Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2010

Ségolène ROYAL accèlère: le PS reste sur place

royal.jpg

Pour ceux qui avaient un peu (trop tôt) oublié l'ambition présidentielle de Ségolène Royal, elle se rappelle à leur bon souvenir, avec un applomb et un à propos qu'on est obligé d'admirer.

Ségolène parie sur le fait que DSK ne se présentera pas à la Présidentielle (avis que je partage) et donc, elle se place d'ores et déjà comme le meilleur recours du Parti Socialiste, faisant miroiter aux naifs qu'une fois élue, elle nommerait celui-ci à la tête de son gouvernement. Ce qui est astucieux compte tenu de la popularité de celui-ci. D'autre part en affirmant une telle position, elle prend une posture de chef, ce qui a le mérite de mettre au rencart la Première Secrétaire du PS.

DSK.jpg

Il ne faut décidément pas sous estimer cette femme, qui malgré son originalité décalée, fait preuve d'un sens politique remarquable. Ségolène, qu'on l'aime ou la déteste, c'est un pur sang de la politique, qui galope à bride abattue vers son "destin"; en comparaison, Martine Aubry  fait plutôt penser à un cheval de labour.

Aubry.jpg

Interrogée ce matin sur France Inter, la Présidente du Poitou-Charentes s'est positionnée en chef de file, définissant les rôles et distribuant les postes: "La responsabilité qui est la mienne, si je suis candidate aux primaires et si ensuite, je suis élue présidente de la République, c'est de vous dire aujourd'hui, que le meilleur premier ministre, le meilleur chef de gouvernement (...) c'est Dominique", a-t-elle poursuivi. Ce serait "le meilleur chef de gouvernement que la France pourrait avoir".

C'est de la bonne politique, car ainsi, elle assume son leadership par rapport à la Première Secrétaire du PS, faisant valoir son expérience de candidate pour se placer en tête de la course. De la même façon qu'elle avait coupé l'herbe sous le pied de son compagnon , François Hollande en 2007, elle renouvelle le même coup avec Martine Aubry. et l'on peut lui faire confiance pour se démener comme une folle afin de noyer dans l'oeuf toute autre velleité de lui faire de l'ombre.

Francois Hollande.jpg

N'étant nullement un supporter de cette femme autoritaire et ambitieuse, je ne peux que reconnaître qu'une fois de plus, elle a fait preuve d'une grande science de la stratégie politique. Je souhaite bien du courage aux autre ténors du Parti Socialiste pour arriver à se débarrasser d'elle: ils n'en ont pas fini avec elle, et nous non plus....

14:14 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ségolène royal, ps, martineaubry, dsk, françois hollande, socialistes | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.