Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2012

La fresque nouvelle est arrivée - Une belle réussite

Finalemet, plus de 3 ans après ma première demande en faveur de l'édification d'un trompe l'oeil sur le mur de la maison Sauthier, et après quelques périgrinations dont mes lecteurs ont pu suivre le déroulé sur ce blog et dans les journaux, Cité-Création vient de démonter les échaffaudage, nous faisant découvrir la (ou mieux devrais je dire les) fresque(s) qui vont devenir un des symboles de la ville.

Afin de bien préciser les choses, je tiens à affirmer ici, sans ambage, que j'ai milité depuis 3 ans pour que la municipalité se décide à réaliser un trompe l'oeil sur le mur nu qui défigurait notre centre ville. J'invite d'ailleurs mes lecteurs d'aujourd'hui à relire l'article que j'avais publié sur ce blog le 12/11/2010

murvide.jpg

Le mur de  centre ville tel qu'on ne le verra plus

Sans compter d'autres mentions de mon souhait de voir réaliser un trompe l'oeil le 16/2/11 ou le 30/3/11. sur ce même blog.

Je ne peux donc qu'exprimer ma satisfaction de voir cette fresque enfin réalisée. Même si je regrette la méthode qu'a choisie la municipalité pour mener à bien ce projet, et surtout la façon de prendre des décisions sans concertation une fois le mur en boulets découvert sous le crépi, comme je l'ai écrit dans l'article publié le 19 juin dernier. Frustration que je ne renie pas, tant elle est la conséquence de la façon de travailler de cette municipalité.

Rappelons en effet que sous cet hideux crépi, se cache un très beau mur en boulets, qui aurait mérité qu'on examine sa valeur avant de poursuivre les travaux. Qu'était une semaine de plus par rapport aux 3 ans qu'il a fallu au maire pour se décider à agir pour faire disparaître cette horreur qu'était le mur en crépi gris.

Mur boulets.JPG

Le mur, tel qu'il aurait pu être.

Mais, bon, rien ne sert de ressasser ce qui aurait pû être!.... Regardons ce qui est! Et là, il serait malvenu de ne pas reconnaître que la fresque réalisée par l'entreprise lyonnaise Cité-Création est magnifique, et qu'à coup sûr, elle deviendra l'un des points d'interet de notre ville.

On peut s'interroger sur le choix de juxtaposer 2 fresques si différentes, mais à tout prendre, on peut dire que le résultat est fort réussi.

Fresque3.JPG

La fresque murale vue de la gauche, coté rue

Fresque2.JPG

La fresque murale vue de la gauche

Le thème choisi est la mise en scène des activités à St Julien: Charlie Chaplin, à gauche, est censé faire penser au cinéma Le Rouge et le Noir, tandis que les joueurs de musique symbolisent le rôle actif de St Julien dans la musique, avec en particulier le festival Guitare en Scène. On notera aussi un très joli fond avec la montagne du Vuache en arrière plan. Mais ce que j'apprécie le plus dans cette fresque est le clin d'oeil discret au passé et au patrimoine de notre ville avec le reflet dans la fenêtre de gauche de la façade de l'hôtel du Cheval Blanc; ceci est particulièrement bien vu, et j'ai été séduit par ce détail.

Mais pour vraiment apprécier tous les détails, j'invite chacun de vous à vous arrêter devant l'oeuvre afin d'en admirer les détails qui sont parfaitement exécutés et de vous faire votre propre idée.

A gauche de cette fresque, on trouve la seconde fresque, de type végétal ,qui met en évidence le paysage du Salève et la flore de notre contrée. Si cette fresque jure un peu avec, la première, je pense qu'on s'y habituera, et cela donne au centre ville un apect frais et fleuri.

Fresque1.JPG

La fresque "végétale" qui ouvre vers le jardin du Cheval Blanc

Rendez-Vous début septembre pour l'inauguration officielle de cette magnifique réalisation dont je suis sur, tous les St Juliennois serons fiers.

Et bravo à toute l'équipe de Cité-Création, et tout particulièrement à Man, l'artiste qui a magistralement exécuté le travail qui lui a été confié.

06/08/2012

22 v'la Michael, Le seigneur des anneaux!...

anneaux-olympiques2.jpg

Oui vraiment, avec ses 22 médailles olympiques, dont 18 en or, Michael Phelps est bien le seigneur des anneaux Olympiques.

A son crédit, sur 3 Olympiades, 18 médailles d'or, 2 d'argent et 2 de bronze. Un tel palmares met incontestablement celui qu'on surnomme l'Albatros au firmament des athlètes Olympiens.

M-Michael-Phelps.jpg

Cela ne donne que plus de poids et de saveur aux compliments adressés par ce seigneur des bassins à notre jeune nageur français Yannick Agniel, qui à 20 ans, peut déja s'enorgueillir d'une belle moisson de 4 médailles ( 2 d'or et 2 d'argent) en une seule Olympiade.

Agnel.jpg

 

Chapeua l'artiste, et bonne retraite.....

08:25 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : anneaux olympiques, michael phelps, yannick agnel | | | Digg! Digg | | |  Facebook

01/08/2012

Guitare en Scene 2012 - Toujours plus haut

Saint-Julien a connu ce week end un festival extra-ordinaire qui a enchanté le nombreux public venu applaudir un plateau de renommée mondiale.

Après une soirée rock vendredi inaugurée par BETH HART (voir ci-dessous), le groupe Suisse GOTTHARD a enflammé la salle  avant que KEB MO puis ERIC SARDINAS ne parachèvent le spectacle.

Le G3 du samedi qui réunissait 3 légendes de la guitare: Steve Morse, Steve Vai & Joe Satriani a connu un grand succes avec près de 5000 spectateurs qui ont échappé de peu au déluge qui s'est abattu sur la ville à 1:30 du matin, juste après que les musiciens eussent fini leur performance.

Quant à la soirée du dimanche qui accueillait la tête d'Affiche ZZ TOP , elle a été la soirée la plus fréquentée depuis que le festival existe avec 5000 personnes communiant dans une ambiance hyper sympa.

Pas étonnant que Philippe Manoeuvre, le grand prêtre français du rock considère GES comme l'un des tout meilleurs festivals de l'été, ou que des télés nationales, comme BFM,  se déplacent désormais pour couvrir le festival.

Que nous réserve Jacques Falda pour l'année prochaîne? A coup sur, on peut s'attendre à  une affiche grandiose qui cofirmera le festival St Juliennois au firmament des événements musicaux de l'été Européen. En tous cas, chapeau bas à lui, au comité organisateur et à tous les bénévoles qui rendent ce week end de juillet inoubliable.

Un petit mot aussi pour les organisateurs des Musicales qui ont permis d'enflammer la ville pendant 10 jours avant le festival, en présenatnt des artistes de qualité. Et merci au soleil qui était bien sur St Julien en cette seconde quinzaine de juillet pour nous permettre d'en profiter à plein.

16:50 Publié dans Musique, Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st julien, guiitare en scène, beth hart, g3, gotthard, zz top | | | Digg! Digg | | |  Facebook