Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2013

Rencontres du Patrimoine à Viuz en Sallaz - 5 & 6 avril 2013

Paysalp1.JPG

Paysalp2.JPG

Paysalp3.JPG

Paysalp4.JPG

08:46 Publié dans Haute-Savoie, Histoire, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg | | |  Facebook

29/03/2013

Il se passe toujours quelque chose à la Maison du Salève

MDS-7 mai.JPG

Conférence gratuite sur la flore du Salève le Mardi 7 Mai à 20:30

07:56 Publié dans Genevois Savoyard, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maison du salève, david aeschimann | | | Digg! Digg | | |  Facebook

27/03/2013

Histoire et patrimoine - l'histoire du Genevois

Je suis persuadé que pour savoir où l'on va, il est essentiel de savoir d'où l'on vient. Plus de 30000 personnes vivent dans le canton de St Julien, mais bien peu connaissent l'histoire mouvementée de notre territoire et de notre relation avec Genève. Quant aux Genevois, de la même façon, bien peu nombreux sont ceux qui connaissent l'histoire de la "France Voisine" comme ils nous appellent.

C'est pourquoi au moment où on parle du Grand Genève et de la place que doit y jouer  notre territoire, il m'a paru opportun de mettre à la portée de tous un historique succint du Genevois, qui permette à tout un chacun de mieux comprendre les relations complexes que ce territoire qu'on appelle aujourd'hui le Genevois français a entretenu avec Genève, la Savoie et la France tout au long de ces 2000 dernières années. Je me focaliserai bien entendu sur notre bonne ville de Saint-Julien qui a joué un rôle central dans cette histoire.

J'espère que mes fidèles lecteurs y trouveront plaisir et que mon travail leur donnera l'envie d'en savoir plus, en se plongeant dans les livres et sur les sites web qui m'ont permis d'écrire cette histoire abrégée et que je me propose de conter en 4 chapitres

- le Genevois des Allobroges à la Réforme

- Le Genevois de la Réforme à la Révolution Française

- Le Genevois de la Révolution à l'Annexion

- Le Genevois de 1860 à nos jours

Rendez Vous dans les prochaines semaines pour découvrir une histoire passionnante, celle de notre terre et de notre espace de vie .

12:15 Publié dans Genève, Genevois Savoyard, Histoire, Saint-Julien | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, st julien, le genevois, genève | | | Digg! Digg | | |  Facebook

25/03/2013

Le Carnaval de St Julien - Une fête populaire tres réussie

st julien,carnaval

En route pour le défilé à travers la Grande Rue

Samedi soir, la MJC de St Julien, accompagnée de plusieurs associations dont le Comité des Festivités et la FCPE, avait mis en scène le désormais traditionnel carnaval de St Julien.

 

st julien,carnaval

Apres une après midi de  jeux à l'Arande, le défilé s'est mis en route vers la mairie, puis de là s'est rendu à la place du Marché où le bonhomme hiver fut brulé.

st julien,carnaval

Une fête sans prétention très réussie avec de très nombreux enfants déguisés dont les sourires illuminés faisaient plaisir à voir.

st julien,carnaval

st julien,carnaval

st julien,carnaval

Le Bonhomme Hiver est en feu

Félicitations aux organisateurs et en particulier au chef d'orchestre, le directeur de la MJC Philippe Dufrene, pour avoir mené à bien ce beau projet qui contribue à animer notre ville et à nous donner l'occasion de nous retrouver, petits et grands St Juliennois autour d'un bon moment de convivialité.

st julien,carnaval

Philippe Dufrene, tout illuminé

19:22 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : st julien, carnaval | | | Digg! Digg | | |  Facebook

22/03/2013

Résultat du Conseil Municipal de St Julien: Minorité 1 - Majorité 0

Hier soir, lors du Conseil Municipal de St Julien-en-Genevois, la municipalité en place et tout particulièrement le maire Jean-Michel Thénard ont fait preuve de leur manque de sérénité, pour ne pas dire plus.

Lors de la dernière commission Finances, les élus majoritaires avaient fait part de leur volonté d'augmenter les impôts de 2%, augmentation qui était donc au programme des délibérations du Conseil Municipal de ce 21/3/2013.  Cette initiative m'avait d'ailleurs interpellé et j'avais même demandé avec humour à l'Adjoint aux finances si la Municipalité actuelle souhaitait perdre les élections municipales de 2014, tant chacun sait qu'il est inopportun, voire suicidaire, d'augmenter les impôts en période électorale.

