C'est comme cela qu'on doit diriger un pays démocratique.

21:11 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mariage gay, frigide barjot | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.