Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2012

François Hollande, le socio démocrate français qui va révolutioner le PS

Comme le montre l'article publié sur ce blog en octobre 2010, je ne suis pas peu fier d'être l'un de ceux qui avait prévu l'ascension de François Hollande plus de 18 mois avant sa victoire.

Beaucoup ont tendance à sous estimer l'homme et ils font à mon avis une grave erreur. C'est un fin politique qui, comme un joueur d'échec, planifie à l'avance ses coups. C'est vrai qu'il ne gesticule pas comme Sarkozy, et qu'il ne monopolise pas le terrain médiatique à tout bout de champ, laissant un peu plus d'espace à ses ministres. Mais qui s'en plaindra? On lui reproche ses hésitations. Mais finalement qu'importent quelques semaines de plus pour prendre une décision, si au final, la décision est effectivement prise et c'est la bonne décision qui est choisie. Des couacs au gouvernement? Peut-être mais  à mon avis, après quelques mois d'accoutumance, le Président est sur la bonne voie.

Ce qu'il vient de réussir avec le rapport Gallois est un coup de maître, obtenant même des félicitations de Laurence Parisot, la Présidente du MEDEF, exploit que la droite n'a pas souvent réussi. Bien sûr, son aile gauche crie au scandale, mais que peut-elle faire? Rejoindre Melenchon et abandonner alors pour toujours les allées du pouvoir? Non, il ne risque pas grand chose sur sa gauche.... On voit même les écolos qui se font rouler dans la farine mais qui n'en peuvent mais. Hollande sait ce qu'est le rapport de force et il en joue avec adresse.

La bonne nouvelle, c'est qu'avec François Hollande, le PS est en voie de se social-démocratiser, rejoignant ainsi la grande famille des partis socio-démocrates européens. Cela veut dire plus de lisibilité pour l'avenir et moins de crainte de la part des forces vives du pays à propos de  la prise de pouvoir par le PS. Si en même temps, il pouvait sortir le PS de son sectarisme, et réduire au silence les acharnés de la gauche sectaire comme Benoit Hamon ou Emmanuel Maurel, je l'applaudirais des deux mains.

Il ne lui reste plus à abolir cette mesure stupide sur les 75% d'impôts, ce qu'à mon avis, il fera, dès que les choses iront mieux, respectant par là même sa promesse que cette imposition ne serait que temporaire, pour que la France ait enfin un gouvernement de gauche qui ne soit pas un épouvantail et qui fasse de notre pays un pays à nouveau attrayant pour les investisseurs étrangers. Si dans le même temps ce gouvernement s'attaque sérieusement à la délinquance et prend des mesures fermes pour remettre de l'ordre dans les quartiers, on ne pourra que s'en réjouir.

Cela n'empéchera pas le PS de subir une lourde défaite aux municipales en 2014, mais cela permettra au Président de donner un coup supplémentaire à droite en nommant Manuel Valls à Matignon, s'assurant alors, avec la sortie de crise espérée pour 2015 une réélection triomphale en 2017. Car oui, je pense que François Hollande est là pour 10 ans.

J'entends déja certains me dire que comme l'opportuniste de Jacques Dutronc, je retourne ma veste. A ceux là, je réponds sans hésitation "pas du tout". Ne vous y trompez pas, je n'ai pas changé de camp! Je reste un homme de droite. Mais, n'étant pas un politicien de carrière, cela ne m'empêche pas de me réjouir quand notre principal adversaire de gouvernement revient sur terre et qu'il met en oeuvre une politique qui va dans le bon sens. Si en 2017, nous devions assister, comme je l'espère, à un duel Fillon - Hollande, ce ne pourrait être qu'une tres bonne nouvelle pour la France avec deux candidats de très bon niveau, et j'en suis sûr, une campagne qui enfin adresserait les vrais problèmes de la France avec une alternative de solutions raisonnées pour y faire face. Car François Fillon a raison: le plus grand défi qui nous fait face est celui du déclin de notre pays. Il est temps que nos dirigeants s'en rendent compte et qu'ils prennent enfin les mesures pour y remédier.

Mais l'opposition se grandira en reconnaissant les bonnes mesures de ce gouvernement et n'en gagnera que plus de crédibilité pour s'opposer à celles qui laissent à désirer....

18:18 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hollande, fillon, social démocratie | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.