Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2011

La crise financière? Circulez y'a rien à voir - Heureusement qu'il ya DSK

Jour après jour, la Bourse chute, sans que les Grands Medias ne s'en émeuvent; à un point qu'il me parait nécessaire d'illustrer ce phénomène tragique à travers le cours de nos 3 plus grandes banques nationales

Credit Agricole: 35 € en juin 2007 - 5.60 € aujourd'hui - soit une perte de valeur de 84%

Société Générale: 142 € en juin  2007 - 18.93 € aujourd'hui - soit une perte de valeur de 86.7%

BNP Paribas: 90 € en juin 2007 - 29.66 € aujourd'hui - soit une perte de valeur de 67%

Mais cela ne semble interpeller personne dans la classe médiatique; après tout si les riches sont moins riches, bien fait pour eux!.... Quant aux petits porteurs qui ont vu leurs économies fondre comme neige au soleil, ils n'avaient qu'à pas jouer aux riches ( n'est ce pas Mr Jacques Brel)

Cependant, il faut savoir que si, comme dans les pays anglo saxons, nos retraites étaient indexées sur les cours de bourse, puisque chez eux les fonds de pension privés investissent une grande partie de leurs actifs en bourse, cela signifierait que notre retraite à venir aurait perdu plus des 2/3 de ce que l'on pouvait en attendre il y a seulement 4 ans. Pareil traumatisme est difficilement imaginable pour la génération des Papys Boomers Français qui heureusement bénéficient de la protection du système par répartition. Mais pourrons nous faire l'économie d'une remise à plat de notre système et échapper à la dure réalité de l'économie? j'en doute fort. Cela mériterait, je pense, des émissions et des débats pour éclairer la lanterne de nos concitoyens.

Mais bien évidemment de telles questions sont triviales par rapport au retour de DSK ou au procès de Jacques Chirac, qui interessent bien plus nos amis journalistes qui nous bassinent avec leurs balivernes au lieu de s'interesser aux problèmes de fond de notre société.

Je dois avouer ma consternation par rapport à l'excitation médiatique autour du retour de DSK; et l'image qui m'est spontanément venue à l'esprit en voyant sa voiture entourée des motos des paparazzis sur l'autoroute, est celle de Lady Diana, dont on sait comment tout ce cirque s'est conclu. Et comme si ce n'était pas assez, voila que dans la pourtant bonne émission C dans l'Air, des experts es communication viennent nous rabattre les oreilles de la stratégie à venir de DSK dans les mois à venir.

Trop c'est trop!... Messieurs les journalistes, vous nous cassez les c..... comme le disait si justement Florent Pagny dans sa chanson. Interessez vous et informez nous sur ce qui compte, et cessez de nous prendre pour des gogos. A quand la grève générale du journal de 20:00 ou l'ensemble des citoyens, dans un geste de protestation, tournera le bouton pour éteindre la télé ou pour regarder des programmes moins débiles que ces journaux d'information; Je comprends mieux le succès de Plus Belle La Vie qui passe à la même heure; finalement c'est d'un niveau autrement plus élevé!

18:44 Publié dans Politique Française, Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dsk, crise financière, médias, c dans l'air, florent pagny | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Commentaires

Citoyens !

Mobilisons-nous pour mettre la pression sur nos élu(e)s, sur tous nos responsables politiques afin de faire la lumière sur les causes de la crise financière et exposer aux yeux des citoyens les responsables de cette crise ! Oui il y a des responsables ! Cette crise ne vient pas du ciel, elle est pas magique !

Inspirons-nous de la commission Pécora qui a fait la lumière sur la crise de 1929, ou encore inspirons nous de la commission Angélides !

Rejoignez moi dans la bataille afin d'organiser une nouvelle résistance au monde de l'argent roi !

Rejoignez la page Facebook : Appel à constituer une Commission d’enquête sur la crise financière : https://www.facebook.com/pages/Appel-%C3%A0-constituer-une-Commission-denqu%C3%AAte-sur-la-crise-financi%C3%A8re/296296237052222?sk=wall

David CABAS
www.davidcabas.fr

Écrit par : David CABAS | 30/09/2011

Pas besoin de commission d'enquête pour identifier les responsables de la crise financière, ils s'appellent cupidité et laxisme.
Cupidité des acteurs financiers requins que sont les traders et les hedge funds pour qui ils travaillent, qui peuvent impunément s'attaquer à un système fà bout de souffle, fragilisé qu'il est par 30 ans de laxisme politique où le monde occidental a vécu au dessus de ses moyens.
Les 2 phénomènes combinés génèrent cette crise qui n'en est malheureusement peut être qu'à son début

Écrit par : Pierre | 30/09/2011

Les commentaires sont fermés.