Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2013

L'Entreprise est l'avenir des Français

Même si depuis quelques temps, on parle beauucoup de problèms sociétaux, comme le mariage pour tous ou le droit de vote des étrangers, ne nous laissons pas abuser, le problème crucial qui doit faire l'objet de toutes les attentions de notre gouvernement, c'est de casser la spirale négative qui, depuis 30 ans, entraine  inéxorablement notre pays vers le déclin économique et le déclassement. Et pour cela, il va falloir réinventer un nouvau modèle, innovant et adapté à notre époque, ce qui ne se fera pas sans douleur.Mais, sachons le, on ne pourra pas faire l'économie de cette remise en question, faute de quoi l'avenir de nos enfants sera en réel danger.

De tradition familiale, mon père, mes frères et moi, avons toujours été interessés par la politique, au sens noble du terme, qui consiste à chercher les meilleurs moyens et les voies possibles pour assurer le bien-être de notre pays et de ses habitants.

Maurice Brunet.JPGL'un de mes frères, aujourd'hui à la retraite après une brillante carrière de chef d'entreprise qui l'a vu diriger une entreprise devenue sous sa direction  leader mondial dans le domaine des paliers magnétiques , ce qui lui a d'ailleurs valu de recevoir la légion d'honneur il y a quelques années, m'a fait parvenir récemment sa réflexion sur sa vision d'avenir pour notre pays. J'ai trouvé ces propositions suffisamment interessantes pour les partager avec vous.

Je me propose par la suite de revenir sur certains points qui méritent à mon sens d'être approfondis et commentés, ce que je ferai lors de prochaines notes sur ce blog.

 

Projet pour la France  

 

Peu importe pourquoi et comment la situation de la France est ce qu’elle est, le seul débat qui vaut la peine est comment redresser notre pays de manière pérenne.

La France souffre d’un chômage endémique et tous ses malheurs et difficultés ne sont que le résultat de ce chômage de masse.

La France et ses dirigeants n’ont pas encore compris ou fait semblant de ne pas comprendre que pour réduire le chômage ,il faut créer de la richesse à travers des produits de qualité, fiables, innovants et compétitifs qui puissent se vendre en France , en Europe et dans le Monde entier.

 

Qui créent les richesses??   Les ENTREPRISES et uniquement les ENTREPRISES

 - l’état ne crée pas de richesse

 - les fonctionnaires ne créent pas de richesse

 - les corps de santé ne créent pas de richesse

- tous les corps qui accompagnent la vie collective ne créent pas de richesse

Tous ces gens qui sont très utiles ont un rôle primordial pour organiser , soigner , éduquer et accompagner ceux qui vont créer de la richesse dans les ENTREPRISES

Pour résoudre les problèmes de la France , il faut donc avoir des ENTREPRISES performantes grâce à une organisation du pays et du Droit du travail qui leur soient favorables par rapport à leurs concurrents étrangers .

 

Rôle de l’Etat

Organisation générale du pays et soutien aux réflexions stratégiques d’orientation des entreprises dans les domaines fondamentaux: énergie, transports, infrastructures, informatique, communications, santé , éducation, défense et sécurité.

Les employés de l’état (fonctionnaires) ne doivent être qu’au service des créateurs de richesse

 

Règles de vie des ENTREPRISES

 

Droit du travail

  -la Direction des Entreprises ne doit avoir en interne qu’un seul interlocuteur « Le Comité d’entreprise » seul représentant démocratique dans les entreprises. Tous les avantages des syndicats conférés par les lois Auroux doivent être supprimés (premier tour des élections au Comité d’entreprise ,négociations salariales privilégiées , attribution de temps etc…)

 - retour aux 39 heures ( voire 40 ) payées 35 , suppression des RTT, pour une amélioration de 10 à 15% de la compétitivité  sans perte de pouvoir d’achat ( uniquement moins de congés).

