Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2012

La baudruche MELENCHON s'est dégonflée aussi vite qu'elle avait enflé

L'imposture MELENCHON a été dénoncée et a fait Pschitt , et c'est tant mieux!...

Melenchon.jpg

En effet, autant je respecte François Hollande, et ses idées de gauche quxquelles je ne souscris pas, mais qui sont raisonnables et qui tiennent compte de l'interet de notre pays, autant je villipende l'attitude de ce tribun populiste qui est fort mal placé pour attaquer Marine Le Pen, lui qui est aussi extrémiste  qu'elle, et qui véhicule des idées de détestation du même acabit; car même s'il n'a pas les mêmes cibles, son programme serait tout aussi catastrophique pour la France.

C'est facile d'allumer le feu, Monsieur Melenchon, mais beaucoup plus difficile de le circonscrire, une fois qu'il a pris. Vous êtes un dangereux inconséquent qui met son talent de tribun au service d'une bien détestable idéologie: la haine de l'autre, de celui qui a réussi.....

En jouant sur les instincts les plus vils de l'envie et de la jalousie, vous ne cessez de villipender ceux qui "tirent la charrette" de ce pays, et vous les rendez coupables de tous les maux. Voulez vous ré-instaurer la terreur, et vous réincarner en un Robespierre moderne? Votre prise de la Bastille pourrait nous le faire croire. Mais, si c'est le cas, vous devriez y réfléchir à deux fois, car n'oubliez pas que ce Jacobin incorruptible a fini de la même façon que ceux qu'il avait envoyés à l'échaffaud.

19:00 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : melenchon, robespiere, révolution | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.