Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2010

l'effet papillon s'invite au tribunal

Selon que vous serez puissants ou misérables....... cette morale de la fable de La Fontaine, le dénommé John TAYLOR, petit employé de Continental Airlines doit se la répéter en boucle depuis le rendu du jugement de l'accident du Concorde à Garches les Gonesse.

Ce jugement fera date puisqu'il consacre pour la première fois l'effet papillon dans un jugement en rendant responsable de l'accident du Concorde survenu à Roissy, un obscur chaudronnier (son chef a lui été exonéré) qui avait fabriqué et fixé une pièce sur un avion de la Continental Airlines qui est malencontreusement venue tomber sur la piste d'envol du Concorde en ce mois de juillet 2000, et que l'avion supersonique en roulant dessus, a transformée en projectile destructeur de son moteur, causant la mort de près de 200 personnes.

On ne manquera pas de s'étonner que toutes les parties françaises ont été exonérées de toute responsablilité, au premier rang desquelles, Aéroport de Paris qui n'est en rien responsable de l'état des pistes sur lesquelles roulent les avions qui se posent et décollent à Roissy. Ni l'Aérospatiale, qui n'est en rien responsable du manque de protection de ses moteurs, ni Michelin qui n'est en rien responsable de la fragilité de ses pneus. Non, tout est de la faute de ce pauvre Monsieur TAYLOR, dont on se demande bien d'ailleurs comment il va pouvoir à lui seul dédommager les 200 victimes de l'accident qu'il a causé par sa maladresse, son incompétence et son manque de responsabilité vis à vis de la société humaine.

Si ce jugement devait faire jurisprudence, les conséquences pourraient en être phénoménales; car demain la victime d'un accident de la route suite à un défaut de sa voiture RENAULT ou TOYOTA pourra se retourner contre Mr MARTIN, ouvrier à Flins ou contre Mr SUSHIDA, ouvrier à Yokohama au Japon et l'incriminer de la responsabilité de son accident.

Le monde moderne est décidément devenu fou. Extrapolons! L'Olympique Lyonnais pourra demander des millions d'Euros à son attaquant vedette, qui manquant un but tout fait, le prive d'une finale de Coupe d'Europe et des millions d'euros qui vont avec. Quant aux joueurs de l'équipe de France, privés de la Coupe du Monde 2006 et des primes qui allaient avec la victoire, je les engage vivement à poursuivre en justice David TREZEGUET, coupable d'avoir raté son tir aux buts dans l'épreuve décisive de la finale contre les Italiens.

Ne nous étonnons pas que les chirurgiens refusent d'opérer quand on voit ce qu'ils risquent (n'est ce pas Dr DELAJOUD); mais bientôt ce sera les plombiers qui refuseront de poser une tuyauterie ou les chauffagistes qui ne voudront plus installer une chaudière qui si elle tombait en panne, pourrait causer la mort, de froid, de leur client.

Les hommes sont devenus tellement apres au gain, à chercher par tous les moyens à obtenir une compensation financière de tout évenement tragique qu'il n'y a plus de limite à la décence et au bon sens. Tout cela au profit des juges et des avocats! car personne n'osera mettre sur la place publique ce que le procès du Concorde a pu couter à la collectivité. Car si ce chiffre était révélé, je suis bien sûr que c'est là que ce situerait le plus grand scandale.....

13:57 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : effet papillon, justice, concorde, continental airlines | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.