Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2012

Robert Palmer chante "Johnny and Mary"

Renault en avait fait son hymne il y a quelques années en arrière.

18:43 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : robert palmer, johnny and mary | | | Digg! Digg | | |  Facebook

22/09/2012

Fête Départementale de l'UMP à Samoens - 15 septembre 2012

La famille UMP de Haute Savoie était réunie samedi dernier à l'Espace du Bois aux Dames de Samoens, dans un cadre bucolique et champêtre qui resplendissait sous un beau soleil.

A cette occasion, nous eumes la chance de pouvoir écouter les 6 prétendants (ou leurs représentants) à la fonction de Président de l'UMP nous présenter leur vision et leur programme pour la France.

Nathalie Koscissko-Morizet ne fut pas très constructive, passant le plus clair de son temps à fustiger François Hollande et les Socialistes. Un discours convenu qui ne suscita pas l'enthousiasme.

Luc Chatel, représentant Jean-François Copé, lui succèda au micro, pour vanter les mérites de son chef de file; et c'est vrai que personne ne contestera que Jean-François Copé est un bon chef de parti, comme le fut Nicolas Sarkozy en son temps. Ne dit-on pas d'ailleurs avec humour  à propos de ces deux là : Copé-Collé.

Ce fut ensuite le tour de Bruno Le Maire, qui nous fit d'abord rire, comparant le Parapentiste de Samoens (PS) avec le Parti Socialiste (PS) qui ont en commun le fait que s'ils savent tous deux d'où ils partent, ni l'un ni l'autre ne sait où ils va atterir:)  Sa prestance, son élocution et un ton très charismatique rappelant Jacques Chirac dans sa quarantaine, surprit et enthousiasma l'auditoire avec un discours volontaire, ambitieux et courageux, sans faux fuyant. Un vrai talent et une bonne surprise!.... Dommage que l'ancien ministre de l'Agriculture ne sache pas ce qu'est un hectare (voir sa prestation au Grand Journal en 2010)....

Henri Guaino, si lyrique dans ses discours, n'est pas un bon orateur. Il nous parla d'Etat, de République et de Nation, nous confessant au passage qu'il n'avait pas fait son deuil du départ de Nicolas sarkozy et qu'il espérait vivement son retour. Un peu soporifique tout cela, même si l'homme m'est sympathique....

Xavier Bertrand avait envoyé un représentant peu connu dont le discours terne nous laissa entendre que l'ancien secrétaire général de l'UMP ne briguerait pas la Présidence, ce qu'il confirma dès le lendemain sur les ondes.

Enfin, telle la star du spectacle, François Fillon arriva avec ses béquilles, en fin de matinée, pour nous parler de sa vision de la France, dans un style  décontracté, sans cravate, qui contraste avec l'image coincée que veulent donner de lui les médias.

François Fillon n'est pas un tribun qui cherche à émouvoir les foules, par des vibratos ou des effets de manche. C'est plutôt un candidat taille patron qui assure et qui n'a pas besoin  de coups de menton pour retranscrire sa détermination. Nul doute que Jean-François Copé serait un meilleur chef de parti que lui, mais parallèlement, Mr Fillon sera sans conteste un bien meilleur candidat à l'élection présidentielle de 2017. Or, la candidature de l'ancien Premier Ministre à la Présidence du Parti est une protection contre les coups bas que son adversaire pourrait lui réserver lors des primaires de 2016, si Mr Copé et son équipe tenaient les manettes du parti. C'est à mon avis le sens de sa candidature aujourd'ui.

Son discours fut clair, limpide et visionnaire. J'aime cet homme qui ne fait pas de bla bla et qui est simple dans sa façon d'être, en plus d'être très accessible; ce qui m'a permis de passer près de 20 minutes à sa table et de pouvoir l'apostropher sur les échecs du quinquennat Sarkozy. Comme je le lui ai dit, à la manière du pilote automobile qu'il est, il fait des gestes lents et précis pour diriger le volant de la voiture vers une trajectoire impeccable; ce qui permet d'être très rapide, quand d'autres s'agitent trop et font tourner le volant dans tous les sens, ce qui leur impose une vitesse réduite au risque de provoquer la sortie de route.

Les autres candidats n'ayant pas obtenu leurs parrainages, ce qui est regrettable pour la démocratie, l'affrontement sera donc un duel Copé - Fillon, et connaissant le premier, il sera sans merci, car c'est un peu leur avenir politique qui se joue là. Rendez-vous en novembre pour connaître celui qui sera en premièr ligne face au gouvernement socialiste.

