Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2011

Les Verts sont les ennemis des classes populaires

Je recommande la lecture de l'article de mon co-listier (au sein de la minorité du Conseil Municipal de St Julien) et ami Antoine Vielliard, au sujet de l'égoisme des Verts du Canton de Genève. cliquer ici pour lire cet article 

Sur son blog, Antoine fustige régulièrement le Canton de Genève à propos de l'insuffisance sidérale des constructions de nouveaux logements à Genève. Sans être en désaccord avec lui, je pense qu'il sous estime grandement la difficulté de réaliser ces logements, même s'il y a une volonté politique au sommet de l'Etat Genevois. Son article sur l'attitude méprisable des Verts me parait particulièrement édifiante de la posture scandaleuse de ces bobos nantis, post souixante-huitards aisés, qui ne pensent qu'à préserver leurs avantages acquis, et qui font peu de cas des besoins de la jeunesse et des classes populaires.

Je suis d'autant plus heureux de cette critique qu'elle émane d'un homme politique fortement ancré au MODEM. Comme quoi, l'UMP et le MODEM peuvent se rejoindre sur cette critique des nouveaux Malthusiens qui souhaiteraient que le monde s'arrête d'évoluer pour ne pas menacer leurs petits (façon de parler!...) avantages acquis.

Il est temps de le dire haut et fort: les Verts sont les ennemis des classes populaires, et voter pour eux ne conduit qu'à renforcer les avantages acquis d'une petite frange de la population, souvent agée (nombreux sont ceux qui avaient 20 ans en 1968) dont l'unique souci est, non pas d'aider la jeunesse, mais bien de faire tenir ce système débile aussi longtemps que possible (leur espérance de vie) pour leurs seuls privilèges.

Cette attitude de passer le baton merdeux à la génération suivante était particulièrement manifeste hier dans l'émission Mots Croisés. A force de refuser toute réforme raisonnable sur la santé, on court à la destruction à terme de notre modèle social. Mais qu'en ont à faire ceux qui s'agitent dans les couloirs du pouvoir! ils ont pour la plupart plus de 55 ans et n'ont qu'un seul objectif: que le système tienne une vingtaine d'années, et après moi le déluge!....

Cette attitude suicidaire de nos élites qui manquent particulièrement de courage pour dire la vérité au peuple nous conduit au précipice de la même façon que le laxisme de nos gouvernants a plombé la dette de ce pays, et qu'il nous faut maintenant payer l'addition.

Halte à l'angélisme et place au pragmatisme et au réalisme!....

18:19 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg | | |  Facebook

26/11/2011

Nolwenn Leroy au firmament des jeunes artistes francophones

Nolwenn Femina.jpgCe soir, et pour la seconde fois depuis la reprise de l'émission, Nolwenn Leroy, plus souvent appelée tout simplement Nolwenn, de la même façon qu'en son temps on n'appelait Sylvie Vartan que par son prénom Sylvie, ce soir donc, la belle bretonne, dont le physique n'est pas sans nous rappeller celui de la jeune Isabelle Adjani, participera à Champs Elysées, l'émission phare de la variété, présentée par le toujours sémillant Michel Drucker.

Il n'est d'ailleurs pas anodin de préciser que cela fait plusieurs années que Michel Drucker, grand découvreur de talents, invite la belle brune aux yeux bleus dans ses émisssions. Il a su reconnaître le magnifique talent d'interpràte de la jeune femme ainsi que ses qualités humaines. Mais ce n'est vraiment que cette année que la chanteuse à la voix envoutante a véritablement crevé l'écran et les chiffres de ventes, grace à son album "Bretonne", un florilège de chansons traditionnelles inspirées de la Bretagne qu'elle a su remettre au gout du jour avec talent.

Et ce soir, elle présentera probablement son nouvel opus, en anglais cette fois, car sa société de disques UNIVERSAL a décidé de miser sur elle, non seulement en France, mais aussi à l'international, en lui permettant de faire un album de reprises internationales, au rang desquels figurent des standards comme Moonlight Shadow de Mike Oldfield ou Scarborough Fair de Simon & Garfunkel.

Quand on aura ajouté que le Musée Grévin va lui ouvrir ses portes en 2012, en lui consacrant l'une des 2 nouvelles statues de cire de l'année,  on comprend le chemin parcouru en si peu de temps par celle qui fut victorieuse de la seconde édition de la Star Academy, en 2002. Et tout cela, sans faire de bruit, sans faire la une des magazines people, mais toujours au premier rang des causes humanitaires, que ce soit la fondation Abbé Pierre, le Sidaction, ou encore l'Association Laurette Fugain, parmi tant d'autres. Une jeune artiste engagée par les élans de son coeur, qui garde profil bas et qui séduit tous ceux qu'elle approche.

Je suis particulièrement heureux pour elle d'autant plus que j'avais pronostiqué sa formidable réussite dès son apparition à la Star Ac, et que j'avais apprécié son parcours qui mérite d'être salué. Voila une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et qui a su se donner les moyens d'y parvenir, mais sans jamais se départir d'une humilité et d'une honnêteté intellectuelle qui sont trop rares à notre époque pour ne pas être loués.

Nolwenn est à mon sens un bel exemple pour notre jeunesse: Elle est le symbole du dicton "Aide toi, le ciel t'aidera" et elle a prouvé que pour réussir, il n'est pas nécessaire de se prostituer ou de jouer systématiquement la carte du scandale, mais qu'en revanche on n'arrive à rien sans travail ni persévérance. Pour ne rien gacher, la belle a aussi un sens de l'humour certain, comme le prouve son interprétation imitation de Mariah Carey.

