Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2011

Ls Primaires Citoyennes - c'est dimanche

Primaires.jpg

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt!.... le Parti Socialiste a réussi un coup de maître en mettant en place ces Primaires Citoyennes. C'est ce qu'a implicitement reconnu François Fillon hier.

Les Primaires, c'est interessant, c'est démocratique et ça mérite le respect, contrairement à ce que Jean-François COPE essaie de nous faire croire.

C'est l'occasion de mieux juger la personnalité de ceux qui sollicitent nos suffrages, leur attitude, leur courtoisie, leur hauteur de vue, leur pugnacité, leurs propositions et leur capacité pédagogique à les expliquer, et bien entendu leur vision pour la France.

J'ai suivi les 2 premiers débats et vu partie du troisième. J'ai été agréablement surpris par ce que j'ai vu et entendu; en effet, à part Ségolène Royal et Arnaud Montebourg qui restent englués dans une posture "gauchisante" irréaliste et dangereuse pour le pays (Je ne donne pas 3 mois à la France pour perdre son AAA si l'un des deux venait à être élu), les 4 autres, à des degrés divers ont tenu un discours responsable de gouvernants potentiels.

Arrêtons de nous bercer d'illusions, contrairement à ce que certains veulent nous faire croire, et le peuple français l'a bien compris, les politiques ont perdu la main face à l'économique; et si les promesses d'Obama ont fait réver, force est de constater qu'il n'a pas fait grand chose! qu'il n'a pas pu!....la comparaison avec Nicolas Sarkozy étant même flatteuse pour notre Président.

Ce qu'il faut, ce dont notre pays a besoin, c'est une politique Churchilienne, loin de toutes les fausses promesses démagogiques qu'on peut nous faire. La france est en grand danger, et il faudra plus que des bons sentiments pour la sortir du pétrin dans laquelle elle s'est enfoncée depuis 30 ans de lacheté politique, gauche et droite confondues.

manuel_valls.jpg

En ce sens, Manuel VALLS m'a séduit car il parle un langage vrai, courageux et sans faux semblant. Quant à François HOLLANDE, je lui donne crédit pour son habileté politique: il ne veut pas faire la même erreur que Lionel JOSPIN en 2002, et en cela il est intelligent et démontre qu'il a la carrure d'un homme d'Etat. Gageons qu'il tiendra un tout autre discours dès le 18 octobre, une fois l'investiture du parti obtenue. Sa prudence laissant alors place à un discours plus offensif, plus orienté sur des propositions que sur le refus de déplaire qu'il pratique aujourd'hui.

Francois Hollande2.jpg

Quel que soit le résultat, confier aux citoyens le choix de désigner le candidat pour les représenter me parait tout à fait raffraichissant et moderne , comparé aux manoeuvres politiciennes des appareils d'un  parti, auxquelles nous avons été habitués jusqu'à présent, tous bords confondus.

Sans préjuger de mon vote aux présidentielles, j'irai donc dimanche apporter ma voix à celui qui tient un discours viril et courageux; Dans l'optique d'une victoire de la Gauche en mai prochain, sa nomination au poste de Premier Ministre me conviendrait tout à fait.

Pour conclure, je me hasarderai à un peu de politique fiction en pronostiquant les résultats du suffrage de dimanche:

Participation: 2.450 000 votants


François HOLLANDE: 44.5%
Martine AUBRY: 27.5%
Ségolène ROYAL: 10%
Arnaud MONTEBOURG: 9%
Manuel VALLS: 8%
Jean-Michel BAYLET: 1%

Nous saurons dimanche soir si je peux faire carrière dans un institut de sondage :)

 

Les commentaires sont fermés.