Ne lachez rien Mr Fillon, et allez jusqu'au bout. Si François Hollande échoue avec son attelage hétéroclite, vous êtes le meilleur atout pour la France.

Fillon et Pierre.JPG

21/09/2012

Caricatures de Mahomet - une caricature de journalisme

Il n'est pas question d'interdire la liberté de la presse, bien au contraire, on aimerait une presse plus libre encore. Mais tout droit impose en même temps des devoirs. J'ai toujours détesté le apprentis sorciers qui déchainent les éléments en s'excusant de ne pas avoir voulu les provoquer. Un minimum de responsabilité sociale s'impose à ceux qui ont le pouvoir de manipuler les foules.

Dans le cas qui nous occupe, était-il nécessaire à Charlie Hebdo de venir mettre de l'eau sur le feu en publiant ces caricatures de Mahomet au moment où le monde musulman s'embrasait suite à la diffusion sur le net de ce navet "l'innocence des musulmans" qui met en scène la provocation la plus infantile afin de faire monter la haine entre les chrétiens et les musulmans, avec un résultat réussi puisque plus de 10 personnes ont trouvé la mort, dont un ambassadeur américain, dans des affrontements sanglants.

Pour une fois, je suis en total accord avec Tarik Ramadan: ce n'était vraiment pas le bon moment de faire de la provoc!....

Et qu'on ne vienne pas nous dire qu'une basse manoeuvre de marketing visant à se faire de la pub sur les événements (la aussi résultat positif, on ne parle que de ça) est justifiée par la défense de la liberté de la presse. Et bien évidemment, l'ensemble de la classe médiatique est tombée dans le panneau en glorifiant ces "héros de la Résistance à l'envahisseur musulman " que sont Schard et ses collègues.

Non vraiment, la connerie est sans limite. Au lieu de monter les gens les uns contre les autres, ne pourrait on pas favoriser le vivre ensemble? Ce qui n'empèche pas l'humour et la tolérance, bien au contraire. L'humour servant à dépassionaliser les débats et à apporter  une tolérance et le respect de l'avis de l'autre, au besoin en utilisant l'auto dérision. Ainsi, se moquer dans le même journal, de toutes les religions et de leurs travers, à un moment d'apaisement, me paraitrait une idée simple et de bon sens, mais malheureusement peut-être est ce trop simple pour nos journalistes français toujours avides de scoops et de gloriole, et dont la vanité n'est pas le moindre de leurs défauts.

17:52 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charlie hebdo, tarik ramadan, liberté de la presse | | | Digg! Digg | | |  Facebook

20/09/2012

Conférence : A qui profite Le Grand Genève

Saluons l'initiative de La Tribune de Genève qui organisait hier soir à l'espace Louis Simon de Gaillard une conférence publique sur le Grand Genève, afin de comparer les vues françaises et suisses sur ce grand projet transfrontalier appelé à mettre de l'ordre dans le développement de notre bassin de vie.

6 conférenciers étaient appelés à exprimer leur point de vue face aux questions de l'animateur Mr Pierre Ruetschi, rédacteur de La Tribune de Genève.

 

grand genève,tribune de genève,Pierre Ruetschi,Bernard gaud,christian dupessey,antoine vielliard,etienne blanc,david hiler,eric staufer

 

Coté français

Mr Bernard Gaud, Président de la CCG et Président en exercice de l'ARC
Mr Christian Dupessey, Maire d'Annemasse et Conseiller Régional de Rhône-Alpes
Mr Antoine Vielliard, Conseiller Général de Haute Savoie et conseiller municipal à St Julien en genevois

Coté suisse

Mr David Hiler, Conseiller d'Etat (Vert)
Mr Eric Stauffer, Député et Conseiller Administratif d'Onex (MCG)
Mr Daniel Rosselat, Syndic de Nyon

David Hiler a rappelé en préambule que Genève avait connu une croissance très, voire trop, forte ces dernières anées avec 30000 emplois créés entre 2005 & 2008. Cette croissance incontrôlée est à l'origine de nombre des problèmes qui touchent le territoire du Grand Genève, d'autant plus que, David Hiler ne l'a pas caché,  Genève n'a pas, et de loin, tenu ses engagements en matière de construction de logements (2500 par an avaient été envisagés pour Genève au moment de la signature du premier Projet d'Agglo). Ce laxisme genevois a été rendu possible par le filet de sauvetage que représente la France voisine qui elle a construit les logements dont Genève manque de plus en plus cruellement. A tel point que Bernard Gaud l'a rappelé, 2/3 des nouveaux logements crées dans la première couronne en France sont achetés par des Suisses. Le président de la CCG a aussi affirmé que la France construisait mieux désormais, en limitant le mitage de son territoire.