Je lui souhaite tout simplement une carrière à la Céline Dion, tant je crois que cette artiste a du talent et du plomb dans la tête; si par bonheur, la chance veut bien lui sourire, et qu'elle garde la tête sur les épaules en continuant à s'entourer des bonnes personnes, je crois que Nolwenn Leroy peut devenir la très grande artiste qui saura redonner à la France une stature sur la scène musicale comme d'autres avant elle, tels Adamo, Aznavour ou Piaf ont su lui donner. Le talent, elle l'a sans conteste comme le montre son interprétation magistrale de l'Avé Maria de Charles Aznavour sur la scène du Palais Garnier. Ne lui manque plus que le petit coup de pouce de la Fortune.

Bonne chance à toi, la belle fée de Brocéliande:...

17/11/2011

Quel fin politique que Nicolas Sarkozy!

En 1981, la droite a perdu les élections présidentielles car Chirac a torpillé Giscard en ne le soutenant qu'à minima, voire en appelant discrètement à voter Mitterrand. Son but: écarter un adversaire dans son camp en espérant raffler la mise 7 ans plus tard, en se proclamant le héraut de la Droite.

Le même danger guette Sarkozy qui est si bas dans les sondages et qui a détourné de lui tant de gens que certains dans son camp pourraient être tentés de jouer sa défaite en 2012, pour pouvoir remporter la mise en 2017 une fois que la Gauche se sera discréditée au pouvoir.

Mais Sarko a vu le danger! et en laissant entendre que sa défaite est possible en 2012 et que dans ce cas, il se voit en rassembleur et chef de file de la droite pour 2017, il devient une menace pour tous les Iznogoud qui se verraient un peu vite fakir à la place du fakir. C'est fort bien vu pour obliger les Copé, NKM, Fillon et consorts à le soutenir sans arrière pensées en 2012, afin qu'il gagne, et ainsi à se débarrasser de son ombre trop écrasante pour les échéances de 2017.

Bien vu Nicolas.....

08:29 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sarkozy, fillon, nkm, copé, ump, iznogoud | | | Digg! Digg | | |  Facebook

16/11/2011

Honte à ce gouvernement de droite qui ne défend pas l'équité et qui prône l'injustice sociale

Hier, comme moi, de nombreux Français ont découvert une nouvelle inégalité criante entre les privilégiés de la fonction publique et les employés du secteur privé.

Face aux arrets maladie, on a donc appris que le délai de carence était de 3 jours pour les employés du privé alors que les fonctionnaires n'avaient pas de pénalité puisque le délai de carence qui leur était accordé était de 0 jours.

Entendant depuis des semaines l'ensemble de la classe politique réclamer à corps et à cris l'égalité de traitement de tous les Français et la nécessité impérieuse de traiter tous les Français équitablement eu égard aux efforts requis pour sortir le pays de l'ornière, je m'attendais donc naivement à ce que les fonctionnaires soient alignés sur ceux du privé. Ce qui n'aurait été que justice quand on sait que pour 11 jours d'arrets maladie en moyenne dans le privé, on monte à plus de 13 dans la fonction publique d'Etat et plus de 20 dans les collectivités territoriales.
NB:  Ces pauvres fonctionnaires doivent être subis à trop de pression au travail, ou à un trop grand stress face à la possibilité de perdre leur emploi, pour expliquer ce décalage......

Eh bien non, pour l'égalité, on repassera; alors qu'on impose 1 jour aux fonctionnaires, le délai de carence pour le privé est lui aussi accru d'un jour. une nouvelle occasion de perdu de rétablir un peu de justice sociale.

Vous êtes des laches, Monsieur le Président et Mr le Premier Ministre. Vous avez tellement peur du pouvoir de nuisance de vos fonctionnaires qui sont les vrais privilégiés du système, que systématiquement vous baissez culotte devant eux; et ils ne vous en sont même pas gré puisque de toute façon, ils votent à gauche....

Mais nous, qui vous avons élu, pour remettre de l'ordre dans ce pays, et surtout pour remettre en cause les avantages acquis iniques qui plombent notre nation, vous pourriez bien être surpris qu'en Mai 2012, nous décidions de ne plus vouloir être les dindons de la farce et de vous sanctionner en votant contre vous.

A force de prendre ses électeurs pour des cons, on récolte un coup de pied au cul....... Réfléchissez y!

20:40 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : injustice sociale, arrets maladie | | | Digg! Digg | | |  Facebook

La crise financière en Europe: Une version moderne de la fable de La Fontaine : La Cigale et la Fourmi

Quand je vois ce qui se passe en Europe avec les négociations sans fin entre l'Europe du Sud (Grèce, Italie, espagne et France) et celle du Nord représentée par l'Allemagne, je ne peux m'empécher de faire le rapprochement avec la fable de La Fontaine.

Après avoir chanté tout l'été (en dépensant sans compter pendant 10 ans depuis l'introduction de l'euro, au mépris des règles édictées), la cigale du sud n'a plus de vivres et vient quémander son salut chez la fourmi du Nord; mais, c'est bien connu, la Fourmi n'est pas préteuse et l'issue de la crise risque fort de ressembler à celle de la fable où la fourmi allemande nous fera danser, à son tempo.

Mais finalement, n'est ce pas moral?

18:29 Publié dans Economie, Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crisz de l'euro, la fontaine, la cigale et la fourmi | | | Digg! Digg | | |  Facebook