Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2010

Paris, championne d'Europe des embouteillages

Paris est de loin l’agglomération européenne la plus embouteillée : ses conducteurs passent en moyenne 70 heures chaque année dans le trafic, loin devant ceux de Londres, qui y passent 52 heures. C’est le constat de l’Inrix, société analysant le trafic routier européen.

embouteillages.jpg

C’est une distinction dont la capitale se serait bien passée : Paris a été classée ville la plus embouteillée en Europe, d’après une étude réalisée par Inrix, société spécialiste de l’analyse du trafic routier. Sur les 109 agglomérations européennes passées à la loupe, Paris et sa région détiennent huit des dix points les plus congestionnés. Viennent ensuite Londres et le bassin de la Ruhr, en Allemagne. «Alors que le trafic en dehors de la région parisienne n’est pas aussi perturbé que dans les autres pays européens, le fait que huit des dix points noirs en Europe se situent en Ile-de-France prouve que la circulation n’a pas une incidence majeure sur l’économie française, l’environnement ou la mobilité des habitants», analyse Hans Puvogel, directeur général d’Inrix Europe.

L’étude révèle que les conducteurs franciliens passent 70 heures par an dans le trafic, soit beaucoup plus longtemps que les autres automobilistes d’Europe (52 heures à Londres) et de l’Hexagone. A titre de comparaison avec les autres grandes villes françaises, les Lillois y passent 50 heures par an, viennent ensuite les habitants de Lyon et Limoges (34 heures), et ceux de Grenoble (33 heures).
Comment en est-on arrivé là? la voirie Parisienne est-elle à ce point en retard par rapport à ce qui se fait chez nos voisins? Il suffit de se ballader en Europe pour constater que ce n'est surement pas là qu'il faut chercher l'explication, tant l'équipement routier et autoroutier français est de bonne qualité.
En revanche, trouver plus indiscipliné et moins respectueux des règles qu'un Français, cela, je vous le confirme, ce n'est pas possible!... même pas chez nos amis Italiens. Encore un exemple de ce que coute à la collectivité l'individualisme forcené de nos compatriotes, dont le maitre mot est "après moi le déluge" ce qui en final nous retombe dessus à nous tous!....
 

18:15 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.