L'attractivité de Genève a attiré une nouvelle population venant d'Europe, qui est venue, au grand dam de Mr Staufer, se substituer à la population frontalière " de souche", faisant grimper les traversées de la frontière à 550000 passages/jour, pour une population frontalière travaillant à Genève de 90000 frontaliers, dont 25000 de nationalité suisse qui se sont installés en France voisine dans les 10 dernières années. David Hiler prévient cependant qu'il faut s'attendre à un fort ralentissement de la croissance dans les années qui viennent, en partie à cause de la crise mais surtout tant l'accroissement du coût de la vie a rendu Genève désormais moins attractive pour les multinationales.

C'est d'ailleurs un point sur lequel il y a eu unanimité: la croissance des dernières années a été trop forte, entrainant un changement trop rapide dans le mode de vie des habitants. Mr xxx a d'ailleurs signalé que le Canton de Vaud avait refusé l'installation de nouvelles entreprises "exterieures" sur son territoire afin de "protéger" les entreprises locales et de ne pas handicaper leur développement à l'avenir. Dans le même temps, le district de Nyon a construit 7500 logements depuis 10 ans, alors que Genève a été suffisamment " maligne" pour préserver sa campagne, grace à sa législation. Le résultat: une augmentation de 6% des emplois pour seulement 2.5% de logements.

Tout le monde s'accorde à reconnaitre que la pénurie de logements à Genève est à l'origine des principaux probèmes de notre territoire: l'absence de logements à Genève oblige les résidents genevois à s'installer en France voisine, ce qui, combiné avec leur fort pouvoir d'achat exacerbé par un taux de change anormalement favorable, a généré une hausse intolérable des prix de l'immobilier dans le Genevois français , le Pays de Gex ou le Chablais, forçant les résidents de la première couronne qui ne travaillent pas en Suisse, soit à aller travailler à Genève, soit à émigrer vers la deuxième ou troisième couronne, créant par la même des problèmes de circulation de plus en plus sévères.

S'il y a accord sur le diagnostic, on ne peut s'empècher de constater que les solutions proposées ne sont pas foison. Dans cette optique, on peut noter la proposition de Mr Etienne Blanc, député maire de Divonne qui rappelle que 400 000 fançais traversent chaque jour les diverses frontières européennes de notre pays pour travailler hors de France, alors que seulement 10 000 étrangers font le chemin inverse. Pour pallier ce problème spécifiquement français dans notre région, il préconise l'instauration d'une zone franche d'activités de 40 km² autour de l'aéroport de Genève, avec un droit fiscal et social spécifique, mais sur le territoire français. Idée qui suscite une grande méfiance en France, et même en Haute-Savoie,  dès que l'on s'éloigne du territoire du Grand Genève.

Pour David Hiler, le manque de solutions provient en partie d'une forte opposition des habitants envers la construction de nouveaux logements, tandis qu'Antoine Vielliard fait remarquer que nous sommes probablement la seule agglo au monde qui met sa périphérie au dela d'une ceinture verte qu'est la campagne genevoise; ceinture verte qui devient chaque jour un peu plus asphyxiée par les voitures qui la traversent pour relier les "banlieues françaises" à la ville centre.

Face à ce problème de mobilité croissant, chacun s'accorde à privilégier les transports en commun, avec cependant des désaccords sensibles:

David Hiler trouve ridicule de prolonger les trams vers les banlieues périphériques françaises, leur préférant largement le train, comme cela se fait avec le canton de Vaud. C'est pourquoi s'il est un farouche partisan du CEVA, il est beaucoup plus réservé sur les projets de tram vers St Julien ou St Genis-Pouilly. Eric Staufer villipende quant à lui le maire d'Annemasse qui a supprimé le parking autour de la gare d'Annemasse, ce à quoi Mr Dupessey répond que les parkings se feront plus loin (Reignier, La Roche.....) puisque le CEVA irriguera non seulement Annemasse mais toute la Haute-Savoie. Quant à Antoine Vielliard, il fait remarquer que l'étalement urbain couvre près de 100 kms autour de Genève, alors que l'un des problèmes cruciaux est lié au financement des infrastructures, sachant que le 1% patronal qui finance de nombreux transports en France défavorise la région frontalière puisque les entreprises suisses qui emploient des frontaliers en sont exonérées. Il demande ainsi que les frais de fonctionnement des transports transfrontaliers soient financés à hauteur de ce qu'est la ponction fiscale: soit 80% pour Genève et 20% pour la France.

