Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2011

Où construire le futur stade de l'ETG?

Avant de répondre à cette question, rappelons que la question ne se pose qu'à cause de l'attitude navrante de Michel Platini qui a refusé à l'ETG la possibilité de disputer ses matches au stade de la Praille à Genève qui était, et de loin, le choix le plus judicieux pour abriter les matches de l'ETG. Ce magnifique stade, aux normes internationales qui a déja vu évoluer de grandes équipes mondiales comme le Brésil ou la France aurait tres bien pu devenir le stade de l'ETG, que le club évolue en L2 ou même en Ligue 1.

Mais non, les solutions les plus simples n'ont pas l'heur de plaire à ces beaux messieurs, et donc, il est nécessaire pour l'ETG de construire un nouveau stade, et vite, puisque telles sont les injonctions de la FFF. Et bien entendu, les fonds publics seront sollicités. On n'a pas d'argent pour réaliser la 2x2 voies Machilly-Thonon, mais gageons qu'avec notre civilisation "Panem et Circenses", pour construire un stade, on en trouvera......

Le véritable problème avec ce stade est le suivant: Quelle sera sa pérennité?

En effet, imaginons, sans réver, que l'ETG évolue prochaînement en Ligue 1, ce qui est du domaine du possible dès l'an prochain, il faut un stade capable d'accueillir une vingtaine de mille de spectateurs et d'offrir toutes les aménités nécessaires pour la Presse et les officiels. Tant que Danone est derrière le club, le pari est raisonnable!... Ou cela devient inquiétant, et il suffit de voir ce qui se passe aujourd'hui à Grenoble, c'est si, après 2 ou 3 ans dans l'élite, le club était appelé à rétrograder dans les divisions inférieures, et se voyait alors déserté par son principal sponsor. Car alors, le poids financier d'un tel stade pour une équipe de National serait probablement un fléau pour le club ou pour les collectivités locales gestionnaires de l'équipement. A ce titre, en regardant comment le cout de fonctionnement du stade de la Praille plombe les finances genevoises, tout bon gestionnaire se doit être prudent.

Pour optimiser les chances de succès du stade, il importe donc de bien le localiser pour lui donner une attractivité maximale.

Quels sont les sites possibles ou les sites envisagés?

Le centre ville de Thonon(voir article ci-joint)
Perrignier : c'est le choix du maire de Thonon
Findrol: à coté de l'hopital d'Annemasse-Bonneville
St-Julien - Neydens: une option semble t-il défendue par MIGROS
Seynod: la préférence du club, semble t-il

A toutes ces options, il convient à mon sens d'y ajouter la piste consistant à exercer un fort lobbying auprès de l'UEFA pour le faire changer d'avis, et obtenir l'accord d'utiliser le stade de la Praille.

Stade ETG.JPG

Ceci étant dit, le choix de la localisation du stade est à mon sens fonction du positionnement du club. Et la question se pose en ces termes: l'ETG est-il le club du Chablais, ou bien le club du nord de la Haute-Savoie, ou encore de la Haute-Savoie, voire de la savoie dans son ensemble?

Dans la première hypothèse, le choix de l'implantation doit alors se faire à Thonon ou à Perrignier
Dans la seconde hypothèse, les sites de Findrol et de St Julien paraissent dignes d'être examinés avec les 2 premiers sites
Dans la troisième hypothèse, le site de Seynod prend alors de l'interet de par sa position centrale entre la Haute-Savoie et la Savoie, même s'il s'éloigne des racines chablaisiennes du club.

Bien entendu, la réponse sur le  positionnement du club appartient aux dirigeants de l'ETG, au président Trottignon, et à Franck Riboud. Je n'ai en aucun cas la prétention de vouloir me substituer à eux, mais je souhaiterais toutefois faire ici quelques commentaires.

Au vu de l'histoire (voir les articles publiés sur ce blog), il me semble que l'unité affective de la Savoie n'est pas si forte; on connait tous les petites blagues sur la Couture et la Haute Couture....Ajoutons que même au sein de la Haute-Savoie, il y a toujours eu une rivalité, voire une certaine incompréhension entre Annecy et la Haute-Savoie du Nord (Chablais, Faucigny & Genevois).

Or, j'ai pour ma part, toujours ressenti l'ETG comme le porte-drapeau de cette Haute-Savoie du Nord, fortement influencée par sa capitale naturelle "Genève". Je trouverais donc regrettable que l'ETG oublie le G (Gaillard) de son sigle et se replie uniquement sur le Chablais; dans le même temps, je doute, peut-être à tort, qu'Annecy, et à fortiori la Savoie puisse durablement s'éprendre d'un club "chablaisien"; il suffit de constater avec quelle facilité Annecy a laché le Chablais dans le dossier Annecy 2018, dès les premiers obstacles apparus. Le problème ne se posera pas en cas de bons résultats, mais ne manquera pas de se poser en cas de revers et de dégringolade.

Avec un tel positionnement "affectif", il apparait alors évident que le site qui s'impose comme le plus logique et le plus prometteur est celui de Findrol, qui est au centre quasi parfait de la Haute-Savoie, proche aussi de Genève et des moyens de communication ferrés et aériens. Le site est au carrefour de 2 autoroutes, à mi chemin entre le Chablais et Annecy et à mi-chemin entre la vallée de l'Arve et Genève. Imaginons la réalisation prochaine de la 2x2 voies entre Machilly et Thonon, et le stade devient alors à 15 minutes de voiture de Thonon.

Stade ETG - plan.JPG

La localisation proche du Centre Hospitalier d'Annemasse-Bonneville me parait aussi un atout, en faisant de ce site un lieu de développement économique et commercial à vocation départementale. Une telle destination pourrait tres probablement séduire de grandes enseignes consommatrices d'espace telles qu'IKEA, et le stade pourrait jouer un rôle d'animation sportive et culturelle pour l'ensemble du département.

Voila quelques éléments de réflexion autour d'un projet qui peut s'avérer essentiel pour la Haute-Savoie et qui mérite donc que toutes les options soient examinées avec soin, à la fois par les élus (Maires & Conseil Général), le Club et les sponsors du club.

Dans tous les cas, allez l'ETG!.....

 

Commentaires

Le meilleur endroit pour implanter le stade de l'ETG me parait être la commune de BONS EN CHABLAIS car elle se situe entre ANNEMASSE et THONON.
Ainsi l'ETG resterait dans le chablais et serait digne de l'héritage laissé par les anciens grands clubs haut savoyard que sont le CS Thonon, le FC Gaillard et l'US Annemasse.

Écrit par : BEL | 12/02/2011

geneve capitale de la haute savoie, on aura tout vu...

Écrit par : loop | 27/04/2011

Oui, je sais, cela peut paraitre incongru de prime abord, mais c'est cependant la réalité économique et aurait pu l'être aussi politiquement si ce n'est quelques hocquets de l'histoire qui l'en ont empéché.

Écrit par : Pierre | 27/04/2011

La ville de SEYNOD me semble la solution la plus probable,et je vous l'annonce dès à présent le stade ce fera à CHAUX car les hautes autorités de la ville dit "père noël " ce ferons un plaisir de donner l'argent du contribuable afin de satisfaire un égo individuelle.

Écrit par : pit | 18/06/2011

La ville de SEYNOD me semble la solution la plus probable,et je vous l'annonce dès à présent le stade ce fera à CHAUX car les hautes autorités de la ville dit "père noël " ce ferons un plaisir de donner l'argent du contribuable afin de satisfaire un égo individuelle.

Écrit par : pit | 18/06/2011

Les commentaires sont fermés.