- annualisation du travail en accord avec le Comité d’entreprise.

-en contrepartie augmentation considérable des revenus du personnel qui créent la richesse  (doublement de la participation ,intéressement pour que Participation plus Intéressement égalent 33% du résultat net après l’impôt société)

-en cas de revente d’une entreprise, 20% de la plus value crée et payée par l’acheteur doit être retournée au personnel (qui a créé la valeur)suivant des règles à définir avec le Comité d’entreprise  (ancienneté , responsabilité , efficacité).

-Impôt Société aligné sur la moyenne des pays équivalents.

-réduction (-15% environ) et simplifications des charges sociales pour rétablir la compétitivité, l’investissement et le résultat dont l’Etat profite à travers l’IS, ainsi que les actionnaires qui ont investi dans l’Entreprise.

-simplification des règles de sécurité dont la mise en œuvre quelquefois ubuesque coute très cher et qui s’avèrent souvent inutiles voire néfastes

 

Développer les ENTREPRISES

 

- Expliquer l’importance des Entreprises dans le système éducatif (la majorité des Enseignants ne savent pas comment elles fonctionnent ) et ce que c’est , Artisanat , TPE ,PME et Grandes Entreprises

-valoriser l’Apprentissage et les contrats en alternance pour tous les métiers de proximité

- définir un Contrat Général de plan à 5, 10 et 20 ans pout toutes les grandes filières soit stratégiques (Energie , Communication , Défense) soit  à fort potentiel de Main d’œuvre (bois , aéronautique ,automobile, pharmacie, jouets, électroménager, textile….)

-rapatrier les technologies et les secteurs de production rendus à nouveau compétitifs par les mesures prises

-supprimer le Principe de précaution qui n’est qu’un frein à l’Innovation et un accélérateur de coûts

-réduire tous les coûts énergétiques des entreprises (gain supplémentaire de compétitivité) et pour les particuliers (gain de pouvoir d’achat) ;voir Innovation

-Supprimer le Numerus Clausus, dont l'effet pervers est de "protéger" des secteurs et de  restreindre la concurrence (taxis, pharmacies, notaires.....), dans toutes les professions

 Innovation

 - Energie  : développer le nucléaire de 4eme génération (réacteur refroidi à l’Hélium et laissant dix fois moins de déchets que l’EPR); centrales de petites tailles (600 MW) mieux dispersées dans le pays, évitant les grands réseaux de transport et donnant une grande souplesse de fonctionnement .

- Gaz de schiste : faire le point des réserves réelles de la France quitte à utiliser les techniques connues aujourd’hui avec les précautions élémentaires; Si la France est assise sur un pactole , mettre le paquet sur d’autres moyens d’extraction (acoustique de puissance , laser de puissance , pyrotechnie etc…)

-Géothermie ;pour le chauffage urbain , faire 50 à 60% des nouvelles installations avec chauffage combiné Pompes à Chaleur et Gaz (pompes à chaleur Air Eau , Air Air … dont les technologies sont désormais très au point et les rendements très intéressants. Un tel équipement peut être  associé à une chaudière gaz uniquement pour les cas extrêmes d’utilisation;

-Gaz  :raccordement de TOUTES les maisons au gaz naturel à l’instar de l ‘électricité.

-Energie renouvelables, continuer l’effort mais surtout développer le STOCKAGE de l’énergie (stockage cinétique , hydraulique,  chimique …)

-piles à combustibles :grâce aux centrales de 4eme génération , on peut produire de l’Hydrogène à coût raisonnable pour l’utiliser dans les piles à combustibles génératrices d’électricité et non polluantes

-développer des véhicules électriques pour les villes

-développer les voies fluviales , le gros transport par Mongolfière

-développer de grands Ports Autonomes indépendants

-internet très rapide accessible à TOUS  (cuivre, Wimax , fibre optique ou satellite)

 

