Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2010

Le jumelage du Canton de Saint-Julien avec Mössingen a 20 ans

Sebastien à Mossingen.JPG

Ce week end, nous étions un groupe de 80 personnes du canton de St Julien à nous rendre à Mössingen pour célébrer les 20 ans du jumelage de cette jolie petite ville allemande avec notre canton, et en même temps assister à l'intronisation du nouveau maire (Oberbürgermeister) de la petite cité du Bade-Württemberg.

20 jahre2.JPG

A cette occasion, nous avons pu nous rendre compte que l'amitié Franco-allemande n'était pas un vain mot et qu'elle était bien vivace. Ceux qui critiquent l'Europe feraient bien de reconnaître aussi les bienfaits que la construction européenne a su apporter, en faisant de nos deux peuples, ennemis hier, des amis qui ont grand plaisir à se rencontrer. Et ce bonheur de se retrouver a transpiré tout au long de ces 2 jours où nos amis allemands ont rivalisé d'attentions et de gentillesse à notre égard afin de rendre notre séjour dans leur ville inoubliable.

Le programme fut le suivant:

Après le trajet en cars à travers la suisse, nous sommes arrivés à temps, vendredi soir, pour assister à l'intronisation de Michael BULINDER, le nouveau Oberbürgermeister, élu à 38 ans; l'intronisation s'est faite de façon très solennelle devant un parterre de notabilités locales, avec musique et forts discours. Cela avait, je dois dire, une certaine allure. A cette occasion, Bernard Gaud, Président de la Communauté de communes du Genevois et représentant officiel du canton de St Julien, a été appelé à la tribune où il a pu transmettre au nouveau maire ses meilleurs voeux de réussite de la part des habitants de notre canton. Vétu de l'écharpe tricolore, il a fait un discours de haute volée, avant de remettre en cadeau à Mr BULINDER une très belle photographie de notre canton, vu du Mont-Sion.

Michael Bulander.JPG

Le lendemain, après une nuit sympathique dans nos familles d'accueil respectives, nous fumes conviés à une découverte de la ville en bus avec guide, pour mieux connaitre la ville de Mössingen et les villages qui lui sont rattachés. Puis, dans l'après midi, nous avons pû assister à un concert d'orgue dans la petite église de St Paul, avant d'apprendre de la responsable des archives un peu d'histoire de la cité.

photo Famille PLOCHER Mossingen.JPGLe soir, ce fut le moment du HesrtBall, un bal où nos amis allemands s'étaient mis sur leur 31, comme on peut le voir sur la photo de ma famille d'accueil. L'ambiance y était très sympa et nombreux furent les danseurs qui s'en donnèrent à coeur joie. A cette occasion, nous avons pû apprécier l'organisation allemande, qui se manifeste par une participation de chacun, et toujours dans la bonne humeur.

Le lendemain, dimanche, nous nous retrouvames pour le déjeuner de l'amitié, où il fut question de célébrer l'amitié Franco-Allemande et de revenir sur les différentes étapes du jumelage. Après un beau discours de Michael BULANDER, ce fut au tour de Bernard Gaud toujours ceint de son écharpe, et entouré de Jean-Pierre BUET (maire de Viry) et de Michel MERMIN (maire de Jonzier-Epagny) de nous faire partager son émotion au sujet de la magnifique aventure qu'est notre jumelage avec Mössingen.

3elus à Mossingen.JPG

Les différents acteurs responsables de la réussite de ce jumelage, parmi lesquels André GUILLOT au nom du canton, furent appelés à s'exprimer et obtinrent de francs applaudissements.

En remerciement de la magnifique vache offerte par le canton à la ville de Mössingen, et qui trone en bonne place à la mairie (Rathaus)de la ville, Mr BULANDER fit don à notre président d'un magnifique fossile vieux de plus de 190 Millions d'année et sculpté par un artiste local. Ce cadeau fit chaud au coeur du géologue qu'est Bernard et fait montre de l'enthousiasme du nouveau maire envers le jumelage; il venait en effet concrétiser une participation spontanée et sympathique de sa part à tous les événements organisés en notre honneur tout au long du week-end.

Cadeau à Mossingen.JPG

Enfin, ce fut le moment de prendre congé avec, pour nombre d'entre nous les yeux humides, tant l'accueil qui nous a été réservé, par la commune, les habitants et par les familles d'accueil, avait été chaleureux et empreint d'une amitié sincère. Si le temps n'a pas été des plus hospitaliers, c'est dans le coeur de nos hôtes que nous avons trouvé le soleil qui n'était pas dehors.

J'espère qu'à la prochaine occasion, nous saurons nous montrer dignes de l'accueil reçu, et que sans faire de surenchère, nous saurons montrer à nos amis allemands que l'hopitalité Saint-Juliennoise et l'interet que nous portons au jumelage sont à l'unisson de ce que nous avons trouvés Outre-Rhin.

Vive le jumelage Mössingen - Canton de Saint-Julien, et Vive l'amitié Franco-Allemande!....

Les commentaires sont fermés.