Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2010

Impôt sur le patrimoine vs impôt sur la fortune: une révolution?

Nicolas Sarkozy a annoncé hier, lors de sa prestation télévisée, la suppression du Bouclier Fiscal et de l'impôt sur la fortune qui doivent être remplacés par un impôt sur le patrimoine.

On ne pourra s'étonner qu'après avoir défendu plus de 3 ans le bien fondé du bouclier fiscal, on s'empresse de le supprimer d'une phrase. Où est la logique là dedans.

Quant à remplacer l'impôt sur la fortune par un impôt sur le patrimoine, attention, c'est révolutionnaire!.... Pour ma part, il me semble que les 2 mots sont des synonymes et je ne vois rien de bien nouveau la dedans.

Les observateurs glosent déja sur cette nouvelle réforme qui risque de faire encore plus de remue ménage que celle des retraites et qui de toutes façons risque de ne contenter personne. Si j'ai bien compris le calendrier, on est parti pour un débat puis un vote à l'automne 2011, qui soulèvera à n'en pas douter l'opposition de la gauche, voire même des centristes, puisqu'il est impossible dans ce pays de trouver un consensus raisonnable sur ce genre de sujets.

Je vois déjà d'ici la gauche s'engager à revenir sur la réforme si elle est élue en 2012: en gros, cela voudra dire des mois de débat pour rien puisque si la réforme est votée fin 2011, elle aura une durée de vie de moins d'un an , et une fois de plus, elle nous fera passer à l'étranger pour des imbéciles.

A mon avis, une fois de plus, Nicolas Sarkozy s'emmêle les pinceaux. Une réforme fiscale se fait en début de mandat et pas en fin; elle est symbolique de ce que veut faire un gouvernement, des moyens qu'il entend se donner pour y parvenir et comment il entend financer son programme. Ce ne me parait pas une réforme qu'on vote en fin de mandat et qu'on laisse comme legs à ses successeurs, dont le premier souci sera d'aller à l'encontre de ce qui a été décidé par le camp opposé. Cela ne fera que créér plus d'instabilité et découragera une fois de plus les investisseurs qui seraient tentés d'investir dans notre pays.

12:32 Publié dans Politique Française | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : isf, sarkozy, patrimoine | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.