Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

Saint-Julien et la CCG: un jeu de dupes

logo CCG.gif

Lundi soir 18 octobre avait lieu le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Genevois. Au menu de la soirée figurait la finalisation de la position de la CCG sur le PACA St Julien - Plaine de l'Aire qui est déterminant pour les grandes options qui seront prises sur notre territoire dans les 20 ans qui viennent. Il s'agissait donc, pour les 17 communes qui constituent la CCG, de parler d'une seule voie et d'exprimer une position commune auprès de nos amis Suisses sur ce que nous souhaitons comme aménagement structurants.

Et là je dois dire que la moutarde m'est montée au nez!...

Le premier sujet qui a suscité mon désaccord concerne le projet d'échangeur sur l'A 40 à Viry.

Une entrée sur l'autoroute au niveau de la zone d'activités de Viry, couplée à la déviation de cette commune est hautement souhaitable, tout le monde en convient. D'ailleurs nos amis Suisses ont donné leur accord pour l'inscription dans le PACA d'un demi-échangeur qui permettrait une entrée du traffic vers Saint-Julien et une sortie du traffic se dirigeant en direction de Valleiry.
Pourquoi les Genevois ne souhaitent ils qu'un demi-échangeur et non un échangeur complet comme le demande la CCG: tout simplement parce qu'ils ne veulent pas d'une nouvelle pénétrante Viry-Bernex que la partie française demande, et à laquelle les villages concernés, soucieux de préserver leur environnement paisible et bucolique, sont farouchement opposés.

Or installer un échangeur complet à Viry leur mettrait une forte pression pour condescendre à accepter cette pénétrante, alors que le demi-échangeur n'est en aucun cas une menace. Le mieux est l'ennemi du bien et à  vouloir trop insister sur un échangeur complet, la partie française risque fort de se retouver gros-jean-comme-devant avec rien du tout. Le maire de Viry, Mr Jean Pierre BUET, un pragmatique comme je les aime, l'a d'ailleurs fort bien compris, puisque ce qui lui importe à lui, c'est d'obtenir une avancée concrête sur le projet de déviation, et qu'il estime ses chances bien meilleures de l'obtenir avec l'appui de Genève plutôt qu'avec l'hostilité du canton. mais alors qu'il est le premier concerné, on ne tient pas compte de son avis et on s'entête dans une posture qui risque bien de décevoir tout le monde; d'autant qu'en France, on netrouvera pas la première queue de cerise pour financer seuls un tel projet.

Dans cette affaire, Saint-Julien a les mêmes interets que Viry puisque cela détournerait une partie du traffic en provenance de Valleiry et Frangy vers l'autoroute plutôt que de continuer à subir les embouteillages du traffic qui se dirige vers la douane de Perly en traversant notre cité. Il est regrettable que les élus de la majorité n'aient pas conscience de cela et ne se soient pas unis à ceux de Viry pour défendre un point de vue commun, qui pourrait se résumer comme suit: Dans l'idéal, nous souhaitons un échangeur complet, mais nous acceptons l'hypothèse du demi échangeur si Genève y met un véto, et si le Canton accepte de prendre une partie importante de son financement: Un tiens, vaut mieux que deux tu ne l'auras pas!....

Toutefois, ce qui m'a fait bondir c'est le sujet concernant la conclusion sur le pôle d'échanges de St Julien-Bardonnex. Voici in extenso la délibération qui nous a été proposée:

3.2.2 Pôle d'échanges de St Julien-Bardonnex -tramway
Le plan de synthèse recommande d'établir une plateforme multi-modale d'agglomération sur le secteur de la douane de bardonnex comprennant:

  * le P+R principal pour le secteur Sud de l'agglomération
  * le terminus du tramway
  * les bus rapides d'agglomération
  * une nouvelle gare RER
la CCG n'est pas convaincue sur le fonctionnement du pôle d'échanges de Bardonnex. ........