La parole ayant été donnée au public, j'en ai profité pour proposer à nos amis suisses de plancher sur un projet qui m'est cher: la crétion d'une gare de pré-embarquement pour l'aéroport à Bardonnex, avec un service de bus express sur l'autoroute pour relier la gare de préembarquement à l'aéroport. Je peux dire avec fierté que cette idée a suscité un vif interet tant chez Mr Hiler que Mr Staufer, et j'espère qu'à partir de là, on pourra mener les études en vue d'avancer sur un projet hautement symbolique en terme d'aménagement trans-frontalier de notre territoire. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce projet que j'ai imaginé il y a déja 3 ans, je vous invite à cliquer sur le lien ci-après: une gare de préembarquement à Bardonnex

Pour conclure, je ne peux que me féliciter de cette initiative de La Tribune de Genève, qui au vu de la nombreuse assistance présente (pres de 400 personnes) a montré que le sujet interessait grandement la population du Grand Genève, puisque tel est désormais le nom de notre bassin de vie. D'autre part, il est essentiel de tisser des liens trans frontaliers et de se parler entre Français et Suisses pour trouver des solutions gagnant-gagnant plutôt que de monter les populations les unes contre les autres de part et d'autre de cette frontière qui depuis 15 ans fond comme neige au soleil.

13/09/2012

Il y a 30 mois, Jean Ferrat nous quittait....

Pour ne pas oublier ce magnifique chanteur qui nous a enchanté, en chantant....

18:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean ferrat, un jour | | | Digg! Digg | | |  Facebook

La FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) à Valleiry?

Un nouvel exemple de l'attractivité internationale de notre canton a été révélée par Le Dauphiné Libéré qui titrait hier sur l'implantation probable du centre mondial de  logistique et de recherche de la FIA à Valleiry.

Jean Todt.jpgStructure dirigeante du Sport automobile, et dirigée depuis octobre 2009 par le français Jean Todt, la FIA administre la réglementation de tout le sport automobile, y compris la Formule 1 et le rallye, en tout, une quinzaine de compétitions majeures.

Dans une optique de rationalisation de son fonctionnement et de ses couts, la FIA, basée à Genève a trouvé fort interessant de positionner son "back office" sur le territoire du Genevois français qui présente l'opportunité de la proximité de Genève, et d'un cout moindre, tout en étant au coeur de l'Union Européenne.

Je suis particulièrement satisfait de ce projet, qui va dans le sens du positionnement de notre territoire que je défends depuis près de 4 ans: une plateforme d'accueil pour les sociétés mondiales à vocation internationale et Européenne. Notre territoire doit s'affirmer comme un complément géographique et économique à la Cité de Calvin afin de  donner une valeur ajoutée plus forte à Genève dans sa quête de favoriser l'installation de multinationales dans le bassin lémanique. Ce sera une stratégie gagnant- gagnant qui enrichira notre territoire et lui permettra d'y développer l'emploi.

12/09/2012

Programme culturel à St Julien cet automne

Scene Culturelle.JPG

14:09 Publié dans Culture, Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : culure, st julien | | | Digg! Digg | | |  Facebook

10/09/2012

Honte à LIBERATION

Liberation-Arnault.jpg

La Une de Libé du 10/9/2012

 

Que penser du degré de déchéance dans lequel est tombé ce pays lorsque l'un des plus grands quotidiens nationaux titre en une sur sa haine des riches et de ceux qui réussissent.

Je ne suis pas particulièrement un fan de Bernard Arnault, mais, ayant travaillé dans l'industrie du luxe,  j'ai quand même un profond respect pour ce qu'il a réalisé et ce que ses entreprises ont rapporté à notre pays.

Pour moi, une telle Une est une honte nationale, révélatrice des plus vils instinct qui guident certains dans ce pays, et j'espère que le gouvernement saura rappeler à plus de mesures ses soutiens. Je pense même que des excuses publiques sont nécessaires.

Quand ils voient ça, après devoir subir la confiscation de 75% de leurs revenus, je pense que les riches, cons ou pas, ont toutes les raisons de déserter ce pays qui ne se complait que dans la médiocrité.

Et bien évidemment, c'est toujours deux poids deux mesures, car que dit le journal de la gauche bien pensante à propos de Tsonga, Forget ou Loeb qui échappent bien tranquillement au fisc sur les rives du lac Léman, et qui eux, ne contribuent en rien à l'emploi ou à la balance commerciale!...

Quand ceux qui tirent la charrrette France auront déserté leur poste, j'ai bien peur que la charrette France ne nourisse plus que des affamés.

18:09 Publié dans Politique Française, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberation, bernard arnault | | | Digg! Digg | | |  Facebook