Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2012

St Julien se prend pour Atlanta, ville de Coca-Cola

St blocs1.JPG

En aout 2011, la Municipalité de St Julien procédait à l'aménagement d'une terrasse devant la Diligence afin de réanimer la vie du centre ville. Inititive louable qui a reçu notre soutien!...

Cependant, la finalité de ce que nos édiles voulaint pour notre ville n'étant pas complétement claire dans leurs têtes, il fut décidé par les maitres à penser de la Municipalité de se donner un peu de temps pour réfléchir à l'aménagement complet du carrefour de centre ville; cela même alors que nous avions fait plusieurs propositions, qui n'eurent pas l'heur de leur plaire, mais bon, pourquoi pas!...

C'est ainsi que le 8 aout 2011 furent installés ces "magnifiques" blocs platique rouge et blanc dont on ne sait s'ils étaient destinés à annoncer par avance les festivités de Noel ou à vanter les vertus de Coca Cola. Tant et si bien que je décidais d'alerter notre maire sur la nécessité, pour une fois, de se départir de leur "tram de céna-teur" lors de leur prise de décision, et de trancher une fois pour toutes.

C'est ainsi que lors du Conseil Municipal de Décembre 2011, sur le ton humoristique qui me semblait convenir à cet incident, j'interpellais le maire en le félicitant pour le raffinement des décorations de Noel, qui cette année avait été poussé jusqu'à orner notre centre ville de ces magnifiques blocs blanc et rouge, très bien assortis aux couleurs de Noel. Apres le rire que déclencha mon intervention, je fus heureusement surpris de constater que plusieurs élus de la majorité vinrent me féliciter de mon intervention, car eux aussi déploraient cette indécision du maire, qui avait pour conséquence de nous imposer ces horribles éléments.

Un mois plus tard, rien n'ayant changé, lors du Conseil Municipal de janvier, je revins à la charge, toujours sur le registre de l'humour: Annoncant un dysfonctionnement sérieux des services de la municipalité, ce qui eut l'heur d'obtenir l'écoute attentive du maire, je prévins celui-ci que ses services qui avaient démonté l'ensemble des décorations de Noel, avaient, par inadvertance, oublié d'enlever les fameux blocs plastique, clou des décorations hivernales que j'avais louées le mois précédent . Une fois rassuré en constatant que ce dysfonctionnement n'était finalement dû qu'à une pointe d'humour de ma part, le maire passa à autre chose......

C'est donc cette fois sur le ton d'un véritable agacement et d'un courroux bien justifié que j'interpellais le maire une troisième fois lors du Conseil Municipal de Février. Cette fois ci, je pris la Presse à témoin, et je critiquai vivement cette nonchalance, voire même ce je-m'en foutisme d'une municipalité qui ne prenait pas les choses à bras le corps pour d'abord, nous débarrasser de cette pollution visuelle, et enfin, finir l'aménagement du carrefour de centre ville. Sur un ton rassurant et avec beaucoup d'aplomb, le maire me promit alors que les travaux seraient exécutés sous peu, et que le centre ville retrouverait bien vite une allure accueillante. Cela fut dit par notre premier édile le 1er mars 2012, or les blocs plastique sont toujours en place à ce jour, le vendredi 11 mai 2012.

St Ju blocs2.JPG

Je ne sais pas ce qu'en pensent mes amis et concitoyens St Juliennois, mais pour ma part je ne peux que m'élever contre une aussi mauvaise gestion de notre commune; si pour un cas aussi simple, il faut autant de temps pour prendre une décision (en l'occurence plus de 9 mois), cela ne laisse présager rien de bon pour les dossiers majeurs de la commune. Je tenais à vous en informer et vous dire que comme vous, nous sommes las de cette pollution visuelle indigne d'une ville qui souhaite revivifier son commerce de centre-ville.

09:06 Publié dans Saint-Julien, Vie Municipale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st julien, décorations de noel, conseil municipal, coca cola | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.