A cela il me fut répondu que justement, la municipalité ne souhaitait pas faire ce genre de calcul, ni faire de démagogie mais qu'en tant qu'élus ils entendaient assumer leurs responsabilités sérieusement pour le bien de la ville; L'Adjoint aux Finances ajouta qu'en son âme et conscience une telle augmentation était justifiée compte tenu des projets importants que l'équipe en place avait pour la ville.

Funeste naiveté, car Antoine Vielliard, en bon politicien qu'il est, ne l'entendit pas de cette oreille et vit immédiatement le bénéfice électoral qu'il pouvait tirer de cette initiative hasardeuse. Après nous avoir consultés sur notre position vis à vis de cette augmentation d'impôts et vérifié qu'il y avait au sein de la Minorité un consensus à priori pour s'y opposer, il déclencha l'attaque sous forme d'une pétition qu'il lanca, non sans avoir rameuté la presse pour donner plus d'écho à son opposition absolue à une telle hausse. C'est ainsi que fort opportunèment Carole Varnier du Faucigny, le journal sarcastique local qui se régale de ces joutes croustillantes, était présente hier soir au Conseil.

Mais à notre grande surprise, la mère de toutes les batailles n'eut pas lieu, puisque l'un des combattants, le maire en l'occurrence, renonça à se battre et esquiva la joute promise, en retirant la délibération de l'ordre du jour.

Dès le début de séance, après avoir villipendé les méthodes abjectes de certains, sans les nommer, qui utilisent blogs et presse pour distiller des contre vérités et faire de la politique politicienne, le maire nous annonca que dans un esprit de pacification et d'apaisement, il avait décidé de retirer cette proposition au dernier moment et qu'il n'y aurait donc pas d'augmentation des taux d'imposition sur la feuille d'impots que les Saint-Juliennois recevront fin 2013. Ouf! Comme en 1938 à Munich, nous venions d'échaper à la guerre.

Cet épisode tragi-comique appelle plusieurs commentaires de ma part.

Si la situation l'exigeait vraiment, je trouve bien peu courageux de la part du maire de retirer une délibération qui devait bénéficier aux St Juliennois. Il a reculé non pas devant des milliers de gens dans la rue, mais devant une pétition qui hier soir à 20:00 n'avait recueilli que 120 signatures. Une telle reculade montre qu'il est désormais sur la défensive et Il ne sort pas grandi d'une telle attitude de renoncement. Ne choisit-on pas nos élus par rapport à des convictions et à une force de caractere pour les mener à bien. Si sa proposition était légitime, il se devait de la défendre, sans craindre le débat! Mais l'était-elle vraiment? Au vu des événements, on pourra désormais en douter.

Je trouve de la même facon que la Majorité a fait preuve d'un grand amateurisme en se risquant à proposer une hausse d'impots sans justification incontestable. Ils ont sous estimé l'Opposition en croyant que nous laisserions faire sans broncher; ils se sont trompés et ils se sont fait contrer.

Pour ma part, tout en étant farouchement opposé à cette hausse d'impôts malvenue, je n'ai pas signé la pétition que mon co-listier Antoine Vielliard a lancé et je tiens à m'en expliquer ici.

D'une part parce qu'il l'a lancée sans me consulter, et que je trouve la méthode quelque peu cavalière. En effet, si Antoine m'a bien consulté, ainsi que les autres membres de l'Opposition sur notre position par rappot à cette augmentation d'impôts, c'est tout seul, et de son propre chef qu'il a pris l'initiative de lancer cette pétition, d'abord sur son blog portevoix, puis en version papier; c'est ainsi que j'ai découvert dans ma boite à lettres hier à 14:00 le Bulletin Municipal de mars et la pétition. Amusante coincidence!...

D'autre part, parce que j'estimais que c'est au sein du Conseil Municipal que devait se régler ce problème et que j'attendais les explications de la Majorité avant de me prononcer, et le cas échéant signer alors une pétition. Je souhaitais en outre que fut mise en évidence la difference de méthode entre une Municipalité et des élus socialistes qui augmente les impots et celle de l'Opposition qui privilégie, et de loin, une maitrise accrue des dépenses pour éviter d'avoir recours trop facilement à la vache à lait qu'est à leurs yeux le contribuable. C'est d'ailleurs ce que j'ai dit hier soir.

Comment peut on accepter une hausse d'impôts alors que les recettes du budget 2013 sont systématiquement sous évaluées, mais que les dépenses ne sont pas bridées pour autant (+8% d'accroissement de frais de personnel prévus au budget 2013). En symbole de mon opposition à cette gestion, j'ai d'ailleurs décidé de systématiquement voter contre toute nouvelle création de poste à pourvoir par un fonctionnaire, me réservant la possibilité d'approuver ou de m'abstenir sur une création de poste réservé à un contractuel, ce qui n'engage pas de façon irrémédiable les dépenses futures de la commune.

Non il ne faut pas augmenter les impots maintenant: la proposition de la Majorité aurait créé  un accroissement de recettes de 100 000 €, ce qui est négligeable  par rapport a un budget de fonctionnement de 19 000 000 €,  mais le message envoyé aux plus modestes d'entre nous aurait été calamiteux, les poussant un peu plus, s'il en est besoin, vers les extrêmes. En ces temps de vache maigre, chacun doit y mettre du sien. Une  augmentation de l'impôt  ne doit venir qu'en dernière extremité ou pour faire face à un projet très important et prioritaire qui la justifie. Hier soir, je n'ai pas entendu un tel discours.

Au final, la raison a prévalu, et c'est tant mieux, même si je regrette la méthode employèe pour y arriver. La politique municipale, ce n'est pas la guerre! L'Opposition doit respecter la Majorité et vice versa. C'est l'interet général qui doit primer. Hier soir, j'ai eu le sentiment que celui-ci était pris en otage au profit de raisons et stratègies avant tout électorales. Je ne crois pas que les Saint-Juliennois y aient gagné au change, car si l'Opposition a incontestablement gagné le match aller grace à un but personnel d'Antoine Vielliard, il faudra attendre le résultat final en 2014 pour connaitre le vrai vainqueur de cet affrontement stèrile mais médiatisé.

Entre temps, la Presse en aura fait ses choux gras, et le dialogue entre la Majorité et l'Opposition se sera détérioré, avec pour corollaire un repli sur soi de la Majorité qui sent bien que sa position est affaiblie. Elle trouvera dans cet épisode une justification supplémentaire pour nous tenir à l'écart de ses réflexions et travaux sur la construction de l'avenir de notre commune. Et, au final, de par notre exclusion des projets à venir, c'est Saint-Julien qui en patira, car nous ne pourrons pas exprimer notre point de vue et contribuer à l'amélioration du fonctionnement et des aménagements futurs de la ville.

Pierre Brunet
Conseiller Municipal de Saint-Julien-en-Genevois
Conseiller Communautaire de la CCG

Les Jeudis du Patrimoine - c'est l'affaire de tous à 16:00 Espace Jules Ferry

Journée du Patrimoine mars.JPG

20/03/2013

Journée Naionae du Souvenir à St Julien

saint-julien,hotel de ville

Hier soir les drapeaux étaient de sortie sur la place de la mairie, et les représentants de l'Êtat avaient mis leurs plus beaux habits pour célébrer la Journée Nationale du Souvenir et du Recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc;

Il ne sert cependant à rien de pavoiser si l'on n'est pas capable de présenter correctement le batiment principal de la ville, théatre de toutes les réjouissances et de tous les honneurs républicains.

Quelle pitoyable image donne en effet notre ville à ses administrés quand au fronton de la mairie manquent depuis plusieurs mois 2 lettres  à l'inscription "Hotel de Ville"

saint-julien,hotel de ville


Un exemple significatif du laisser aller de cette municipalité qui reflète bien le peu d'importance qu'elle attache à la préservation et à l'entretien  des batiments publics et qui permet de comprendre pourquoi notre ville est aussi mal entretenue.

Mais l'exemple venant dit-on d'en haut, faut-il s'en étonner?

 

saint-julien,hotel de ville,propreté

 

12:55 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint-julien, hotel de ville, propreté | | | Digg! Digg | | |  Facebook

18/03/2013

Pour en savoir plus sur le Grand Massif et Flaine

 

Pour ceux qui n'ont pas vu le JT de 13:00  dimanche dernier, vous pouvez revoir ci dessus un reportage consacré au Grand Massif et en particulier aux stations des Carroz d'Araches et de Flaine. Un documentaire tres interessant, surtout pour la partie consacrée à Flaine. Le reportage haut-savovard commence  apres 11'33".

20:37 Publié dans Haute-Savoie, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grand massif, les carroz, flaine | | | Digg! Digg | | |  Facebook