3.2.3 P+R Arare et Bardonnex
Dans le cadre de l'étude sur le tramway de st Julien, le bureau CITEC a montré que du point de vue de l'efficacité du réseau de transport en commun, il était plus pertinent d'implanter un P+R au niveau de l'échangeur d'Arare plutôt qu'à Bardonnex.
Position
La CCG souhaite que soit évaluée la mise en oeuvre phasée d'un P+R de capacité moyenne à court terme à Arare et un P+R plus conséquent à Bardonnextramway ou lorsque le la croissance de la population et le développement de la zone urbaine dense le justifie.

Qu'est ce que tout cela signifie en termes compréhensifs pour l'habitant du canton?

Alors que le PACA supporte, à notre profonde satisfaction, l'idée du pole multi-modal de Bardonnex, , la CCG fusille le même projet en ressortant une vieille étude faite par CITEC qui privilégie l'implantation du P+R à Arare:

Mais ouvrez donc les yeux, Messieurs les élus, et tout particulièrement ceux de Saint-Julien. A quoi cela conduit-il?: à l'abandon pur et simple du tram à Saint-Julien.

En effet, si le P+R se trouve à Arare, quel est l'interet pour Genève de pousser le tram jusqu'à St Julien, d'autant plus qu'ainsi faisant, le canton s'économise des travaux couteux et l'hostilité de Perly qui, pour l'instant, ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée du tram sur sa commune.


Ce qui est grave dans cette affaire, c'est que le maire de St Julien, qui se bat comme un forcené depuis plusieurs années pour obtenir le tram à St Julien et ainsi intégrer notre commune dans l'agglomération Genevoise, ne voit rien venir et se laisse enfumer comme un gamin. D'ailleurs, lors de mon coup de gueule, aucun élu de notre ville n'a eu la présence d'esprit de me soutenir et de défendre les interets, de notre ville d'abord, et du canton ensuite.

Si l'interet de développer un centre multi-modal avec des retombées économiques interessantes pour la ville n'est plus à démontrer, il faut aussi comprendre que ce projet permettra l'essor économique du canton que la plupart des élus appellent de leurs voeux.

En effet, comment développer l'activité économique sur notre territoire si celui-ci reste à l'écart du réseau de Transports Publics. Le P+R à Arare, c'est un trait final sur le tram à St Julien et c'est l'abandon de toute une politique de développement économique sur le canton.

Alors pourquoi en sommes nous arrivés là?

C'est la volonté d'une partie des élus des communes rurales de refuser le projet de Bardonnex, effrayés qu'ils sont de voir siphonner les fonds publics vers ce projet, au détriment du saupoudrage dont leurs communes bénéficient. Ce n'est malheureusement que la manifestation d'une politique à bien courte vue, qui n'honore pas ceux qui la tiennnent, sans parler des quelques élus qui sont aveuglés par l'hostilité, voire la haine, qu'ils nourissent envers Genève pour des raisons personnelles.

La deuxième raison se trouve dans l'inimitié que notre maire a créee envers sa personne au sein de la Communauté de Communes par un comportement qui indispose nombre d'élus du canton et qui en final a des répercussions néfastes sur les intérets de notre ville et de ses habitants. Passe encore d'avoir l'attitude qu'il a au sein du consil municipal de Saint-Julien, où il se permet d'insulter les élus de la minorité; ce n'est pas si grave puisqu'il dispose, encore, d'une majorité de voix au sein de ce conseil. C'est une tout autre affaire au sein de la CCG où Saint-Julien ne dispose que de 11 voix sur 68; cela donne à nos élus l'obligation de convaincre leurs collègues du bien fondé des projets et aussi de faire preuve d'une certaine souplesse et courtoisie envers eux. Ce que j'avance ici est d'ailleurs fondé sur la "pauvre" élection de Mr Thénard à l'ARC où le maire de la ville centre ne reçut que 33 voix quand le président de la Communauté de Communes recueillait lui 61 suffrages sur son nom. Une telle disparité est bien le signe d'un malaise qu'on ne peut ignorer et qui est corroboré par les propos de nombreux élus du canton lors de mes discussions avec mes collègues du Conseil Communautaire. 

Jean-Michel THENARD a su créer le vide autour de lui et, par effet ricochet, il fait payer à notre ville les conséquences, regrettables, de son attitude. Il faut que nos concitoyens le sachent!...

10:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.