 ORGANISATION GENERALE DU PAYS

 1)  Création de régions comportant au moins 5 départements

 2)  Millefeuille réduit à

         - régions :augmentation considérable des responsabilités et des pouvoirs des régions

         -communautés de communes

3) Représentation élective

-députés:10 par régions en fonction de la population (1 pour 300000 h)

-sénateurs :(s’il est prouvé que c’est indispensable) 1 par département soit 100 sénateurs maximum

 4) Fonctionnaires : réduction considérable du nombre de fonctionnaires pour revenir à la moyenne européenne par 100000 habitants; réexaminer les besoins réels pour que l’Etat et les instances Régionales puissent jouer pleinement leur rôle

Sous traiter à des entreprises extérieures tout ce qui n’est pas Régalien

 5) Vie élective

- égalité des chances devant l’élection; pas de retour garanti pour les fonctionnaires qui doivent démissionner

- pas de nouveau mandat électif ou fonction de confort après 70 ans, pour tout le monde

-mise en place d’un permis à points pour Voter .Définir quelques règles simples et de bon sens pour qu’un citoyen puisse voter et pénaliser ceux qui ne votent pas

-comptabiliser les Bulletins Blancs dans les votes exprimés.

-Limitation du cumul des mandats à deux (un national + un local) sans cumul des revenus (fin des indemnités de toutes sortes).

 6) Egalité

 Cette maxime au fronton de nos édifices doit être appliquée partout

- fin des privilèges (sur 5 à 10 ans) qui sont perçus indument

-suppression des Régimes spéciaux (retour au droit commun)

-suppression des avantages des élus (sénateurs et députés)

-tout le monde paie son électricité (agents EDF), tout le monde paie le train et l’avion

-pas d’avantages particuliers aux CE des grandes entreprises d’état

-fin de tous les avantages octroyés aux gens du voyage , aux étrangers en situation irrégulière

-suppression du statut des fonctionnaires, qui deviennent des employés de l’Etat de France avec le même droit du travail

 6) Retraite

-Remonter progressivement l’âge du départ à 65 ans sauf pour les métiers pénibles (à définir avec prudence) et carrières de très longues durée  (45 ans)

- même pourcentage de retraite/derniers salaires  (24 derniers mois) pour tout le monde

 7) Sécurité

-tolérance Zéro

-travaux réels d’intérêts publics pour petits délits

-peines planchers pour délits

-grosses peines incompressibles (quoi qu’il arrive) ou accord d’un jury populaire

- justice rapide , efficace et non laxiste

-redéfinir la notion de mineur   (14 à 16 ans)

 8) Economies de l’Etat

-réduction du train de vie de l’Etat

-personnel dans les ministères proportionnels au budget alloué

-arrêt de la gabegie dans les Ambassades

-réduction du nombre des Ambassades en Europe , remplacement par de simples Consulats ,idem dans les petits pays

 9) Immigration

-arrêter toute immigration pendant 3 à 5 ans pour permettre de bien intégrer ceux qui sont déjà là, (sauf besoin express et ponctuels)

- développer une Immigration choisie , l’Entreprise France définit ses besoins à un horizon moyen et long terme et permet ou sollicite l’immigration nécessaire

 10) Education

 -rétablissement de règles strictes pour le respect des Professeurs , tout manquement est traité comme un petit délit par le Proviseur

 -contenu: mettre l’accent sur les filières choisies dans le cadre du Plan général de la Nation, enseigner l’Entreprise

 -maitrise de l’anglais ou l’Espagnol pour tous (on défendra mieux la langue française si on est réellement capable de parler les langues mondiales) car c’est indispensable pour la majorité des Entreprises

 -30 à 35 élèves par classe , si la discipline est respectée , il n’y a aucun problème.

-rétablir une sélection des élèves pour une meilleure orientation précoce et des candidats à l’Université

 11) Impôts et Taxes

-suppression de l’ISF comme dans le reste de l’Europe

-harmoniser la fiscalité en Europe

-imposition raisonnable du Capital (moyenne européenne)

- fiscaliser l’ENSEMBLE des revenus y compris prestations sociales et autres  allocations (aucun revenu ne doit échapper au calcul de l’Impôt

- l’IR ne doit jamais dépasser 50% des revenus

 12) Projets Sociétaux

-systématiser un référendum pour les grands débats sociétaux (mariage homosexuel, vote des étrangers , nationalité, immigration…)

 13)  Mise en place d’un salaire de Mère au foyer (ou Père) avec quelques conditions simples (enfants , pérennité); gain sur les coûts de délinquance sur l’éducation , sur la vie collective.

 

En résumé ce projet est centré sur les ENTREPRISES et sur leur environnement , seules entités à créer de la richesse , donc à créer des emplois, qui eux-mêmes créerons de l’activité en consommant des produits et en participant à la vie financière collective. L’environnement ce sont tous les services permettant à ces entreprises de fonctionner de manière juste , efficace et efficiente.       

Il serait utopique de penser que l’on peut appliquer un tel programme d’un coup de baguette magique , cela pourrait prendre 5 à 7 ans si  les acteurs décidés à le mettre en œuvre sont convaincus de la nécessité impérieuse de sauver leur magnifique pays, sans se soucier à court terme de leur confort personnel;de tels hommes ont existé et je suis certain que la France en possède encore ; notre pays est il prêt , probablement pas , mais un peu plus aujourd’hui qu’hier, à nous de les convaincre

Maurice BRUNET

NB: Maurice a été le PDG d’une entreprise innovante de Haute Technologie dont le développement a permis de passer de 50 à 250 personnes en 12 ans grâce à des produits uniques au monde dont l’exportation représente plus de 85% de l’activité

 

maurice Brunet2.JPG

Maurice Brunet, un retraité passionné par son pays

 

17:05 Publié dans Politique Française, Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : france, maurice brunet, s2m, politique | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Commentaires

Il y a de bonnes choses dans ce texte mais le postulat de départ "seules les entreprises créent des richesses" est bien sûr erroné.

On vit dans une société beaucoup plus complexe où la richesse est aussi créée par les fonctionnaires qui bossent, par les bénévoles de tout poil, par les profs qui forment de bons ingénieurs ou les entrepreneurs qui feront ensuite du pognon...

On est aussi dans une société où le comportement de certaines entreprises détruit volontairement de la richesse en cherchant à maximiser le profit. On peut aussi se poser la question de la réelle valeur ajoutée par toutes ces entreprises financières. Car ce qui fait la richesse d'une société ce n'est pas que le pognon, c'est aussi la qualité de l'eau, de l'air, la qualité de vie en général.

Pour moi ceci est une vision d'un âge.

Écrit par : Joël | 05/02/2013

Répondre à ce commentaire

C'est la différence entre la vision de droite et la vision de gauche. Tu ne trouveras pas chz moi ou ma famille une quelconque défense du capitalisme financier dévoyé: nous souhaitons son démantellement car il nuit au vrai fondement de ce que en quoi nous croyons: la libre entreprise.
Quant au reste, faut il être d gauche pour apprécier la qualité de l'environnement? Non vous n'avez pas le monopole de la qualité de la vie. La plus grosse difference c'est que nous cherchons à créer de la richesse avant de la partager alors que certains à gauche préfèrent distribuer la richesse qu'ils n'ont pas en tirant des chèques sur l'avenir, avec le résultat désastreux de la dette colossale que nous connaissons aujourd'hui.
Il est tmps de cesser la caricature du méchant capitaliste qui ne cherche qu'à s'en mettre plein les poches. Tu serais surpris, si tu les connaissais, de costater combien de petiits patrons ont le sens du bien ciommun, et de leurs employés.
Pierre

Écrit par : Pierre Brunet | 08/02/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire